Le secret – Voyage à jeju – Chapitre 1

– PDV de Da In –

Nous sommes à l’aéroport, nous attendons notre vol pour Jeju. Je suis contente de passer ces quelques jours là-bas avec Jin et Sun Hi. Les concerts de BTS étant annulés à cause du COVID, Jin a moins d’obligations. Ce n’est pas pour me déplaire, je passe beaucoup de temps avec lui. J’en profite un maximum car je suis persuadée que le rythme effréné habituel reprendra une fois les mesures sanitaires levées.

– Tu as vu le dernier tweet de Jungkook ? Me demande soudainement Jin.
– Non, pourquoi ?
– C’est la chanson qu’il veut nous chanter pour le mariage.

Jin me montre son smartphone. Je regarde sa reprise de “Never Not” de Lauv. Je me laisse emporter par la voix mélodieuse du maknae du groupe puis esquisse un sourire à la fin de
vidéo lorsqu’il se mélange dans les paroles.

Quelques minutes plus tard, nous embarquons à bord de l’avion. Sun Hi est ravie de revoir son grand-père. Elle ne l’a pas revu depuis presque deux ans. Cependant, ils sont assez proches, ils s’appellent souvent et je sais qu’ils jouent tout les deux à des jeux en ligne, une histoire de ferme virtuelle je crois. Lorsqu’elle est tombée malade, nous avons passé beaucoup de temps à l’hôpital et n’avons pas pu lui rendre visite. Cela fait plusieurs jours qu’elle ne fait que de parler de ce séjour. Son excitation a fini par gagner son père.

Ce voyage n’était pas vraiment prévu mais Jin tient à le rencontrer en personne pour l’inviter à notre mariage. Il pense probablement qu’il sera aussi bien accueilli que j’ai pu l’être dans sa famille. Malheureusement, je sais déjà que cela ne sera pas le cas. Les parents de Jin se sont montrés bienveillants et sont vite tomber sous le charme de leur petite fille. Je sais que mon grand-père ne lui réservera pas le même accueil.

Je m’installe à la place indiquée par l’hôtesse et observe Sun Hi qui s’extasie sur toutes les options de son siège. Ce n’est pas la première fois qu’elle prend l’avion mais cela a toujours été en classe économique, jamais en première classe. Elle s’émerveille à chaque nouveau bouton que Jin lui montre. Je souris en espérant que notre séjour ne sera pas aussi catastrophique que je l’imagine. Comme on dit, l’espoir fait vivre. C’est avec cette phrase d’auto motivation en tête que je passe le voyage.

Moins d’une heure et demi plus tard, nous voici arrivé. Nous avons seulement des bagages cabine ce qui nous permet de gagner du temps. Nous n’avons pas besoin d’attendre nos valises sur le tapis roulant. Nous pouvons rapidement quitter l’aéroport. Nous passons à la compagnie de location de voitures. Jin s’occupe de récupérer les clés tandis que Sun Hi et moi l’attendons un peu plus loin. Ma fille me connait par coeur, elle remarque que quelque chose me préoccupe.

– Tu n’est pas contente d’être là ?
– Si, je suis ravie. En plus, tu as vu, il fait un grand soleil. On va pouvoir en profiter, lui réponds-je en souriant.
– C’est dommage que Grand Pa ne soit pas venu nous chercher.
– Il n’est pas au courant que nous venons le voir.
– Hein ? Ton grand père n’est pas au courant ? S’écrit alors une voix derrière moi.

Je me retourne vers mon futur mari qui revient vers nous avec les clés et papiers de notre voiture de location.

– J’ai pensé que ce serait plus sympa de lui faire la surprise…

C’est l’excuse qui me vient en tête. En réalité, je ne sais pas comment il aurait réagi si je l’avais prévenu. La première fois que j’ai parlé de Jin, c’est lorsque je suis arrivée avec Sun Hi sous le bras alors qu’elle avait seulement trois mois. A l’époque, il aurait été capable de tuer Jin d’avoir fuit son rôle de père. Je n’ai pas eu le temps de lui expliquer que je lui cachais l’existence de ce bébé qu’il criait déjà contre ce jeune irresponsable. Depuis, nous ne parlons jamais du père de Sun Hi, à chaque fois, il monte dans les tours : il commence à s’emporter, le traite de tous les noms et finalement, il finit par se sentir mal. L’âge avançant, son coeur a bien dû mal à suivre et lorsqu’il s’énerve il fait de la tachycardie. J’ai donc toujours pris soin d’éviter le sujet.

J’espère que son coeur tiendra le coup lorsqu’il verra son pire ennemi sur le pas de sa porte. C’est aussi pour cela que je tenais à la présence de Sun Hi. Il l’adore et cela pourrait peut-être calmer sa colère. Les quarante cinq minutes de voiture qui séparent l’aéroport et la maison de grand-père semblent passer en un éclair, contrairement à mon mal de ventre grandissant. Plus on s’approche, plus mon angoisse augmente mais je tente de la cacher. Sun Hi ne cesse de jouer la guide touristique le long de la route, indiquant à son père qu’il y a une superbe plage par là ou que les meilleures glaces se trouvent dans cette boutique mais bientôt que je ne l’écoute plus. Dans ma tête, je commence à entendre le ton désapprobateur de mon grand père, j’espère que Jin ne m’en voudra pas trop lorsqu’il découvrira la vérité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s