L’effet papillon – Chapitre 9

3 février 2017

La foule était réunie dans autour du terrain de basket et ce n’était pas pour un match. Vêtus de leurs uniformes qu’ils portaient pour la dernière fois, les élèves écoutaient le laïus ennuyeux du directeur. Ha-Neul écoutait d’une oreille ce discours de cérémonie. Elle se retourna vers les gradins où elle aperçut ses parents. Ces derniers étaient tellement fiers, elle le voyait à leurs visages rayonnants. La jeune fille faisait partie des meilleures élèves de sa promotion, elle avait même réussi à obtenir une bourse lui permettant de poursuivre ses études aux Etats-Unis. Elle sourit en voyant ses parents si heureux.

Le directeur termina enfin son long monologue. Les applaudissements se firent entendre et Ha-Neul se rassit correctement pour assister à la suite de cette remise de diplôme. Son regard s’arrêta alors sur Sun Oh à quelques mètres. Son sourire disparut instantanément et son cœur se serra brusquement. Aujourd’hui, cela aurait fait deux ans qu’ils sortaient ensemble.

– Ha-Neul !

Ha-Neul n’arrivait pas à le lâcher du regard. Pourtant, c’était tellement douloureux. Sun Oh la fixait en retour mais c’était bien différent d’avant. Il y a encore peu de temps, elle adorait se noyer dans ses yeux, aujourd’hui ils lui faisaient presque peur. Si leur couple avait explosé, c’était à cause de lui, alors pourquoi s’en voulait-elle autant ?

Elle sentit soudain une main se poser sur son épaule. Elle se retourna et remarqua qu’il s’agit de So-Ra qui l’interpellait. Elle arqua un sourcil d’incompréhension avant d’entendre son nom au micro. Elle oublia presque qu’elle devait parler. Elle quitta les rangs des élèves et rejoignit le directeur. Elle tenta de faire abstraction de son ex petit ami et se mit à lire son discours.


Il régnait une ambiance tranquille dans ce café coloré. Le lieu était très fréquenté mais la jeune fille était dans sa bulle. Le coude appuyé sur la table, la tête posée dans la main, Ha-Neul faisait tourner la paille dans son verre, les yeux dans le vide. En face d’elle, son amie perdait patience.

– Tu m’écoutes ?

Ha-Neul sortit de sa rêverie, bredouillant un oui peu convaincant dont So-Ra avait l’habitude. Depuis sa rupture avec Sun Oh la jeune fille avait l’esprit ailleurs. So-Ra souffla devant ce comportement, elle en avait assez de voir son amie se languir ainsi.

– C’est toi qui l’a largué je te rappelle…
– Je sais mais….
– Mais quoi ? Tu ne vas pas commencer à regretter ! Ce mec est toxique !
– N’abuses pas, Sun Oh n’est pas si…
– Je sais que tu l’aimes encore mais tu as bien fait de le quitter. Sa jalousie l’a rendu fou. Il a failli te tuer !

Les mots étaient durs mais malheureusement réels. La main de So-Ra se posa sur celle de Ha-Neul, l’obligeant à arrêter de jouer avec sa paille. Elle leva les yeux vers son amie qui l’a fixait, bien décidée à ne pas la laisser retourner avec Sun Oh.

– Tu dois tourner la page, annonça So-Ra.
– Normalement, ce soir, on aurait dû fêter nos deux ans.
– Ha-Neul…
– D’accord, j’arrête de parler de Sun Oh.
– Tu as le droit d’être triste mais arrête de t’en vouloir ! C’est lui qui a tout foutu en l’air.
– J’aurais peut-être…
– Peut-être quoi ? Dois-je te rappeler ce qu’il s’est passé à Noël ?

Noël. Normalement, pour les gens normaux, c’est une période de fêtes. Que ce soit une fête familiale pour certains, une occasion de sortir avec son amoureux pour d’autres, tout le monde adore Noël. Pour Ha-Neul, c’était un peu différent. Lorsque la fin d’année approchait, elle se souvenait de ce qu’elle avait tenté de faire, sur les bords de rivière Han ce 24 décembre 2014. Elle était triste d’avoir pu ainsi envisager d’en finir avec la vie. Cette période noire de sa vie lui semblait loin mais ce triste anniversaire lui faisait remonter de mauvais souvenirs.


24 décembre 2016

Ce matin-là, veille de Noël, elle tentait justement de ne pas y penser même en voyant apparaître sur son portable, le nom de la responsable du mal-être. So-Ra et elle s’étaient réconciliées, cela avait pris du temps mais leur amitié s’était même renforcée. C’est d’ailleurs pour cela que son amie l’appelait, elle venait aux nouvelles, demandant si tout allait bien.

Après sa fausse couche, So-Ra trouva un peu de réconfort auprès de Ha-Neul qui accepta de l’aider à traverser cette période délicate, le père de son bébé ayant déserté. Suite à cet événement, les deux jeunes filles recommencèrent à se parler et à se faire confiance. Au point que Ha-Neul décida de révéler à So-Ra ce qui s’était vraiment passé cette veille de Noël. Leur amitié était digne des montagnes russes. Après avoir les meilleures amies du monde jusqu’au collège, elles se firent la guerre au lycée pour finalement devenir à nouveau de vraies amies aujourd’hui. Ha-Neul n’avait pas oublié le mal que son amie lui avait fait mais elle lui avait pardonné.

Cette veille de Noël aurait dû être parfaite pourtant. Elle avait une amie qui prenait soin d’elle, un petit ami qui l’aimait et Jungkook qui continuait de lui écrire depuis deux ans. Ces deux-là n’avaient jamais arrêté d’échanger malgré leurs vies respectives bien remplies. Enfin, surtout pour Jungkook qui explosait les records avec BTS. On pouvait le dire, le groupe était célèbre et pas seulement en Corée. Le succès était mérité, Jungkook se confiait souvent à elle, ce n’était pas tous les jours facile de tenir le coup. Ha-Neul pouvait travailler comme une dingue en période de révision, pourtant, ce n’était rien comparé à l’emploi du temps de fou de Jungkook. Il était tellement fatigué parfois qu’il s’endormait en pleine discussion avec elle. La jeune fille n’était même plus étonnée de le voir s’arrêter en plein milieu d’une phrase.

Après avoir passé près d’une heure au téléphone avec So-Ra, Ha-Neul raccrocha finalement. Elle aurait pu encore parler à son amie mais sa mère l’appelait pour la troisième fois et visiblement, elle commençait à s’impatienter. Elle le comprit lorsqu’elle l’appela par son nom complet. La jeune fille quitta enfin sa chambre et descendit au salon.

– Tu as reçu un colis, indiqua sa mère en montrant un carton sur la table.

Ha-Neul était surprise, elle n’avait rien commandé. Elle s’empara de la boîte, réalisant que cela venait d’une célèbre pâtisserie. Elle avait vu passer sur les réseaux plusieurs photos de ces gâteaux. Elle savait qu’ils coûtaient très chers et qu’ils étaient délicieux. Elle se demandait bien qui pouvait lui offrir cela. Curieuse, elle finit par ouvrir la boîte blanche et découvrit un magnifique gâteau à la crème et à la fraise.

– Qui m’envoie cela ? Demanda Ha-Neul.
– Le livreur a laissé une enveloppe.

La jeune fille se pressa d’ouvrir le courrier tandis que sa mère, aussi curieuse qu’elle, regarda par-dessus son épaule. Ha-Neul se mit à sourire en découvrant le message alors que sa mère semblait un peu perdue.

– Raison n°41 : fêter Noël. C’est quoi ça, un code secret ? Demanda la mère de famille.
– Si l’on veut, lui répondit sa fille en rangeant ce précieux message.
– Vous avez une drôle de façon de communiquer Sun Oh et toi.

La lycéenne la regarda repartir vers la cuisine sans oser la contredire. Comment expliquer à sa mère qu’un autre garçon lui envoyait un cadeau ? Un garçon qu’elle n’avait jamais rencontré physiquement mais qu’elle avait l’impression de connaître depuis toujours. Elle n’arrivait pas croire qu’il arrive encore à trouver une raison. Allait-il vraiment réussir à lui donner cent raisons comme il l’avait promis ?


Le bus était presque vide ce soir. Sun Oh regardait les arrêts défilés, pressé de retrouver Ha-Neul. Le couple avait prévu de passer le réveillon de Noël ensemble. Il aurait voulu lui offrir un beau restaurant mais la jeune fille refusa qu’il dépensa son argent aussi futilement. Elle proposa à la place une promenade au parc pour profiter des illuminations et une dégustation de pâtisseries ensuite. Ce programme convenait parfaitement au garçon, tant qu’il passait du temps avec Ha-Neul, cela lui suffisait.

Il aimait Ha-Neul mais parfois, il savait qu’il se montrait un peu trop envahissant. Combien de fois s’était-il énervé contre un élève, trouvant qu’il parlait à sa petite amie d’un peu trop près ? Sun Oh le savait, il était jaloux. Ha-Neul le lui reprochait souvent mais elle trouvait cela aussi mignon. Jusqu’ici, cela n’avait pas vraiment été source de conflits majeurs entre eux. Il l’ignorait mais ce soir, sa jalousie allait ruiner sa relation avec Ha-Neul.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s