Le secret -Chapitre 12

Déjà le 12ème chapitre pour cette histoire…. Et moi qui pensait boucler l’histoire en quelques chapitres seulement… Bonne lecture.

– Point de vue de Da In –

Sun Hi est couchée dans son lit. Je suis allongée sur le lit d’à côté. Je fais mine de lire mais impossible de me concentrer. Je ne fais que jeter des regards vers elle ou plutôt vers Doudou Lapin, une peluche déplumée et rapiécée plusieurs fois qu’elle traîne avec elle depuis toujours. Elle a beau grandir, elle refuse de s’en séparer. Elle le serre toujours contre elle pour s’endormir.

Au bout d’un moment, elle finit par desserrer son étreinte. Elle se tourne, lâchant Doudou Lapin, signe qu’elle dort profondément. Je bondis de mon lit, m’empare de mon portable et me rends dans la salle de bains sur la pointe des pieds. Une fois enfermée dans cette pièce, je peux enfin appelé Se Ri, ma meilleure amie. J’ai absolument besoin de lui parler en privé.

– Comment se passe ce séjour en famille ? Me demande-t-elle en blaguant.
-C’est horrible.
– Tu es dans le meilleure hôtel du parc, moi aussi j’aimerai profiter de ce séjour horrible, ironise-t-elle.
– C’est pas le lieu le problème, c’est Jin.
– Non mais sérieusement, tu peux pas être un peu plus cool avec lui. Penses à Sun Hi, elle a le droit de connaître son père.
– Je sais…
– Tu m’as promis en partant de faire un effort.
– Je sais…soupire-je.
– Une promesse est une promesse. Tu dois la tenir.
– Il s’est passé quelque chose… Je ne sais pas quoi en penser. Sérieusement, j’ai pas compris pourquoi il…

Je me tais et touche mes lèvres, repensant au baiser dans la grande roue. Pourquoi m’a-t-il embrassé ? Et surtout, pourquoi l’ai-je laissé faire ? Ce qui me surprend, c’est que j’ai répondu à son baiser.

Je finis par tout raconter à mon amie. Je lui rapporte tout ce qui s’est passé sur la grande roue. Je lui explique qu’après, nous avons continué à nous balader dans le parc mais sans pouvoir nous regarder. J’ai esquivé le dîner au restaurant, au désespoir de Sun Hi mais je me voyais mal passer le dîner dans le silence, elle aurait poser des questions. Durant la journée, elle était si distraite pas les attractions, décorations et musiques qu’elle n’a pas remarqué qu’on se tenait toujours à plus de deux mètres l’un de l’autre.

– Je ne vois qu’une solution : tu vas lui parler. Tout de suite.
– Je ne peux pas laisser Sunshine toute seule dans cette chambre d’hôtel.
– Elle dort, elle ne remarquera pas ton absence. Sa chambre est à côté, non ? Tu frappes à sa porte et tu demandes ce que signifie ce baiser. Vous éclaircissez ce malentendu en cinq minutes et tu pourras aller te coucher.
– A t’entendre, c’est simple comme bonjour.

Nous parlons encore quelques minutes. Elle finit par me convaincre. Se Ri a raison, comme souvent. Je dois savoir si Jin a des sentiments pour moi, si tel est le cas, il faut absolument que nous mettions les choses au clair. Il ne peut rien se passer entre nous.

C’est en me répétant mentalement cela que je frappe à sa porte. Il ne répond pas. Je me demande s’il fait l’autruche ou s’il est réellement absent de sa chambre. Je frappe de nouveau et j’attends quelques secondes supplémentaires. Déçue de ne pas avoir l’occasion de m’expliquer avec lui, je prends la direction de ma propre chambre lorsque la porte s’ouvre sur Jin en peignoir, les cheveux trempés. Je n’arrive pas à détacher mes yeux sur cette goutte d’eau qui glisse dans son cou et descend sur son torse. Je me surprend à le trouver sexy mais me force à chasser les pensées salaces.

– Désolé, j’étais sous la douche, je ne t’ai pas entendu.
– Je voudrais parler de ce qu’il s’est passé cet après-midi… sur la grande roue.
– Ah oui… Cet après-midi…. Et bien entre.

J’aurais préféré que l’on parle sur le palier, je ne me sens pas très à l’aise à l’idée de me retrouver seule avec lui dans une chambre. Cependant, je ne peux laisser Jin en tenue légère dans un couloir d’hôtel, à la vue de potentiels clients.

Je le suis à l’intérieur et m’assois sur un fauteuil. Il retourne à la salle de bains et viens me rejoindre après avoir revêtu un pantalon de sport et un tee shirt. Sur la table, je vois les restes de son dîner ainsi qu’une bouteille de vin.

– Je prendrais bien un verre, dis-je en regardant cette bouteille.

Habituellement, je bois rarement de l’alcool mais cette conversation m’angoisse, j’ai besoin d’un décontractant. Jin ramène la bouteille et deux verres. Il sert le vin et nous trinquons. Je finis mon verre quasiment d’une traite et le tends pour qu’il le remplisse à nouveau. Cette fois-ci, je prends juste une gorgée.

– Je suis désolé de te faire autant stressé, me dit Jin.
– Mais pas du tout, je vais très bien, je ne suis pas stressée dis-je rapidement avant d’engloutir mon second verre.
– Tu devrais y aller doucement avec ça.

Jin éloigne la bouteille, la mettant hors de ma portée. Il retire ensuite mon verre des mains. Un courant électrique me parcourt lorsque je sens ses doigts sur ma peau. Je sens mes joues s’empourprer. Je me convaincs que c’est à cause de l’alcool mais je doute pouvoir être pompette au bout de trois minutes seulement. Je tente de retrouver un peu de contenance en passant ma main dans les cheveux.

– J’ai quelque chose sur le visage ?

J’interroge Jin qui me fixe, la bouche légèrement ouverte. Au bout de quelques secondes, il se reprend, rangeant mon verre près de la bouteille, ce qu’il voulait faire depuis le début.

– Pourquoi tu m’as embrassé ?

Je mets les pieds dans le plat en lui posant la question. Je pense que le vin m’aide à me montrer directe. Après tout, je suis venue pour cela. Plus vite on aura réglé ce malaise entre nous, plus vite je pourrais rejoindre ma fille.

– Parce que j’en avais envie, finit-il par avouer.
– Envie ? Tu ne peux pas agir comme ça Jin ! Cela marche peut-être avec tes groupies mais pas avec moi. Tu ne peux pas embrasser sans crier gare.
– Je ne t’ai pas embrassé.
– Pardon ? Tu souffres d’amnésie ? On était bien tous les deux bien présents dans cette nacelle, non ?
– JE ne t’ai pas embrassé. ON s’est embrassé.
– Je ne saisie pas la nuance, désolé.
– Tu m’as rendu ce baiser, me précise-t-il.
– C’était juste… par réflexe !

Jin esquisse un sourire. Je n’aime pas le voir se moquer de moi. Cela m’énerve tellement que j’agite mes mains de manière incontrôlée. Je les ramène vers moi, essayant de contenir mon embarras naissant. J’ignore comment je m’y suis prise mais ma main glisse sur la table, entraînant le verre de Jin quasiment plein sur lui. Le verre finit sa course à sur le sol.

– Je suis désolée !

Je me penche pour voir les dégâts. Le verre n’est pas cassé mais a taché un tapis. Je m’empare d’une serviette et commence à tamponner la tâche. Je lève les yeux et vois Jin retirer son teeshirt et s’en servir pour essuyer l’alcool qui dégouline sur son
nombril. Il se met accroupi devant moi, m’offrant une vue imprenable sur son torse dénudé.

– Laisse ça, le room service s’en occupera.

Il pose le verre sur la table et cherche ensuite à me prendre la serviette tachée de vin que je tiens à la main. Il m’agrippe le poignet pour m’arrêter mais s’immobilise soudain lorsque nos regards se croisent. Nos visages sont si proches que je peux distinguer les nuances de son iris. Je déglutis et sens mon pouls s’accélérer. J’ai une impression de déjà vu.

La scène de la grande roue se répète, quoique non, c’est différent. Tout à l’heure, je n’avais pas l’envie furieuse de m’emparer de ses lèvres rosées et charnues. Je me jette sur lui, chassant cette petite voix qui me conseille de ne pas le faire. Dans l’exaltation, je le fais tomber. Jin se retrouve allongé sur le dos au sol. Nous échangeons un long baiser avant qu’il me saisisse par la taille et me fasse pivoter à ses côtés. Je reprends mon souffle tandis qu’il m’embrasse dans le cou, remontant vers mon oreille.

– Et cela aussi, c’est juste un réflexe ? Me chuchote-t-il avant de m’embrasser une nouvelles fois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s