Le Secret- Voyage à Jeju – Chapitre 5

– Point de vue de Grand-père –

Il est encore bien trop tôt pour Sun Hi. Elle baille à s’en décrocher la mâchoire mais semble apprécier la vue. Le soleil se lève doucement sur l’océan, donnant au ciel cette couleur orangée magnifique. Nous regardons ce spectacle de la nature pendant un moment puis nous rendons sur la jetée pour pêcher notre petit déjeuner.

Sun Hi est impatiente d’attraper son premier poisson. Elle fixe avec attention sa ligne à l’affût du moindre mouvement mais rien. Aucun poisson ne semble être dans les parages. Les minutes défilent et je sens que son intérêt pour cette activité s’amenuise peu à peu. Le soleil est désormais haut dans le ciel et j’entends Sun Hi commencer à s’agiter. Je retire ma canne à pêche de l’eau, la pose sur la rambarde de la jetée puis rejoins mon arrière petite fille.

– Si tu n’aimes pas ça, on peut rentrer.
– Non, non, on peut rester, me répond-elle.

Je sais qu’elle dit cela uniquement pour me faire plaisir. Je vois bien qu’elle ne s’amuse plus. Soudain, un grognement se fait entendre. C’est le ventre de Sun Hi qui réclame son petit déjeuner.

– Rentrons pour manger.
– Non, ça va, je n’ai pas si faim.

J’ai du mal à la croire lorsqu’un autre bruit d’estomac se fait entendre. Elle me regarde en esquissant un sourire gêné avant qu’on éclate tout les deux de rire. Sun Hi est vraiment déçue de ne pas avoir réussi à attraper un seul poisson. Elle boude un moment mais sa bonne humeur revient lorsque la serveuse apporte nos plats. Nous nous sommes arrêtés sur la route, dans un restaurant où j’ai mes habitudes. Il est encore tôt mais il y a déjà plusieurs clients. Je suis heureux de partager ce moment avec elle.

– La prochaine fois, on devrait demander à Papa de venir, il aime bien pêcher.

Je ne m’attendais à ce qu’elle me parle de Jin. Je ne sais pas quoi penser de ce garçon. Je suis un peu pris au dépourvu. Je suis encore plus surpris lorsque je la vois me donner son kimchi.

– Tiens, prends-le !
– Sun Hi…
– Ce kimchi est trop fort pour moi, se justifie-t-elle. Je ne sais comment tu peux apprécier de manger aussi épicé.
– Ji Hye adorait le kimchi très épicé. J’ai pris l’habitude à cause d’elle.
– Ji Hye ? Répète Sun Hi intriguée.
– Ma fille. La maman de Da In.
– Il y a des photos d’elle à la maison mais Maman n’en parle jamais.

Sun Hi est curieuse d’en savoir plus à son sujet. Ji Hye est malheureusement partie trop tôt et n’a jamais eu la chance de rencontrer sa petite fille. J’aperçois une étincelle d’intérêt dans le regard de Sun Hi et je commence à lui parler de ma fille unique. Je repense à mon épouse, à Ji Hye et je suis emporté par la nostalgie. Plus je lui raconte mes souvenirs, plus je m’aperçois que Da In ressemble beaucoup à sa mère. Elles partagent la même soif d’indépendance et ce sourire communicatif. Sun Hi a hérité de ce sourire.

Après avoir petit déjeuner, nous nous baladons sur le marché. J’ai l’impression que Sun Hi découvre la vie. Elle s’émerveille devant chaque étal. Elle s’amuse à faire des grimaces aux poissons nageant dans l’aquarium d’un poissonnier et goûte volontiers tout ce qu’on lui propose.

– Grand Pa, on peut acheter des fraises ?

Je me retourne vers Sun Hi qui désigne des fruits appétissants. Le vendeur semble surpris de l’entendre m’interpeller ainsi. Il doit penser qu’elle est impolie mais en réalité, elle m’a toujours appelé ainsi. Enfant, elle n’arrivait pas à dire Grand Père, elle disait Grand Pa. Cela est resté et cela n’est pas pour me déplaire. J’achète les fraises, nous terminons nos achats et rentrons finalement à la maison.

J’aurais voulu profiter plus longtemps de ces moments avec Sun Hi. Je sais qu’une fois que nous serons rentrés, elle repartira pour Séoul et que je ne suis pas prêt de la revoir. La vie m’a déjà pris ma femme et ma fille. Je suis sur le point de perdre ma petite fille et mon arrière petite fille.Tout cela à cause de mon entêtement.

Nous sommes bientôt arrivés. Sun Hi me prend des mains le sac de fraises et court vers la maison, en direction de Jin.

– Alors, c’était pour lui ? Je savais bien qu’elle n’aimait pas ça.

J’arrive à leur hauteur et ne peut que constater combien ils se ressemblent. Si Sun Hi a le sourire de Da In, il est indéniable qu’elle a les yeux de Jin. Il me salue poliment lorsque je passe devant lui mais je l’ignore et file à la cuisine. Du coin de l’œil, je le vois garder le sourire malgré mon ignorance. Je range mes achats du marché et retourne au salon. Près de la porte fenêtre, sur la terrasse, Sun Hi fait le récit détaillé de sa première expérience de pêche. Même si elle revenue bredouille, elle a trouvé cela amusant. Jin l’écoute attentivement. Sun Hi finit par se blottir près de Jin pour partager avec lui quelques fraises. Je reste un moment à les observer, cette scène me rappelle cette nuit sauf que c’est Da In qui était à sa place.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s