L’effet papillon – Chapitre 7

13 mai 2015

Le groupe de lycéens riait, écoutant d’une oreille le professeur expliquer l’histoire du marché aux poissons. Les élèves étaient plus curieux de voir les étals présentant d’étranges espèces que de savoir en quelle année avait ouvert ce marché. Ha-Neul, non plus, n’était pas très attentive, et pas seulement auprès de son professeur. Sun Oh chercha à retrouver son attention en agitant sa main ses yeux mais elle ne réagit pas tout de suite, plongée dans ses pensées.Tu m’écoutes ? J’ai l’impression de parler dans le vide.

– Pardon, tu disais ? S’excusa Ha-Neul en lui adressant un sourire.
– Rien d’important. Tu vas bien ? Tu as l’air à l’ouest depuis ce matin.
– Quoi ? Non, tout va bien.
– C’est à cause de So-Ra ? Demanda Sun Oh en levant un sourcil.
– Pourquoi tu me parles de So-Ra ? demanda légèrement paniquée sa petite amie. 
– C’est ta compagne de chambre, non ? Je sais que vous n’êtes pas vraiment en bon terme toutes les deux. Je me disais qu’il s’était peut-être passé quelque chose cette nuit.
– Non, il ne s’est rien passé, lui répondit-elle rapidement, cherchant à écourter cette conversation.

Ha-Neul lui sourit pour le rassurer avant de prendre sa main. Sun Oh semblait toujours inquiet pour elle. La jeune fille tenta de faire diversion en le traînant vers un aquarium remplis de poissons vivants. Au bout de quelques minutes, Sun Oh retrouva son sourire. Ha-Neul était toujours préoccupée mais fit tout son possible pour le cacher à son petit ami. Ce dernier avait raison, elle avait l’esprit ailleurs à cause de So-Ra mais pas pour les raisons que l’on pouvait croire.

Les deux jeunes filles étaient obligées de partager une chambre. Ha-Neul avait failli faire une crise cardiaque hier soir en apprenant la chose. Elle imaginait qu’elle allait passer un horrible moment mais en réalité, il ne se passa rien. So-Ra ne lui adressa pas la parole jusqu’à ce matin. 

Au lever du jour, Ha-Neul entendit des gémissements venir du lit voisin. Elle fit mine de rien entendre mais cela dura un moment. So-Ra n’allait pas bien, elle avait beau la détester, elle ne pouvait pas la laisser souffrir. Elle se leva et vit son ancienne meilleure amie, recroquevillée dans son lit, se tenant le ventre.

– Tu as besoin d’aide ? Murmura Ha-Neul.
– Fous-moi la paix ! Je n’ai pas besoin de ta pitié ! Cria la jeune fille avant de sentir une nouvelle crampe.
– Tu ne vas pas bien, je vais appeler un professeur, indiqua la lycéenne en prenant la direction de la porte.
– Non, fit la malade en se relevant. Ils vont appeler mes parents et… 

So-Ra sentit un nouveau spasme la traverser et tenta de gérer la douleur en respirant profondément. Les deux lycéennes n’avaient pas fait médecine mais elles savaient toutes les deux ce qu’il se passait. So-Ra était en train de faire une fausse couche. Ha-Neul, la main toujours sur la poignée de porte, s’arrêta dans son élan. Elle était prise entre deux feux : briser la réputation de So-Ra ou l’aider. Si elle allait chercher un professeur, on enverrait So-Ra à l’hôpital, sa grossesse serait révélée et sa réputation fichue. Pourtant, elle ne pouvait pas se résoudre à lui faire ça lorsqu’elle croisa ses yeux humides, remplis d’angoisse.


Comme souvent, Jungkook était le dernier à sortir de la salle de bains. Il retourna dans la chambre et fut surpris d’y trouver Taehyung sur son lit, en train de chercher un peu partout. Apparemment, il ne pensait pas que son collègue serait de retour aussi vite. Il se retourna, souriant mais tendu d’être pris la main dans le sac, tandis que Jungkook lui lançait un regard désapprobateur, les bras croisés, attendant des explications.

– Je peux t’aider ? Demanda Jungkook surpris de le voir fouiller dans ses affaires.
– Je… voulais juste… charger ton portable avant de partir mais je ne le trouve pas, bafouilla Taehyung.
– Mon portable est une vraie obsession ma parole, lui répondit-il en sortant l’objet en question de sa poche.
– Tu prends ta douche avec ton portable maintenant ?
– Je suis bien obligé, il y a un petit curieux qui veut fouiller dans ma vie privée.

Taehyung descendit du lit mais n’était pas prêt à abandonner. La veille, il avait promis de découvrir ce que son ami cachait au sujet de Ha-Neul. Jungkook était en train de préparer son sac pour partir en répétition pendant que son collègue était juste derrière lui. Il était tenace et il n’allait pas abandonner aussi facilement. 

– Jungkook, on a pas de vie privée ! On vit tous les sept dans ce minuscule appartement. Si on veut tous vivre en harmonie, il ne faut pas de secrets entre nous.
– Je n’ai pas de secret, lui affirma le maknae en fermant son sac à dos.
– Et Ha-Neul ? Pourquoi tu ne veux pas en parler ? Le taquina Taehyung. 
– Et pourquoi serais-je obligé de t’en parler ?
– C’est justement parce que tu fais autant de mystères qu’elle m’intéresse. Il parait qu’elle n’est pas dans ton lycée, tu l’as connu comment ? 
– Pour la faire courte, on s’est rencontrés, par hasard… sur internet.

Jungkook finit par céder comprenant qu’il n’allait pas le lâcher s’il continuait à ne rien révéler. Il aimait la relation spéciale qu’il avait avec Ha-Neul. Ce n’est pas qu’il voulait la cacher aux autres membres du groupe, c’est juste qu’il aimait avoir une personne en dehors. En dehors de son monde. Ha-Neul le considérait comme un jeune de 17 ans lambda, elle ne faisait pas état constamment du fait qu’il soit une idole de k-pop. Elle lui permettait de garder un lien avec la vraie vie. 

Taeyhung sourit en voyant son ami commencer à craquer, pourtant il n’avait pas eu beaucoup à insister. Il hocha la tête l’invitant à continuer. Jungkook le connaissait, il n’allait pas se contenter de cela.Il avait éveillé sa curiosité et il allait continuer de le harceler pour en savoir davantage sur elle. 

– C’est juste une amie. 
– Une amie, fit Taehyung pleins de sous entendus.
– On dirait un pervers quand tu dis ça, fit le plus jeune en roulant des yeux. Bon, si je t’en parles, tu arrêteras de vouloir me piquer mon portable et de me questionner à son sujet ?
– Promis juré ! Fit en lui tendant son petit doigt.

Jungkook scella la promesse en accrochant son petit doigt à celui de Taehyung. Après cela, il répondit enfin aux attentes de son ami. Il lui expliqua que Ha-Neul était une fille avec qui il parlait en ligne depuis quelques mois et qu’ils étaient devenus amis. Il lui mentit cependant sur la manière dont tout cela avait commencé. Il ne parla pas de la vidéo reçue la veille de Noël et préféra lui dire qu’il s’était rencontré  sur une application de discussions. 


– Tiens, je t’ai acheté ça !

Ha-Neul tendit un sac à So-Ra qui sortait des toilettes publiques. Cette dernière regarda le contenu, surprise. Elle en sortit des anti-douleurs, un paquet de serviettes hygiéniques ainsi qu’un soda. En voyant ce dernier objet, elle esquissa un sourire.  

– La fille de la pharmacie m’a dit que tu pouvais en prendre toutes les 4 heures. Tu devrais en prendre un maintenant. Et tu devrais manger aussi. Tu n’as rien avalé depuis hier, fit Ha-Neul en lui remettant un autre sac contenant du kimbap.
– Tu as pris celui aux fruits rouges ? Demanda So-Ra en sortant la canette de soda. Merci.
– J’ai choisi au pif tu sais.

Ha-Neul mentait très mal. Elle regardait ailleurs pour éviter de croiser le regard de So-Ra. Bien sûr qu’elle avait choisi cette boisson en connaissance de cause. Ce soda aux fruits rouges, elle en achetait une canette quasiment chaque jour, après le collège, avec elle quand elles étaient encore amies.

– Le hasard fait bien les choses alors.
– J’y vais. Sun Oh m’attend pour déjeuner.
– Attends, fit So-Ra en lui agrippant le bras.

Ha-Neul ne savait pas trop comment interpréter ce geste. Ces derniers mois, lorsque So-Ra la touchait, ce n’était pas bon signe. Généralement, ça partait en insultes. Elle regarda la main de son amie et remonta jusqu’à son visage. Elle fut rassurée de ne pas y lire le regard haineux habituel.

– Merci.
– Je… C’est rien. C’est juste des bricoles. J’ai bien vu que tu avais encore mal au ventre ce matin, durant la visite.
– Je te remercie pour les médocs mais aussi… pour ne rien avoir dit… Tu aurais pu utiliser mon secret pour te venger.
– Un bon ami m’a dit un jour que je n’étais pas obligée de te nuire pour avoir ma revanche. Tu es tombée enceinte, tu viens de perdre le bébé. La vie s’en ai chargé non ? Je crois que ce serait mal venu d’en rajouter une couche.

Sur ces mots, elle abandonna So-Ra encore surprise de la voir agir avec autant de gentillesse. Ha-Neul retrouva Sun Oh pour déjeuner. Ils partagèrent des kimbaps avec d’autres élèves de la classe. Tout le monde s’amusait, il régnait une excellente ambiance. Ha-Neul était heureuse de ce voyage scolaire mais elle ne put s’empêcher de jeter un coup d’oeil sur So-Ra pour vérifier qu’elle prenait bien ses cachets et mangeait ce qu’elle lui avait donné. Bien qu’une partie d’elle la détestait pour l’avoir maltraitée durant des mois, une autre ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour elle. Malgré leur passif houleux, So-Ra restait importante pour elle. Elle avait été sa meilleure amie, ce n’était pas anodin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s