L’effet papillon – Chapitre 14

26 novembre 2017

Jungkook et Ha-Neul étaient à bout de souffle, cherchant à fuir un groupe de fans. Ils se faufilèrent entre les caravanes des forains. Ils s’arrêtèrent un instant, le brun en profita pour regarder s’ils étaient encore suivis. Ha-Neul était effrayée, Jungkook le remarqua et s’en voulait de l’entraîner là-dedans. Lorsqu’il vit le groupe de saesang prendre leur direction, il la tira par le bras et la cacha derrière une benne à ordures. Ils entendirent les filles passer juste à côté. Le garçon passa son doigt sur ses lèvres, lui demandant de rester le plus silencieuse possible. Ils restèrent accroupis là pendant plusieurs minutes. Une fois le silence revenu, il se releva et regarda tout autour de lui. Il souffla de soulagement, il avait semé ses fans. Il revint vers Ha-Neul qui ne bougeait toujours pas, encore sous le choc.

– Alors, c’est ça, des saesangs ? Demanda Ha-Neul. Elles sont effrayantes. Comment elles ont pu apprendre que tu étais là ?
– Tu serais effarée de savoir le nombre d’informations personnelles que les sasaengs peuvent détenir. Si tu savais le nombre de fois où j’ai dû changer de numéro de téléphone.
– Je suis désolé de t’avoir fait courir mais je ne voulais pas qu’elle puisse s’en prendre à toi.
– A moi ? Mais c’est toi la star, que veux-tu qu’elle me fasse ?

Jungkook ne lui répondit pas, se contentant d’ébouriffer les cheveux de Ha-Neul en souriant. Elle ne chercha pas à en savoir plus, comprenant que ce n’était pas bon signe. Le garçon ne voulait pas effrayer son amie en lui racontant ce dont étaient capables ses fans extrêmes. Même s’il lui parlait souvent de ses difficultés dans son métier, il parlait rarement du harcèlement des saesangs dont il était pourtant victime.

Le calme revenu, il tendit sa main pour l’aider à se relever. Ha-Neul la saisit et se leva d’un seul coup. Jungkook tira un peu trop fort et elle manqua de chuter. Il la rattrapa au vol son visage se retrouva soudain à quelques centimètres de celui de la jeune femme. Ils restèrent quelques instants dans cette position. Jungkook sentit son coeur s’accélérer, comme dans le train fantôme. C’est la première fois qu’il était si proche de Ha-Neul et il aurait aimé que ce moment dure encore. Toutefois, la grimace soudaine de la jeune fille coupa ce moment d’intimité. Elle se détacha du garçon, frottant son cou.

– Tu es blessée ? S’inquiéta Jungkook.
– C’est rien. C’est musculaire. Depuis l’accident de voiture, ça reste sensible.
– Et moi je te fais courir alors que tu es en convalescence.
– Je suis pas sûre que passer l’après-midi dans des attractions ait arrangé mes cervicales. T’inquiètes, ça va passer, lui répondit Ha-Neul qui grimaçait toujours en tentant de masser la zone douloureuse.

Quelques minutes plus tard, ils décidèrent de quitter la fête foraine. Les saesangs étaient probablement encore dans le secteur. Jungkook prévint Jimin et Taehyung par message d’être prudents. Ces deux collègues n’avaient pas attendu ce message pour quitter les lieux. Lorsqu’ils étaient dans la grande roue, ils avaient vu Jungkook et Ha-Neul se mettre à courir et ont vite compris la raison en voyant un groupe les suivre. Jungkook était rassuré de les savoir en sécurité.

– Jimin et Taehyung sont rentrés à l’hôtel. Ils n’ont pas été repérés par les fans.
– Tant mieux, répondit Ha-Neul soulagée. J’ai prévenu Alex que je partais et j’ai commandé un uber pour rentrer sur le campus. Il devrait être là dans cinq minutes.

Jungkook était triste de voir sa sortie écourtée. Il n’avait pas pu parler à Ha-Neul de ses sentiments et n’avait plus le temps de le faire correctement. Il se demandait combien de temps il allait devoir attendre avant de la revoir. Il avait attendu trois ans mais savait qu’il ne pourrait pas patienter aussi longtemps maintenant. Il se rendit compte qu’elle était bien plus importante qu’il ne le pensait. C’était son amie mais bien plus. Lorsqu’ils étaient poursuivis par les saesangs, il s’inquiéta plus pour elle que pour lui-même. Il ne voulait pas qu’on ternisse son image, qu’on puisse lui faire du mal.

Il repensa à ses moments dans la journée où il avait tenu la main de Ha-Neul et lorsqu’elle s’était jetée dans ses bras dans le train fantôme. Pourquoi se sentait-il si bien en sa présence ? Il aurait voulu que ses moments durent plus longtemps. Lorsque le visage de la jolie brune s’était trouvé si proche du sien après la course poursuite, l’idée de l’embrasser lui avait brièvement traversé l’esprit. Cependant, il n’avait pas osé le faire. Jungkook, d’habitude si courageux, n’avait pas pu faire le grand saut. S’il l’avait fait, l’aurait-elle repoussé ? Le fait de devoir repartir pour la Corée dans quelques jours sans savoir ce qu’elle pensait de lui était le plus difficile.

– Je n’ai pas envie que tu partes, murmura Jungkook en couvant des yeux sa meilleure amie.

Ha-Neul ne semblait pas se rendre compte du désarroi du garçon, se concentrant sur la circulation de la route, regardant si son chauffeur arrivait. Elle avait adoré passer la journée avec lui, elle se sentait tellement à l’aise avec Jungkook. Elle appréhendait un peu cette rencontre, se demandant si leur complicité en ligne serait la même dans la vraie vie. Elle fut agréablement surprise.

La jeune femme entendit les mots de Jungkook et son coeur se serra brusquement. Elle n’osa pas tourner la tête pour le regarder. Elle ne voulait pas le voir triste. La journée était quasiment parfaite, pourquoi fallait-elle qu’elle se termine ? Elle aussi aurait voulu encore en profiter. Une voiture s’arrêta finalement devant le couple. Ha-Neul n’eut pas le temps de réfléchir et se surpris elle-même lorsqu’elle fit cette proposition à Jungkook :

– Cela te dirait de voir à quoi ressemble une chambre étudiante américaine ?

24 décembre 2017

Ha-Neul était assise dans le canapé, grignotant des chips. Elle regardait la télévision qui diffusait un programme spécial Noël. Elle ne cessait de regarder son téléphone portable. Elle sursauta en voyant l’arrivée d’un message. Son euphorie redescendit lorsqu’elle vit qu’il s’agissait d’un message de So-Ra. Elle fut tout de même contente d’avoir des nouvelles de son amie. Elle l’appela en visio pour savoir comment s’était passé sa soirée de réveillon. Cette dernière lui raconta en détail sa soirée romantique avec son petit ami. Ha-Neul était ravie de voir son amie si rayonnante après tous les déboires amoureux qu’elle avait pu traverser. Elle semblait enfin avoir trouvé quelqu’un de bien.

– Enfin voilà la soirée. Et toi, tu fais quelque chose pour le réveillon ? Demanda So-Ra curieuse.
– Je suis chez Alex, on va passer la soirée devant la télé. Regardes moi ce repas royal, fit Ha-Neul en montrant un assortiment de chips et pop corn sur la table basse.
– Je suis limite jalouse. Cet Alex est vraiment mignon. Il est où d’ailleurs ?
– A côté, il est au téléphone avec son copain.
– Ah, c’est tellement dommage qu’il préfère les garçons.
– Ouais… souffla Ha-Neul.
– Ne t’inquiètes pas, tu vas bien finir par trouver chaussure à ton pied.

So-Ra faisait son possible pour lui remonter le moral. Depuis un moment, Ha-Neul n’était plus si enjouée, elle l’avait remarqué lorsqu’elles se parlaient en visio. Depuis environ un mois, elle semblait être de plus en plus triste. Elle mit cela sur le compte de l’éloignement et sur le fait d’apprendre qu’Alex, le garçon pour lequel elle avait un coup de coeur était homosexuel. Le fait qu’elle ne puisse pas rentrer en Corée pour les fêtes de Noël n’avait pas amélioré son moral.

Les deux jeunes femmes étaient très amies. Elles se confiaient beaucoup de choses mais il y avait un sujet que Ha-Neul n’abordait jamais : Jungkook. Même si So-Ra savait qu’elle avait tenté de se suicider il y a trois ans, en grande partie à cause d’elle, elle n’avait jamais raconté que son message d’adieu était arrivé sur le portable de Jungkook. Pourtant, si elle n’était plus elle-même depuis un mois, c’était à cause de lui.

Les deux coréennes parlèrent encore un moment puis Ha-Neul raccrocha lorsqu’elle vit Alex entrer dans la pièce. Il s’affala sur le canapé auprès de la jeune fille. Lui aussi ne semblait pas très en forme. Nathan, son petit ami, passait les fêtes de Noël dans sa famille tandis qu’Alex devait rester ici. Il aurait bien voulu rentrer chez lui en Alaska, pour voir sa mère mais n’avait pas les moyens de se payer le billet d’avion. Il restait donc sur ce campus bien triste vidé d’une majorité de ses étudiants.

– Heureusement que tu es là. Je ne me voyais pas passer la soirée tout seul. Une bière ? Demanda Alex en levant son bras pour montrer un pack de bières. Attends, tu as bien 21 ans ?
– Si je dis non, tu vas me refuser cette bière ? J’ai l’âge légal pour boire en Corée.
– De toute façon, c’est pas une bière qui va te saouler, lui répondit le garçon avant de décapsuler une bouteille et lui remettre.

Ha-Neul avait certes l’âge pour boire mais n’avait pas l’habitude de boire de l’alcool. Son dernier verre, c’était justement pour son anniversaire, en janvier dernier, pour ses 20 ans. Elle avait pu boire son premier verre de soju. Ce soir, elle avait besoin de se vider l’esprit, elle espérait que l’alcool pourrait l’y aider.

Comment va Nathan ? Demanda la jeune femme avant de descendre presque la moitié de sa bouteille. Tu penses qu’il arrivera à parler de toi à ses parents ?
C’est compliqué. Il est originaire du Texas, c’est pas le meilleur état pour faire son coming out. C’est quand même un des rares états à interdire le mariage homosexuel. Tu te rends compte, ils sont tellement conservateurs là-bas qu’ils ont voté une loi pour ça.
Parce que tu veux te marier ?
Non, enfin peut-être. Ce qui m’énerve c’est que Nathan ait grandi dans une ville où certaines personnes considèrent les gays comme des malades.

Ha-Neul n’était pas surprise de ce genre de comportement. En Corée aussi, ce n’était pas encore accepté. Même si légalement, rien n’était écrit, dans les faits, il était encore mal vu de préférer quelqu’un du même sexe.

Comme elle, Alex n’avait pas pu rentrer dans sa famille pour les fêtes de Noël. La jeune fille était heureuse de passer la soirée avec lui. Elle était tellement impliquée dans ses études qu’elle n’avait pas pris le temps de beaucoup socialiser sur le campus. Elle parlait bien avec quelques élèves dans l’amphi mais n’avait pas réussi à créer de réelles amitiés. Alex était le seul étudiant du campus qu’elle pouvait considérer comme un ami.

Plus tard dans la soirée, ils étaient toujours sur le canapé mais ils s’amusaient désormais à jouer à des blinds tests sur Youtube. De fil en aiguille, ils avaient fini par tomber sur le live de SBS qui diffusait le Gayo Daejun, un concert k-pop.

– Il est mignon lui, fit soudainement Alex durant la performance des GOT7.
– Tu as fini de faire ton marché. Je te rappelle que tu as déjà quelqu’un.
– Dieu nous a donné des yeux, il faut s’en servir. Bon alors, il s’appelle comment ?
– Jackson Wang.

Le garçon s’empressa de noter son nom sur son portable. Ha-Neul avait fait l’erreur de lui ouvrir le monde de la kpop, elle se demanda si elle n’allait pas le regretter dans les semaines à venir. Les artistes se succédèrent sur cette scène et Alex continua à évaluer les chanteurs. Arriva le tour des BTS et le garçon remarqua immédiatement que Ha-Neul ne l’écoutait plus. Alors qu’il lui demandait qui était ce blond qui s’arrêtait en plein milieu de sa chanson, Ha-Neul avait les yeux fixés sur l’écran, comme hypnotisée. Il aperçut une larme coulée sur sa joue lorsque Jungkook apparut sur l’écran, durant l’intro de DNA.

– Ha-Neul, ça va ?
– Hein ? Oui, pourquoi ?

La jeune fille se pressa d’effacer ses larmes. Elle termina sa bouteille de bière. Alex aperçut soudain le nombre de bouteilles vides devant la jeune fille et s’inquiéta. Elle s’apprêtait à ouvrir une nouvelle bouteille mais il lui retira des mains.

– Je pense que tu as assez bu.
– J’ai besoin de me vider la tête. Donnes-moi cette bouteille ! Ordonna la jeune fille dont les yeux brillants trahissaient son alcoolémie.

La jeune femme était saôule. Elle tenta de reprendre une autre bouteille mais Alex l’en empêcha. Il rangea les bouteilles restantes à la cuisine. Ha-Neul tenta de le suivre mais la tête lui tournait lorsqu’elle se retrouva debout. Elle tituba sur quelques pas, n’arrivant pas à la cuisine mais réussissant à faire tomber le bol de chips. Elle se mit alors à pleurer, s’excusant de tout salir. Alex accourut vers elle et la força à s’asseoir dans le sofa. Elle essaya de se relever plusieurs fois tout en continuant de pleurnicher sur son sort.

Finalement, elle s’endormit au bout d’un quart d’heure. Il la regarda dormir sachant pertinemment pourquoi elle était si malheureuse. Il mit une couverture sur son amie pour la garder au chaud. Il allait éteindre la télévision où le show coréen touchait à sa fin lorsqu’il vit apparaître sur l’écran l’objet du chagrin de sa nouvelle amie : Jungkook.

Tandis que le générique de fin défilait sur l’écran, il s’empara du portable de Ha-Neul. Ce dernier était naturellement bloqué. Il se retourna vers la brune endormie et déverrouilla l’objet en utilisant son empreinte digitale. Il hésita encore un instant, restant immobile devant cet écran de portable. Il agissait certes pour le bien de son amie mais allait-elle apprécier qu’il se mêle ainsi de sa vie privée ? Elle s’était confiée à lui mais cela ne sous-entendait pas qu’il pouvait se permettre de s’immiscer ainsi dans sa vie. Pourtant, lorsqu’il entendit Ha-Neul geindre dans son sommeil, il finit par ouvrir l’application Messagerie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s