Le secret – Chapitre 16

Voici le chapitre final de cette fanfiction. Cependant, j’ai encore quelques idées. Il n’est donc pas exclu que je publie quelques chapitres supplémentaires.

– Point de vue de Jin –

Nous sommes dans une salle de danse de l’agence. Je suis assis dans un coin tandis que J-Hope est en train d’apprendre la chorégraphie de On à Sun Hi. Je suis impressionné par la vitesse à laquelle elle assimile les pas. Sun Hi a passé la journée avec moi et m’accompagne à l’agence car je dois assister à une réunion. Après cela, je dois rejoindre Da In pour dîner. Ils ont fini de s’amuser et me rejoignent. Tandis que J-Hope est en train de boire de l’eau, j’entends ma fille lui poser une question qui me fait sourire.

– Tu sais pourquoi les coréens tournent leur café dans le sens des aiguilles d’une montre et les japonais à l’inverse ? demande Sun Hi.
– Je ne sais pas, répond J-Hope incrédule.

Je souris car je connais la réponse. Je lui ai demandé la même chose tout à l’heure. Elle me jette un regard complice avant de donner la réponse.

– Pour faire fondre le sucre.
– Ah…. répond J-Hope déçu de s’être fait avoir si facilement.
– Elle est pas mal non ? Papa me l’a raconté ce matin.

J-Hope lève les yeux au ciel à la fois lassé de mes blagues mais ne peut s’empêcher de sourire devant Sun Hi ravie de son effet. Les autres membres ne vont pas tarder à arriver. Nous avons une réunion dans une demi-heure pour parler du report de la tournée à cause de l’épidémie de Covid-19.

Mon téléphone sonne soudain. Je décroche et sors de la pièce. Lorsque je reviens quelques minutes plus tard, je retrouve J-Hope et ma fille en train de comploter. Ils sont tous les deux occupés à regarder quelque chose. Je me rapproche curieux tandis que Sun Hi tente de cacher l’objet en question mais finit par le faire tomber. Je ramasse la boîte à bijoux tandis qu’ils me fixent comme si de rien n’était. Je ne dis rien ce qui les énervent encore plus. Je quitte la salle pour rejoindre le lieu de réunion. Ils me suivent tout les deux à travers les couloirs de l’agence.

– Sérieusement, tu ne vas rien expliquer ? Finit par dire J-Hope.
– A propos de quoi ? De ça ? Demande-je en ouvrant la boite et révélant une bague.
– C’est pour maman ?
– Non, c’est pour la réceptionniste de l’agence… Bien sûr que c’est pour ta mère.

Je m’arrête au milieu du couloir et me retourne. Je vois Sun Hi qui prend un peu mal ma remarque, elle commence à faire une moue boudeuse. Je ne voulais pas la blesser, je suis juste surpris qu’elle découvre mes plans. J’ai prévu de faire ma demande à Da In et cela me stresse. Je passe ma main dans ses cheveux pour tenter de la rassurer.

– Désolé, Sun Hi, tout ça m’angoisse un peu.
– Tu veux lui faire ta demande aujourd’hui ? Me demande J-Hope qui a le sourire jusqu’aux oreilles.
– J’aimerais bien mais Se Ri qui devait garder Sun Hi a un contre-temps.
– Je vais garder Sun Hi, propose mon ami immédiatement. Hors de question que ta demande tombe à l’eau à cause d’un problème d’agenda. Pas vrai ?

J-Hope se tourne vers Sun Hi qui acquiesce. Elle a retrouvé le sourire. Je ne sais pas lequel des deux est le plus excité à cette nouvelle. Nous allons en salle de réunion et rapidement, je me rends compte que l’information circule à travers les membres qui viennent me féliciter ou m’encourager.

Je suis à la fois content et anxieux. Je suis ravi de voir mes amis approuver cette relation et me soutenir autant. Je sais que tous les membres de BTS m’ont pardonnés d’avoir caché l’existence de Sun Hi. Ils l’ont adoré avant même qu’ils ne sachent qu’elle soit ma fille. D’ailleurs, en ce moment, nos activités étant réduites à cause de la pandémie de Covid-19, je passe beaucoup de temps avec elle et les membres sont également souvent présents.

Pourtant, je suis également anxieux à l’idée de faire ma demande. J’ai beau avoir chanté dans des stades pleins, j’éprouve plus de tract à l’idée de me retrouver seul face à Da In. Je suis sûr de mes sentiments pour elle et j’ai envie de lui prouver en lui demandant de rester à mes côtés pour toujours. Cependant, j’ai peur qu’elle trouve que je m’emballe un peu vite. Je sais que qu’on se fréquente de nouveau depuis moins d’un an mais je veux qu’elle comprenne combien je suis sérieux. Je vais prochainement devoir faire mon service militaire pendant deux ans et j’ai besoin de savoir que ma famille m’attendra lorsque j’aurais terminé.

Quelques heures plus tard, Da In et moi sommes en train de dîner dans un restaurant chic. La soirée se passe bien, nous parlons, rions et la nourriture est délicieuse. Je prévoie de faire ma demande au moment du dessert. Dans ma tête, j’ai déjà prévu les mots que je dirais. Le serveur nous débarrasse de nos assiettes vides et nous propose un dessert. Alors qu’il commence à faire la liste des choix possibles, il se fait interrompre par Dan In.

– Je ne prendrais pas de dessert, je ne peux plus rien avaler. Et toi ?
– Je… Rien pour moi non plus.

Je ne sais pas quoi dire d’autres. Mes plans tombent à l’eau. Je règle la note et nous quittons le restaurant. Je suis déçu mais essaie de ne rien montrer. Je garde le sourire tandis que Da In propose d’aller marcher un peu. Je la suis mais je dois avouer que j’ai l’esprit ailleurs. J’essaie de trouver un autre moyen de faire ma demande. Je commence à élaborer d’autres scénarios.

Nous marchons un moment, main dans la main, sans dire un mot. Nous traversons un parc joliment illuminé. L’endroit est romantique et plusieurs couples profitent eux aussi des lieux. Je décide moi aussi de profiter de la soirée, l’endroit est splendide. Tant pis, je ne ferais pas ma demande aujourd’hui, ce n’est que partie remise. Après tout, on a tout le temps. Nous nous arrêtons sur un banc en nous blottissant l’un contre l’autre sans nous soucier des passants. Nous portons tous les deux un masque, certes ce n’est pas très romantique mais nous pouvons être ensemble à l’extérieur, comme tout le monde en préservant notre anonymat.

– Tu n’as pas froid ?
– Hein ? Euh… non… Tout va bien, bredouille Da In.
– Tout va bien ?
– Oui oui…

Da In est étrange, je la trouve un peu stressée. Je me demande bien pourquoi, elle était bien plus détendue lorsque nous étions au restaurant. Aurait-elle découvert ce que je m’apprêtais à lui demander ? Aurait-elle écourter le repas pour éviter de devoir refuser ?

– C’est très joli ici, dis-je pour détendre l’atmosphère.
– Oui, je me suis dit que ce serait sympa de revenir ici.
– Revenir ?
– Tu ne reconnais pas ?

Je regarde autour de moi cherchant à me souvenir mais je ne suis pas très doué à cela. Da In se lève soudain et m’entraîne dans un coin isolé. Nous nous retrouvons sur un petit pont en bois traversant un ruisseau. Elle abaisse son masque et me sourit. La mémoire m’est enfin revenue et je souris moi aussi. Je retire mon masque et l’attire vers moi.

– Tu te rappelles enfin ? Me demande Da In passant ses bras autour de mon cou.
– Bien sûr. C’est ici que je t’ai demandé si tu voulais sortir avec moi. Je stressais tellement à l’époque.
– Je m’en souviens.

Je caresse sa joue. Ses yeux pétillent à l’évocation de ce moment. Elle me sourit et je ne peux m’empêcher moi aussi de sourire comme un idiot. Nous nous embrassons sous la lune qui se reflète dans le cours d’eau. Je me dis que je ne trouverais pas plus romantique et chargé de sens pour faire ma demande en mariage. Je glisse ma main dans ma poche et cherche la boîte renfermant cette bague que j’ai choisi avec soins. Je plonge mon regard dans le sien. Je m’apprête à lui présenter cet écrin lorsqu’elle me prend de court.

– J’écoute en boucle Moon depuis que votre album est sorti.
– Je suis content qu’elle te plaise, elle t’es adressée.
– Je suis vraiment ta Terre ? Me demande Da In gênée.
– Bien sûr. Sans toi, je ne tournerais pas rond.
– Sans la Lune, la Terre n’existerait pas telle qu’on la connaît.
– Tu parles de la planète Terre ou de toi ?

Elle ne me répond pas et se contente de m’adresser un sourire puis de s’appuyer sur la rambarde du pont. Elle fixe la lune dans le ciel. Je suis un peu perdu par l’image employée par Da In. Compare-t-elle toujours notre couple à la Terre et la Lune ? Et surtout, où veut-elle en venir ?

– Sans toi, Sun Hi ne serait probablement plus en vie…
– Tu m’as déjà remercié des dizaines de fois. J’ai aidé Sun Hi parce que je le pouvais, pas pour le mérite.
– Sans toi, je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui. L’année dernière lorsque le médecin m’a annoncé qu’on ne pouvait plus rien faire pour elle, j’ai failli tout abandonner. Je ne voyais pas l’intérêt de continuer sans elle. Indirectement, tu m’as sauvé la vie également.
– Da In…. Dis-je ignorant quoi répondre à cette révélation.
– C’est du passé, je n’ai plus d’idées noires mais cela a fait la femme que je suis aujourd’hui.
– Je comprends.
– Je plombe l’ambiance en te racontant ça mais je veux que tu connaisses toute mes facettes avant de prendre ta décision.
– Ma décision ? Répète-je dubitatif.
– Veux-tu m’épouser ?

Que se passe-t-il exactement ? Da In vient de me demander de l’épouser ? Pourquoi suis-je si surpris ? Après tout, elle a toujours été sûre d’elle et maître de sa vie. Je reste bouche bée à sa proposition.

– Da In, c’est…. c’est, dis-je en bégayant.
– C’est trop tôt ? Je sais que cela fait seulement quelques mois qu’on est ensemble mais je sais que tu es l’homme de ma vie.
– Toi aussi, tu es la femme de ma vie…. C’est juste que….

Je n’ai plus les mots. Je cherchais tellement le meilleur moyen de lui faire ma demande que je n’ai pas réalisé qu’elle faisait la même chose. C’est donc pour cela qu’elle était si stressée tout à l’heure. Voyant qu’elle commence à prendre peur de mon hésitation, je lui révèle enfin la bague. C’est à son tour de rester sans voix. Nous avons eu la même idée.

– Da In, tu me surprendras toujours…
– C’est…
– J’allais te faire ma demande, tu m’as devancé d’une minute.

Je sors l’anneau de son écrin et la passe à son doigt tandis que des larmes de joie roulent sur ses joues. Elle se jette dans mes bras et nous échangeons un long baiser en guise de réponse. Cette demande en mariage ne s’est passé pas comme prévu mais ce n’est pas une mauvaise chose. Après tout, toutes les bonnes choses qui me sont arrivées dans la vie ont toujours été des surprises : lorsque je me suis fait repéré pour intégrer BTS, mon succès même si j’ai beaucoup travaillé pour cela mais surtout retomber amoureux de Da In et apprendre que nous avions une fille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s