Le secret – Chapitre 15

– Point de vue de Sun Hi-

C’est enfin le grand jour : je quitte l’hôpital. Je n’en pouvais plus de rester enfermée dans cette chambre stérile. Mes parents me rendaient visite et mes amis du service de pédiatrie aussi mais à travers une vitre, ce n’est pas la même chose.

Lorsque j’ai pu enfin franchir la porte de cette prison, j’ai sauté dans les bras de mon père. Il était aussi heureux que moi sauf lorsqu’il s’est rendu compte que ma mère était en retard. J’ai bien vu qu’il commençait à paniquer. Il est resté un long moment au téléphone. J’en ai profité pour me rendre au bureau des infirmières pour leur dire au revoir. Cela faisait plus d’un an que j’étais hospitalisée, autant dire que je connaissais tout le personnel de pédiatrie.

Je suis passée dans la chambre de mes amis qui m’ont remis des cadeaux d’adieu. Nous nous sommes promis de nous revoir à l’extérieur. C’est encore pleine d’émotions que je rejoins mon père qui m’attends dans le salon réservé aux familles.

– Tu as pu dire au revoir à tout le monde ?
– C’est fait. Maman n’est toujours pas là ?
– Elle est bloquée à l’aéroport de Jeju, m’explique-t-il. Elle devrait être là en soirée. En attendant, tu restes avec moi.
– Hein ? Mais tu as ton concert ce soir. Je peux rester avec Se Ri…
– Elle travaille toute la journée. Je me suis arrangé, tu vas m’accompagner au stade.
– Tu crois que c’est une bonne idée ? Et si on pose des questions ? Je ne peux pas dire la vérité, tu aurais des problèmes.

Jin est au courant de mon existence depuis seulement trois mois. Cependant, s’il m’a considéré comme sa fille presque tout de suite, il s’est gardé de révéler cette information à d’autres personnes, notamment à son agence. Je n’imagine pas le scandale que ce serait si on apprenait qu’il avait une fille cachée. J’ai bien compris lors de ses dernières semaines que nous n’aurons jamais une relation père-fille classique. Mais je m’en fiche, avant je n’avais pas de père. Je préfère l’avoir à mi-temps ou même le partager avec les ARMY, je sais qu’il tient à moi. Il l’a prouvé lorsqu’il a fait ce don moelle osseuse et qu’il est venu chaque jour me voir après cela. Lorsqu’il a dû repartir avec BTS, il a continué à m’appeler tout les jours.

Moins d’une heure plus tard, nous sommes dans les couloirs du stade. Je marche à ses côtés en direction des loges tandis que nous revoyons ensemble le mensonge que nous avons mis en place.

– Tu as bien compris ?
– Je suis ta petite cousine, je suis venue pour voir le concert ce soir. Mes parents ont des rendez-vous importants donc je dois rester avec toi.
– Très bien…. Ah oui, surtout ne prononces pas le nom de Da In.
– Pourquoi ?
– J’ai déjà parlé de ta mère aux membres, il vaut mieux éviter de faire naître un doute.

J’acquiesce tandis qu’il ouvre la porte de la loge. Je tente de sourire, me demandant si j’arriverais à mentir toute la journée.

– Les gars, j’espère que vous êtes décents. Je ne veux pas choqué cette jeune fille innocente.

Je rentre doucement dans la pièce, un peu intimidée. Jin me tient par la main et cela me rassure un peu. La pièce me semble immense. Je vois des tenues de scènes rangées dans un coin, non loin de fauteuils posés devant des miroirs. J’aperçois des tas de produits maquillage et coiffure. Je tourne la tête et me rends compte que le groupe est rassemblé dans le coin salon. Ils sont tous assis sur de grands canapés.

– Bonjour, dis-je timidement. Je m’appelle Sun Hi, je suis la cousine de Jin.

Je relève la tête et aperçoit six paires d’yeux qui me scrutent. Je reconnais alors Nam-Joon qui reste bouche-bée. Il lève un sourcil et zieute ses collègues. Il se demande s’ils vont tomber dans le panneau et visiblement, ça marche très vite.

– Sun Hi, tu es drôlement mignonne, me répond Taehyung en sautant du canapé pour venir me voir. Tu as faim ?
– Tu veux boire quelque chose ? Me demande Jungkook.

Ils m’attirent vers la table où sont disposé un tas de nourriture et boissons. Il a tellement de choix, ça me change des plateaux repas fades de l’hôpital. Je finis par choisir un paquet de bonbons puis viens m’asseoir auprès des garçons. Ils commencent à me questionner et je récite les excuses inventées un peu plus tôt avec mon père.

Ce dernier est à l’autre bout de la pièce et discute avec Nam-Joon. J’ai comme l’impression qu’il va se faire remonter les bretelles par le leader. C’est la seule personne qui connaisse la vérité pour moi. Je l’ai rencontré une fois à l’hôpital, il est gentil mais je le trouve très maladroit. J’ai l’impression qu’il n’est pas très à l’aise avec les enfants. La première fois qu’il m’a parlé, je l’ai trouvé très bizarre, il m’a fait un peu peur.

Ils reviennent quelques minutes plus tard, mon père me fait un signe de la main indiquant que tout est OK. Je suis rassurée et profite ensuite de cette journée. Rapidement, je deviens l’attraction du groupe surtout des trois plus jeunes qui profitent de leurs moments de pause pour jouer avec moi. J’assiste aux répétitions et Jimin me fait parcourir la scène. Nous descendons la scène principale vers la scène secondaire au milieu du stade. Je suis impressionnée par l’immensité des lieux. Tout cela est vide pour le moment, cela doit être encore plus impressionnant lorsque le public est présent.

Cette journée passe très vite et me fatigue. Je ne suis plus habituée à faire tant de choses. Je suis obligée d’abandonner mes nouveaux amis pour aller dormir un peu. Je m’allonge sur un des canapés et m’endors immédiatement.Je suis réveillée quelques heures plus tard par des bruits de sèche-cheveux et par des éclats de voix. Lorsque j’émerge enfin de ma sieste, je vois les membres en train de se préparer. Certains se font maquillés ou coiffés tandis que Jimin ajuste sa tenue. Tout le monde semble très occupé. J’ai soudain envie de faire pipi. Je me rends donc aux toilettes mais prend avec moi Doudou Lapin, peu rassurée d’y aller seule. Les toilettes sont au bout du couloir mais la lumière pour y accéder ne fonctionne pas et j’ai peur du noir. J’aurais bien demandé à Jin de m’accompagner mais il semble absent.

J’arrive enfin à franchir ce maudit couloir sombre. Je fais pipi en vitesse puis je me lave les mains. C’est à ce moment-là que j’entends des chuchotements. Je me retourne mais il n’y a personne. Les voix s’arrêtent puis un bruit sourd se fait entendre. Moi qui psychote déjà, je suis paniquée et quitte les lieux en quatrième vitesse.

Je rentre en trombe dans les loges et je cherche mon père mais il est toujours introuvable. Ma respiration est encore haletante, mon comportement intrigue les membres présents.

– Tout va bien Sun Hi ? Me demande Taehyung.
– Dans les toilettes, il y a un fantôme.
– Un fantôme ? Cela doit être ton imagination. Tu viens de te réveiller, rationnalise Jimin.
– Dans ce cas, c’est quoi ces voix que j’ai entendu ? J’étais devant le miroir, j’ai posé mon doudou et j’ai entendu… Mince, j’ai laissé Doudou Lapin. Je dois aller le chercher mais je peux pas y aller toute seule….
– Viens avec moi, je vais lui botter les fesses à ce fantôme, me propose Jungkook.

Tandis que Jungkook semble s’amuser de la situation, Jimin et Taehyung nous accompagnent. Ils sont curieux de savoir ce qui m’a tant effrayé. Nous entrons tous dans les toilettes où règnent un silence de mort. Je retrouve ma peluche à l’endroit où je l’ai laissé. Je me précipite pour la récupérer.

Alors que les garçons allaient me faire remarqué qu’il n’y avait aucun fantôme, les chuchotements reprennent. J’accoure vers Jimin et me cache derrière lui bien qu’il me paraisse aussi effrayé que moi. Je sers fort ma peluche contre moi. Jungkook n’est pas impressionné. Au contraire, je le vois sourire, cela semble beaucoup l’amuser. Il commence à inspecter les lieux. Le bruit semble venir des cabines. Il ouvre la première porte doucement. Il n’y a personne. Jimin, Taehyung et moi sommes juste derrière lui. Nous avons peur mais restons curieux. Jungkook fait de même avec la cabine d’à côté. C’est en ouvrant la dernière porte que nous comprenons qu’il ne s’agit pas d’un fantôme.

– Maman ! Papa !

Je dis ces mots sans réfléchir. Je me rends compte rapidement de mon erreur lorsque je vois mes parents se retourner vers moi, les yeux écarquillés. Pendant quelques secondes, c’est silencieux, personne n’ose parler. Je suis tellement surprise de les voir là surtout qu’ils s’embrassaient. Mes parents sortent ensemble ? Mais depuis quand ? Je souris jusqu’aux oreilles, tellement heureuse de les voir ainsi mais soudainement, je me souviens que mes nouveaux amis sont également présents. Zut, m’ont-ils entendu ?

– Sun Hi, qu’est ce que tu as dit ? Me fait répéter Jimin.
– Hyung, tu nous expliques ? Demande Taehyung.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s