Le secret – chapitre 1

Avoir remis à jour ma fanfiction Les 5 règles d’or m’a donné envie de reprendre l’écriture. A un moment, j’ai voulu reprendre (et terminer) Frog Of Japan mais je n’avais pas envie de me lancer dans un projet trop important.

Je me lance donc dans une fanfiction centré autour de Jin des BTS. Les chapitres seront assez court. Le premier chapitre fait moins de 1000 mots. Pour présenter rapidement l’histoire sans trop en dévoilé, cela parle de Da In, une jeune femme qui se retrouve obligé de reprendre contact avec Jin qu’elle n’a pas vu depuis 8 ans.

Je publie en simultané sur Wattpad, sur Youtube (vidéo ci-dessus) ainsi que sur ce blog.

Chapitre 1

Je sors du bâtiment, j’ai besoin d’oxygène. J’ai l’impression que mes jambes vont me lâcher. Les mots du médecin résonnent encore dans ma tête : « Il faut se préparer au pire », « nous faisons tout ce que nous pouvons », « il ne faut pas perdre espoir ». Je m’appuie contre un mur. Les mots tournent dans la ma tête. J’ai l’impression d’être submergée. Je me laisse glisser et me retrouve accroupie, la tête baissée. Je me suis retenue de pleurer devant l’équipe médicale mais là, je craque. Les vannes sont ouvertes et je pleure telle une enfant en pleine rue.

Pas perdre espoir ? J’ai beau être d’un naturel positif, j’ai bien du mal à me convaincre que la situation pourrait être meilleure. J’essuie du revers de mon manteau les larmes qui coulent sur mon visage et tente de retrouver un minimum de contenance. Finalement, pleurer m’a fait du bien. Je me sens plus légère. Le désespoir semble avoir couler dans mes larmes et être remplacer peu à peu par l’envie de me battre.

– Da In, reprends-toi, il ne faut pas abandonner ! Fighting !

Je respire à pleins poumons et me retourne vers l’hôpital. Je suis bien décidée à ne pas laisser abattre si facilement. Je m’en fais la promesse, le combat ne fait que commencer. Même si les chances sont minimes, la vie est trop précieuse pour ne pas essayer de la préserver.

Je me rends dans un café proche de l’hôpital. J’ai besoin de caféine pour réfléchir convenablement. Je suis déjà assise depuis un moment fixant mon téléphone. Cela n’est pourtant pas compliquer de passer un coup de fil. Il suffit d’appuyer sur un bouton. Oui mais ensuite ? Que dois-je dire s’il répond ? Et d’ailleurs va-t-il répondre ? Après tout, ça fait 8 ans. Il s’en passe des choses en 8 ans. Il m’a surement oublié. Et d’ailleurs, son numéro fonctionne-t-il encore ?

– Ahh, pourquoi est-ce si compliqué ?

Je commence à houspiller en parlant toute seule. Plusieurs clients se retournent vers moi. Génial, maintenant je passe pour la folle de service.

– Un problème ?

Une jeune serveuse s’approche, je vois dans son regard qu’elle est à la fois surprise et apeurée de ma réaction. Je la rassure en lui souriant et en commandant un second café. Elle s’éloigne tandis que je prend enfin mon courage à deux mains. Je saisie mon téléphone. Je sélectionne ce contact que j’ai jamais pu me résoudre à supprimer. Je prends une grand inspiration et m’apprêtes à appuyer sur le bouton appel. Mais mon café arrive et je change finalement d’avis.

Je suis beaucoup trop stressée pour faire ça maintenant. Je me rends aux toilettes. Je m’appuie sur le rebord de lavabo. Mes mains tremblent et je tente de reprendre le contrôle en faisant de longues inspirations. Au bout d’un minute, je sens la tension commencée à se dissiper et les tremblements ralentir.

– Ce n’est pas le moment de laisser tes émotions prendre le dessus.

Je me parle à moi-même mais personne n’est là pour me juger. Je me passe un peu d’eau sur le visage et regarde mon reflet dans le miroir. Mon dieu, je suis horrible ! Je suis blanche comme un linge et les yeux encore bouffis d’avoir autant pleurer devant l’hôpital. Il est hors de questions de me laisser déborder ainsi. Je dois me reprendre. Je n’arriverais à rien en étant si stressée.

Pourtant, si je suis si mal, ce n’est pas seulement à cause de ce que le médecin vient d’annoncer. C’est surtout parce que je suis terrifiée à l’idée de le revoir.

– Da In, c’est ta seule chance !

Je suis motivée à bloc en sortant des toilettes. Je retourne à ma table et sans hésitation, je tape un message sur Line. Je me presse d’appuyer sur envoyer avant d’avoir le temps de changer une autre fois d’avis. Je reste les yeux rivés sur l’écran. Je lis et relis mon message. Etait-ce vraiment la seule solution ? Je n’ai plus le temps d’avoir des regrets, la mention « message lu » vient d’apparaitre.

– Je t’en supplie, réponds-moi Jin.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s