Bilan Drama #5 Mars 2020

Until we meet again

On débute ce bilan drama par un boy’s love thaïlandais. C’est l’histoire de Korn et Intouch, dans les années 80. Ils sont amoureux mais l’homosexualité est très mal acceptée surtout par leurs parents et le couple finit par se suicider. Des années plus tard, Parm et Dean sont hantés par des cauchemars. En réalité, ils sont la réincarnation de ce couple. C’est un résumé un raccourci mais je ne veux pas trop en dévoilé, je vous laisse jeter un oeil sur le trailer pour en savoir plus.

Passons à mon avis sur ce drama. Au début, j’ai beaucoup aimé puis ça m’a saoulé pour finalement me plaire à la fin. Alors pourquoi ? Au début, j’ai aimé tout les personnages, surtout les secondaires qui amenaient un peu d’humour. Je pense notamment à Team et Win qui n’arrêtent pas de se chercher, se disputer, j’adore voir ce genre de couple. Pourtant, le milieu de la série m’a saoulé. Je me doute que c’est une volonté du réalisateur de faire des scènes longues, des plans à rallonge sur les expressions des personnages, mouais pourquoi pas. C’est pas ce que je préfère mais ce qui m’énervait le plus, c’est plus c’est Parm, qui se la joue toujours innocent, n’arrêtant de dire « Non P’Dean » mais qui ne refuse jamais les avances de ce dernier. J’aurais aimé qu’il prenne parfois les choses en main.

Et puis, mon couple chouchou Team et Win est passé un peu à l’as à un moment. Soit on développe les personnages et on leur offre de vraies belles scènes, soit on ne fait rien. Je n’ai pas compris pourquoi Team finit par craquer, notamment pourquoi il se rend dans la chambre de Win lorsqu’il n’arrive pas dormir ? Je veux dire, ils sont censé être juste des membres du même club de natation. Pourquoi sont-ils brusquement si amis ? Il manque quelques scènes entre eux pour montrer que leur amitié se transforme peu à peu en amour.

La fin était bien car elle se recentre sur le passé, sur l’explication. On a enfin les réponses à pourquoi Dean et Parm sont les réincarnations de Korn et Intouch. Même si tout le monde joue assez bien, je dois avouer que la relation qui semble la plus sincère est celle de Korn et Intouch.

La série est à retrouver en VOSTFR sur AsianDrama ou sur la Chaine Youtube Officielle Studio Wabi Sabi

Oh my ghost

Jiew est quelqu’un de très discret et timide. Elle a la capacité de voir les fantômes, ce qui ne lui rend pas la vie facile. Elle travaille dans un restaurant et est secrètement amoureuse de son patron. Khapun est quelqu’un de très extravertie et qui n’a pas sa langue dans sa poche et accessoirement, c’est un fantôme. Pour passer dans l’au-delà, elle doit impérativement perdre sa virginité et possède donc de jolies jeunes femmes mais n’arrive pas à coucher avec des hommes. En effet, elle les glace manquant de tuer. Une chaman tente de l’arrêter et en voulant lui échapper, elle se cache dans le corps de Jiew. Sauf qu’elle et Jiew sont sur la même fréquence et n’arrive plus à partir.

Ce drama est une vraie réussite. Déjà, c’est drôle mais c’est aussi romantique et plein de rebondissements. Les incompréhensions et quiproquos sont marrants à voir mais sans être trop lourds. En ce qui concerne la partie romantique, la relation entre Jiew et Artit (le chef du restaurant) est bien amené. Le fait qu’il la croit bi-polaire rationalise l’histoire de possession par un fantôme. Et puis, c’est très mystérieux. Comment est morte Khapun et pourquoi ? Qui est donc vraiment ce policier trop gentil pour être honnête ?

Non sérieusement, ce drama disponible sur Netflix vaut le coup d’oeil. Les épisodes se dévorent en quelques jours. Il s’agit d’une adaptation d’un drama coréen que je n’ai pas vu. J’ignore donc si cela est fidèle à l’original.

Love my chance

Je l’avais mis de côté après avoir vu la vidéo présentation de Rose M. Donc c’est encore un drama thaïlandais, un BL encore une fois. Une série classique pour le genre. J’ai bien aimé surtout les couples Ae/Pete et surtout Tin/Can.

J’aurais cependant un bémol à émettre sur Pete que je ne trouve encore une fois, pas assez entreprenant. Alors OK, au début, seul lui est clairement gay et ne veut pas forcer Ae, il est même prêt à un amour à sens unique. Mais une fois que tout les deux se déclarent leurs sentiments, pourquoi il reprend pas la main ? Il est trop dans son personnage de dominé, frêle et innocent alors qu’on sait très bien qu’il a déjà couché avec d’autres hommes. Il devrait pas plutôt celui qui initie Ae ? A part ça, ils sont tout les deux très mignons dans un tas de scène. Mais bon je ne suis pas très difficile, j’ai complètement craqué pour l’acteur jouant Ae Perth Tanapon Sukhumpantanasan.

En ce qui concerne Tin et Can, je ne pouvais que les aimer, encore relation, haine-amour. Un classique mais qui est très bien mené ici. J’ai trop hâte de les retrouver dans la saison 2, surtout après cet épisode final.

Il faut aussi mentionné Pond, le meilleur amie d’Ae qui est tellement drôle et attachant. Alors certes, c’est un pervers de première mais c’est le genre d’ami qu’on aimerait tous avoir. Et j’aime beaucoup sa relation avec ChaAim, car même si c’est un gros pervers, il reste attention et romantique avec elle.

Les autres couples sont pour moi inutiles. Ils sont évoqués mais tout reste très superficiel. On a pas le temps de s’attacher au personnages, et personnellement, je n’avais pas envie de m’attacher à une relation incestueuse et un couple fondé sur rien du tout si ce n’est par l’envie de possession de Kengkla.

La série est à retrouver en VOSTFR sur AsianDrama ainsi que sur la chaine officielle Youtube

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s