One More Time

One More Time est un drama Netflix de 8 épisodes de 30 minutes. C’est court mais finalement, on a réussi à boucler l’histoire, sans longueur inutile. Lorsque vous finissez un épisode, vous devez regarder le suivant, c’est très addictif. Mais pourquoi ? Je vous explique, pour cela, commençons d’abord par le début. Je risque de spoiler par moment, j’en suis désolée. Si vous ne voulez pas tout savoir, je vous conseille de vous arrêter à la vidéo trailer un peu plus loin.

De quoi ça parle ? C’est l’histoire de Yoo Tan, un musicien qui en marre de sa vie. Cela fait plus de 7 ans que son groupe One More Time essaie de percer mais rien ne se passe. Sa vie est morne, sa petite amie Da In l’exaspère. C’est alors que l’agence KG lui propose un gros contrat mais en solo et surtout il doit quitter Da In. Il finit par accepter et le soir, en rentrant chez lui, saoul, il se noie. Mais avant cela, il rencontre une étrange petite fille habillé en rouge.

Le lendemain, il se réveille et se rend compte qu’il revit la même journée. C’est encore le 4 octobre. La première fois, il croit être fou, puis la journée se répète, encore et encore. Il décide donc de profiter de la vie : il joue à des jeux d’argent, dépense sans compter pour se faire plaisir et sort avec sa nouvelle agent de l’agence KG ainsi qu’avec la chanteuse avec laquelle il est censée faire un duo. Bref, au fur et à mesure, il commence à apprécier de vivre éternellement cette journée.

Pourtant, au bout d’un moment, il se lasse de cette superficialité et revient vers sa copine Da In. En repassant du temps avec elle, c’est un peu comme s’il retombait amoureux d’elle. Mais alors que tout allait bien, Da In se fait renverser par une voiture et meurt. Malheureux, il cherche à se suicider mais la petite fille en rouge réapparait. Elle lui explique que cela ne sert à rien. La journée va recommencer et quoi qu’il fasse, Da In mourra à 20h23. C’est son destin.

Je suis désolée, impossible de trouver le trailer en anglais ou français. Voici donc la version espagnole.

Yo Tan pense pouvoir changer le destin et sauver Da In. De multiples fois, il tente de la sauver : l’emmener loin de Seoul, donner de l’argent au propriétaire du scooter responsable de l’accident pour qu’il ne l’utilise pas, se rendre dans l’endroit le plus sûr de Corée…. Il essaie, encore et encore, passant pour un fou auprès d’elle qui ne comprend pas toujours son comportement.

La scène dans l’hôpital, où il pense qu’il a finalement réussi à aller contre la destinée. Bah oui, l’endroit le plus sûr pour ne pas mourir, c’est l’hôpital. Lorsqu’il voit l’horloge et se rend compte qu’il est plus de 20h23 il pense avoir réussi mais la petite fille en rouge apparait de nouveau et lui dit qu’il a tort : l’horloge est cassée, Da In se meurt. Cette scène est déchirante.

A la fin de l’épisode 4, alors que Yo Tan tente une nouvelle fois d’aller contre le destin, Da In, dit une chose très étrange : « Tu as tout essayé ? Je meurs aujourd’hui, pas vrai ? » Puis elle se jette de la voiture afin que Yo Tan se soit pas blessé. Comment peut-elle envisager sa mort si calmement ? La réponse est dans l’épisode suivant.

A partir de là, on passe du point de vue de Da In et l’on apprend un tas de choses. Tout d’abord, Da In est malade, elle a tumeur une cerveau. Encore lycéenne, elle est super déprimée : ça se passe mal à l’école, elle est malade et ses parents meurent dans un accident de bateau. Bref, c’est pas la joie et elle a des envies de suicide, on la comprend. Elle rencontre alors la petite fille en rouge. J’ai oublié de la présenter : c’est la Faucheuse. Elle peut la voir car elle est proche de mourir à cause de sa tumeur. Da In est donc résignée et sait que bientôt, cette petite fille viendra la chercher.

Il y a cependant un rayon de soleil dans son monde : Tan. Elle le rencontre la première fois lorsqu’il joue avec son groupe, puis le croise de nouveau à l’hôpital. Ils tombent amoureux et Da In retrouve sa joie de vivre. Lorsque la Faucheuse vient la chercher comme prévu, elle n’a plus envie de mourir, elle ne veut pas partir en laissant Tan.

Elle fait donc un pacte avec la petite fille : tant qu’il y aura de l’amour entre elle et Tan, elle survivra. Et voilà comment sept ans se passent. Au début, c’est tout mignon mais leur relation se détériore au fil du temps. Da In sait qu’elle doit préserver cet amour pour vivre, raison pour laquelle elle supporte bien trop de chose de la part de Tan, je veux dire, sur la fin, il est méchant avec elle, lui reprochant d’être la cause de son échec.

Mais alors, pourquoi la journée du 4 octobre se répète inlassablement ? Et bien, à cause du pacte de Da In. Sa condition pour qu’elle accepte de suivre la Faucheuse lorsque l’amour entre elle et Tan sera fini, était que ce dernier soit heureux Sauf qu’il ne l’ai jamais, surtout en voyant Da In mourir sans cesse sans pouvoir lui venir en aide.

Je ne vais dire comment cela se termine, j’en ai déjà beaucoup trop dit. Ce drama est un petit bijou qui se dévore en 4 heures. Aucune excuse pour passer à côté. L’histoire est prenante, les personnages attachants et la musique est très sympa. D’ailleurs, les chansons sont assurées par celui qui joue Tan, L des INFINITE. Il chante plutôt bien, en regardant un peu sur internet, je viens d’apprendre qu’il a quitté son groupe cette année.

Pour pouvoir en parler ici, j’ai regardé de nouveau ce drama (car mon premier visionnage remonte à plus de deux ans). Je ne me souvenais plus en détail de l’histoire mais je me souviens d’avoir été embarqué par l’histoire. On peut penser qu’il s’agit encore d’une version d’Un jour sans fin mais dès l’épisode 3, on voit bien que c’est beaucoup plus profond que cela.

Love Alarm

Love Alarm est un drama coréen récemment sorti sur Netflix. Le pitch de base est plutôt intriguant : une application vous indique si quelqu’un vous aime dans un rayon de 10 mètres. Il suffit d’allumer votre application, et vous savez si quelqu’un a des sentiments pour vous, facile non ? Et bien non parce que lorsque l’amour n’est pas réciproque, ça peut poser des soucis.

On suit l’histoire de trois lycéens : Kim Jo Jo, jeune fille qui vit chez sa tante et doit rembourser les dettes de ses parents décédés. Bref, elle est pas aidée dans la vie. Cependant, elle arrive à garder un semblant de vie sociale : elle a des amis et même un petit ami (mais qui est bien trop collant à son gout). C’est d’ailleurs en l’évitant qu’elle rencontre Hwang Sun Oh. Ce dernier vient d’arriver au lycée et toute les filles l’adorent. D’ailleurs, sa love alarm ne fait que sonner, preuve de sa popularité. Cependant, une seule semble l’intéressé : Kim Jo Jo.

Leur couple ne sera pas vraiment accepté. Kim Jo Jo passera pour une mauvaise fille (vu qu’elle embrasse Hwang Sun Oh alors qu’elle est théoriquement encore en couple) et sera jalousée par les filles du lycée. Notamment par sa propre cousine qui lui met constamment des bâtons dans les roues.

C’est un kdrama, donc le triangle amoureux était quasi inévitable. Là, il s’agit de Lee Hye Young. Il est amoureux de Kim Jo Jo mais étant le meilleur ami de Hwang Sun Oh, ça complique les choses.

ATTENTION SPOILER Alors que le couple semble heureux, que tout semble parfait, ils ont un accident de la route. On craint le pire mais non, rien de grave. Sauf qu’après cela, Kim Jo Jo le largue. Sa raison : elle ne l’aime plus, en tout cas, c’est ce qu’elle dit. Naturellement, c’est faux. Elle fait, elle s’en veut, elle pense que c’est à cause d’elle qu’ils ont eu cet accident. Elle ne veut plus qu’il souffre à cause d’elle et préfère le quitter. Non mais WHAT ? POURQUOI ? Elle va même jusqu’à installer un bloqueur sur son appli. Elle ne pourra plus jamais faire sonner de Love Alarm.

A côté de ça, ça reste un bon petit drama qui questionne sur l’importance que la technologie dans notre société. La fin de la saison apporte autant de questions que de réponses. Je regarderais avec attention la suite.

2 moons 2

C’est en regardant la vidéo de Sironimo que je me suis dit qu’il fallait jeter un oeil. Cela faisait longtemps que je n’avais pas regarder un Boy’s Love, c’était l’occasion.

2 moons 2 est la suite de 2 moons mais il n’est pas nécessaire de voir la saison 1 pour comprendre. D’une, le cast a entièrement changé et de deux, les premiers épisodes reprennent l’histoire de la saison 1.

Bref, ça raconte l’histoire de Wayo qui rentre dans l’université. Il est très heureux car il va y retrouvé Phana dont il est amoureux depuis lycée. Cependant, Phana ne semble pas partagé les mêmes sentiments et leurs retrouvailles à la fac ne sera pas sans heurts. Heureusement, Wayo peut compter sur son meilleur ami Ming pour le soutenir.

Wayo et Phana, c’est l’histoire de base mais gravite aussi autour deux autres couple, celui de Ming et Kit et celui de Beam et Forth (qui se formera un peu plus tard dans le drama).

Toutes les scènes « romantiques » sont mignonnes bien que très fleur bleue. Je veux dire, j’adore, c’est mignon mais ça n’est pas très réaliste parfois. Les 12 épisodes se regardent très vite, on devient rapidement addict. Une nouvelle saison est annoncée et il me tarde de la découvrir, surtout en ayant le final.

L’intégrale du drama est dispo sous-titré anglais sur le youtube officiel de la chaine. La playlist complète se retrouve ici :

Mon couple préféré est Ming et Kit. Il faut dire que j’adore les couples qui se disputent tout le temps pour des broutilles. Au début, c’est Ming qui se met dans la tête de sortir avec Kit mais ce dernier lui met un stop direct. Cela ne le gène pas du tout, au contraire, plus Kit le repousse, plus il revient à la charge et n’arrête pas de le taquiner.

Hello et bienvenue

Premier billet rapide pour ouvrir ce blog.

Remise à neuf de mon site frogofjapan.fr Après avoir longtemps hébergé ma websérie (que je reporterais ici promis), le site désormais mon blog perso. Cela fait longtemps que j’essaie de m’y atteler mais j’ai tendance à beaucoup me disperser. J’aime beaucoup de choses et je termine rarement ce que je commence.

Bref, je ne sais pas si je serais très régulière, je ne fais donc aucune promesse. Je ne sais pas encore de quoi je parlerais. Probablement de séries, de dramas et DIY mais je ne me fixe pas de limites.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer