L’effet papillon – Chapitre 16

5 Septembre 2018

– On part dans 10 minutes ! Dit Ha-Neul en regardant son portable.

Elle passa derrière Lalisa sa compagne de chambre, assise à sa coiffeuse et qui se concentrait pour l’application de son eye-liner. Cette dernière était vraiment adorable mais elle pouvait passer des heures à se préparer le matin. Ha-Neul était donc chargé de s’assurer qu’elle arrive à l’heure à ses cours.

L’étudiante coréenne était déjà prête. Contrairement à son amie, elle n’aimait pas passer des heures à se pomponner, en tout cas, pas au quotidien. Elle se rendit à la salle de bains pour se brosser les cheveux. Elle se demanda s’il n’aurait pas dû les attacher. Il risquait de faire chaud aujourd’hui. Elle était d’ailleurs à la recherche d’un élastique lorsqu’elle entendit quelqu’un frapper à la porte. Elle entendit son amie râler d’être dérangée de la sorte mais elle finit par se lever pour aller ouvrir.

Elle finit par trouver un élastique dans un tiroir. Elle se fit une queue de cheval en vitesse avant de retourner dans la chambre. Elle ne fut pas étonnée de voir Lalisa de retour devant son miroir.

– C’était qui ?
– Un livreur, c’est pour toi, expliqua Lalisa en pointant du doigt le bureau de Ha-Neul.

La jeune femme n’avait rien commandé. Intriguée, elle se rendit à son bureau où était posée une enveloppe de livraison express. Elle l’ouvrit et découvrit alors une place de concert.

– Je suis prête, j’ai même cinq minutes d’avance ! S’exclama Lalisa fière d’elle.
– J’arrive !

Ha-Neul rejoignit son amie après avoir soigneusement rangé son billet dans son bureau. Elle ne s’attendait pas à recevoir ce cadeau et avait sa petite idée sur l’expéditeur. Elle en eut confirmation à peine cinq minutes plus tard.

JK 5 sept 8h50 :
Même pas un merci ?

Ha-Neul :
A quel sujet ?

Ha-Neul se mit à sourire, ravie de faire tourner en bourrique son ami. Elle savait très bien qu’il lui parlait du billet reçu ce matin. Il s’agissait d’un billet pour le concert de BTS pour samedi. Il faut croire qu’il l’avait trop entendu se plaindre de ne pas avoir réussi à obtenir une place.

– Tu es de bonne humeur ce matin, fit remarquer Lalisa. C’est encore ton mystérieux ami coréen ?

Lalisa avait touché juste. Il faut dire qu’elle en parlait souvent de ce garçon mais se montrait toujours très vague. La jeune thaïlandaise avait fini par l’appeler La Licorne tellement tout cela restait mystérieux. Elle l’avait également surnommé ainsi à cause d’une affreuse peluche licorne qu’il avait laissé dans leur chambre.

– Dis, tu me montreras une photo un jour ?
– Pourquoi tiens-tu autant à savoir à quoi il ressemble ? Demanda Ha-Neul.
– Pour que tu fasses autant de mystères, c’est qu’il doit être canon.
– Ce n’est pas à cause de cela.
– Ah oui ? Demanda Lalisa après avoir garé la voiture sur le parking de l’université.
– Pas seulement, finit par avouer la coréenne.

Ha-Neul sortit du véhicule, voulant échapper à un interrogatoire. Les deux expatriées étaient devenues amies et l’un comme l’autre, ne roulait pas sur l’or. Après son accident de voiture en novembre dernier, Ha-Neul n’avait pas eu les moyens de se racheter une nouvelle voiture. Ne voulant pas inquiéter ses parents, elle n’avait pas parlé de l’accident et ne pouvait donc pas leur demander un peu d’argent. Les deux étudiantes avaient donc décidé de mettre en commun leurs économies pour s’acheter cette voiture en occasion.

– Je termine à 18 heures mes cours, je prendrais le bus pour rentrer ! Fit Ha-Neul avant de prendre la direction du bâtiment.

Elle entendit Lalisa râler de lui cacher l’identité de JK. C’était presque devenu un jeu entre elles. Elle se rendit à son premier cours, s’installant dans le fond de l’amphi. Le professeur n’était pas encore arrivé. Elle en profita pour regarder sa messagerie. Jungkook la bombardait de messages.

JK 5 sept 8h50 :
Tu n’as rien reçu ? J’ai pourtant reçu une confirmation indiquant que le colis avait été remis.

JK 8h55 :
Ha-Neul ? Tu me fais la tête ?

JK 8h57 :
Je voulais juste te faire plaisir.

JK 8h58 :
Si tu ne veux pas venir, je comprends.

Ha-Neul 9h01 :
Bien sûr que je viendrais. Je te remercie pour ce cadeau.
Je vais enfin pouvoir te voir sur scène.

JK :
Est-ce que tu serais d’accord pour se voir après le concert ?

Le sourire de Ha-Neul disparut soudain. Pas qu’elle n’aimait pas la proposition mais elle se demandait s’il n’était pas prématuré de se revoir. Même s’ils avaient réussi à se reparler, cela avait pris du temps avant de retrouver cette complicité en ligne. Derrière son écran de portable, Ha-Neul pouvait cacher ses sentiments, elle avait peur de ne pas pouvoir le faire si elle se retrouvait seule face à lui. La dernière fois, elle avait bien compris ce qu’il s’apprêtait à lui dire et avait coupé court. Et si elle avait fait cela, c’est parce qu’elle aussi, elle n’éprouvait pas seulement de l’amitié pour Jungkook.

Ha-Neul :
Je ne sais pas. J’ai mon service de nuit à la supérette.

JK :
😢

Le professeur entra dans la salle. Ha-Neul dût faire une réponse, ne voulant pas le laisser espérer pour rien, elle avait tapé cette réponse. Ce n’était pas vraiment la vérité. Elle savait que Lalisa l’aurait volontiers remplacée. Elle avait déjà accepté de la remplacer pour la soirée, pour qu’elle puisse se rendre au concert. Elle aurait volontiers fait des heures supplémentaires, surtout payées au tarif de nuit.

L’étudiante coupa ensuite son téléphone et tenta de se concentrer sur l’exposé du professeur. C’était peine perdue. Elle comprit vite qu’elle ne pourrait pas étudier. Elle avait l’esprit trop occupé par la proposition de Jungkook. Elle oscillait entre lui répondre positivement et s’auto-persuader que ce n’était pas une bonne idée. Elle décida alors de faire une liste de pour et de contre pour l’aider à faire son choix. Elle passa la matinée à faire sa liste mais cela ne l’aida aucunement. Il y avait autant de bonnes raisons d’accepter que l’inverse.

Lorsque l’heure de déjeuner arriva, elle décida de demander conseil à Alex. Elle le retrouva, comme d’habitude à cette heure, sur la pelouse derrière la bibliothèque. Il était seul, chose inhabituelle.

– Nathan n’est pas là ?
– Il est parti acheter le déjeuner, expliqua Alex.
– Bon, avant qu’il revienne, j’ai besoin de ton avis.
– C’est à propos de Jungkook ?
– Comment tu le sais ? S’étonna l’étudiante.
– Tu as encore fait une liste ?
– Je suis si prévisible ?

Il lui répondit par un sourire tandis que Ha-Neul lui remit sa fameuse liste. Certes, elle avait pris l’habitude de faire des listes pour et contre à chaque fois qu’elle avait besoin de faire un choix mais il voyait surtout une feuille de papier dépasser de son sac.

– Dois-je accepter l’invitation de Jungkook, lut Alex. Quelle invitation ?
– Il m’a offert une place pour son concert de samedi. Il m’a proposé de le voir après. Je lui ai dit que je risquais de travailler.
– Et c’est vrai ce mensonge ?
– Oui… mais je peux m’arranger pour modifier mes horaires.
– Bon, voyons cela… fit Alex en lisant les notes de son amie. Attends, t’as écris quoi en coréen ? Et pourquoi c’est barré ?
– C’est rien d’important, fit la jeune fille en tentant de reprendre sa liste.

Alex se leva d’un bond, empêchant Ha-Neul de reprendre sa feuille. Si elle s’affolait ainsi, c’est que c’était intéressant. Il tendit le bras, Ha-Neul avait beau sauter, elle était trop petite pour attraper ce bout de papier. De son côté, Alex saisit son téléphone portable dans son autre main et ouvrit son application traduction. Il s’apprêtait à photographier le document pour obtenir une traduction.

– Très bien, t’as gagné, se résigna la jeune femme. J’ai écrit “le serrer dans mes bras”.
Et pourquoi tu l’as mis dans la colonne des contres ?

Ha-Neul s’assied en tailleur, se prenant la tête dans ses mains. Alex arrêta de jouer et s’assied à ses côtés. Il passa son bras autour de son amie et tenta de la rassurer.

– Tu as peur de quoi au juste ? De lui sauter dessus s’il te touche ?
– Peut-être, souffla Ha-Neul.
– Et en quoi c’est mal ? Vous êtes tous les deux majeurs et vaccinés, fit en souriant Alex.
– Tu pourrais être sérieux ? Je te l’ai déjà dit. On ne peut pas sortir ensemble.
– Tu m’as dit que vous ne pouviez pas être ensemble mais tu ne m’as jamais expliqué pourquoi.
– Pour un tas de raisons…
– Cites m’en une.

Ha-Neul leva la tête. Alex la fixait, attendant une réponse. Elle regretta soudain d’être venu lui demander conseil. Elle n’avait pas envie de s’expliquer mais d’un autre côté, Alex était la seule personne avec qui elle pouvait en parler. Il l’avait rencontré à la fête foraine et Ha-Neul s’était longuement confié à son sujet.

A ce moment, elle regrettait presque de n’avoir jamais parlé de JK à So-Ra. Sa meilleure amie aurait pu l’aider. C’était une femme, elle était coréenne, elle aurait comprit ses raisons. Mais elle était trop loin et surtout, Ha-Neul ne voulait pas lui dire qu’elle connaissait une célébrité. So-Ra était son amie mais dans un coin de sa tête, elle restait son harceleuse qui lui avait fait vivre un enfer durant des mois au lycée. So-Ra était capable du meilleur comme du pire. Si par malheur, elles étaient amenées à de nouveau briser leur amitié, So-Ra ne se gênerait pas pour tout faire pour atteindre Ha-Neul. Elle aurait pu utiliser Jungkook pour lui faire du mal et cela, elle ne l’aurait jamais supporté.

Alex était peut-être finalement un bon choix. Après tout, il était au courant de tout ce qui s’était passé entre Jungkook et elle. Certes, il n’était pas coréen et pas une femme mais peut-être qu’il lui fallait un avis extérieur. Ou peut-être deux. Nathan revenait de la supérette et prit place à côté d’elle. Elle se retrouva encerclée par les deux garçons.

– C’est encore… commença-t-il.
– Oui, oui, Jungkook, compléta son petit ami.
– Dites-le moi si je vous embête avec mes histoires, s’énerva Ha-Neul, cherchant à se lever.
– Où tu penses aller ? demanda Nathan, l’obligeant à se rassoir.

Le garçon lui tendit une canette de soda et un sandwich. Ha-Neul arqua le sourcil tandis qu’il distribuait la même chose à Alex. Comment avait-il deviner qu’elle les rejoindrait pour déjeuner. Ce dernier sembla lire dans ses pensées et répondit avant qu’elle ouvre la bouche.

– Alex m’a prévenu. Il m’a envoyé un texto quand il t’a vu arrivé.
– Ha-Neul était sur le point de m’expliquer pourquoi elle refuse d’écouter son cœur, continua Alex.
– J’arrive au bon moment alors.


8 septembre 2018

Le concert allait bientôt débuter. Ha-Neul était entourée de fans du groupe qui scandaient le nom des membres. Soudain le noir se fit dans la salle et la musique démarra. Les cris se firent entendre et enfin, le groupe fit son apparition sur scène.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s