L’effet papillon – Chapitre 18

9 septembre 2018

– Tu as toujours été honnête avec moi. Depuis notre première conversation en ligne. Alors s’il te plait, continue de l’être et réponds-moi sincèrement. Regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m’aimes pas.

Jungkook la fixait, scrutant chacune de ses réactions. Depuis le matin, une boule d’angoisse lui tenait au ventre. Il pensait s’en libérer en avouant ses sentiments mais il se sentait encore plus mal. Il était pourtant connu comme l’un des membres les plus courageux du groupe. Il était toujours le premier sur les attractions à sensations, il riait de sauter dans le vide accroché à un simple élastique et était toujours celui qu’on appelait pour se débarrasser d’un insecte. Une seule chose effrayait le jeune homme : perdre les gens qu’il aimait.

Il savait qu’il risquait gros en se confessant à Ha-Neul. C’était quitte ou double. Il savait qu’il pouvait tout perdre mais il ne pouvait plus regarder la jeune fille seulement avec les yeux d’un ami. L’époque où il la considérait comme une soeur était loin derrière lui. Elle gravit les échelons dans son coeur progressivement depuis leur rencontre. Jungkook n’aurait pas pu donner un moment précis où elle avait réussi à franchir la ligne d’amitié. Etait-ce lorsqu’elle lui annonça qu’elle se séparait de Sun Oh ? Lorsqu’il pensa qu’il n’aurait jamais pu lui faire autant de mal que ce garçon ? Où lorsqu’elle annonça son départ pour les Etats-Unis et réalisa qu’il mourrait d’envie de la rencontrer ?

Cela comptait peu de savoir quand pour Jungkook. Il vivait l’instant présent et aujourd’hui, il voulait que Ha-Neul lui dise la vérité. Il tenait à connaître le pourquoi. Pourquoi dressait-elle un mur entre elle et lui ?

L’émotion gagnait la jeune femme tandis que Jungkook ne la quittait pas des yeux. Elle lisait dans ses derniers toute sa peine et sa détermination. Elle n’aimait pas l’ultimatum qu’il lui fixait mais elle comprenait qu’il agissait de la sorte. Sa gorge se serra et sa vision devint floue. Elle sentit une larme glisser sur sa joue.

Jungkook attendait toujours une réponse. Il passa sa main sur le visage de Ha-Neul et affaça cette goutte de liquide salé. La jeune fille le laissa faire avant de retirer sa main qui était toujours emprisonnée dans celle de Jungkook et qu’il avait posée sur son cœur pour appuyer ses dires. Elle repoussa doucement l’autre main de Jungkook qui était posé sur son visage. Il n’opposa pas de résistance même s’il était déçu de casser ce moment d’intimité.

– Je ne… commença Ha-Neul avant de s’arrêter en discernant toute tristesse dans les yeux de Jungkook.

Une nouvelle larme s’échappa de sa paupière. Elle s’en voulait tellement de le rendre si malheureux. Elle ne pouvait pas répondre à sa requête. Elle aurait voulu lui répondre qu’elle ne l’aimait pas. Cela aurait été tellement plus simple mais elle ne le pouvait pas. Elle en était physiquement incapable, elle ne pouvait pas lui dire cela alors qu’il l’a regardait ainsi. Et surtout, elle n’arriverait pas à lui mentir.

Ha-Neul n’avait pas le courage de son meilleur ami. Elle lui enviait sa capacité à faire les choses malgré la peur. Elle s’en voulait d’être si lâche et fit la chose qu’elle faisait un peu trop souvent ses derniers temps : s’enfuir. Elle se leva brusquement, à la recherche d’une échappatoire. Elle se retrouva au milieu de la chambre, elle avait le choix entre la salle de bains ou la sortie. Elle s’apprêtait à tourner à gauche, direction l’extérieur lorsqu’elle sentit une force l’attirer vers l’arrière.

Jungkook venait de lui saisir le poignet et de l’attirer vers lui. Elle manqua de perdre l’équilibre et se rattrapa sur Jungkook. Dans la précipitation, elle laissa échapper son gobelet de café. Le précieux liquide caféiné se déversa sur le tee-shirt de Jungkook qui ne broncha pas. Il se fichait de ce petit incident, il n’allait pas laisser partir la jeune fille sans avoir eu réponse à sa question.

– Je ne peux pas, finit par avouer la jeune femme en baissant la tête.
– Pas quoi ? Osa demander Jungkook au bout de quelques instants d’un lourd silence.
– Je ne peux pas te dire ça.

Jungkook voulut sourire mais en voyant la mine dépitée de son amie, il comprit que ce n’était pas encore gagné. Il souleva le menton de la jeune fille, l’obligeant à croiser son regard. Elle semblait complètement perdue.

– Je ne peux pas te dire ça parce que c’est faux, continua Ha-Neul qui luttait pour retenir un flot de larmes.

5 septembre 2018

– Ha-Neul était sur le point de m’expliquer pourquoi elle refuse d’écouter son cœur, expliqua Alex.
– J’arrive au bon moment alors, fit Nathan.

Ha-Neul balança son regard de droite à gauche, passant de Nathan et Alex. Elle finit par mordre dans son sandwich et accepta de donner les raisons qui l’empêchait de se mettre en couple avec Jungkook. Elle savait que ses amis trouveraient un contre argument à chacune d’entre elles.

– Jungkook et moi, on ne peut pas être ensemble. On vit sur deux continents différents.
– Il existe le téléphone, la visio et aussi…. tu sais ce gros appareil qui vole dans le ciel et qui permet de faire de longues distances en seulement quelques heures, lui répliqua Alex en arborant un large sourire.
– Il travaille tout le temps, on ne pourra jamais se voir, continua la jeune femme d’un air triste.
– Je trouve que vous passez déjà beaucoup de temps à discuter en ligne, au contraire, continua Nathan.
– C’est une star. Je vous rappelle ce qui s’est passé à la fête foraine ? Les fans toxiques qui l’ont poursuivis. Si on apprend qu’il fréquente quelqu’un, on pourrait s’en prendre à lui ou même à moi.
– Sérieusement ? En quoi ça pourrait déranger ses fans qu’il ait une petite amie ?
– Alex, tu ne connais pas les fans coréens. Un artiste de k-pop est plus qu’un chanteur, c’est quelqu’un qui doit faire rêver. Il doit être célibataire, son coeur doit être entièrement dédié à ses fans.
– Tu ne penses pas que Jungkook est conscient de tout ça ? Lui demanda Nathan. Il connaît mieux que personne ce milieu. S’il veut passer outre, c’est qu’il tient à toi.
– Je me demande bien pourquoi. Je suis une simple étudiante, banale et fauchée. Je ne suis pas du tout exceptionnelle contrairement à lui.

Alex et Nathan échangèrent un regard. Ils comprenaient très bien la jeune fille. Même si leur relation était différente, ils avaient eu aussi des difficultés. Ils voulaient l’aider. Ils étaient surtout tristes de la voir se rabaisser ainsi. Elle avait de belles qualités et ne semblait pas en être consciente.

– Ha-Neul, tu es une belle et talentueuse. Tu as juste peur de tes sentiments, fit Alex. Tu fais une liste de pour et de contre mais ça ne sert à rien. L’amour, c’est pas rationnel. Tu cherches juste des excuses pour refuser de le voir.
– C’est faux, répliqua Ha-Neul.
– Bon, je te propose un petit jeu pour savoir la vérité, fit Nathan. Je te demande juste de répondre sans réfléchir.
– C’est quoi encore ton truc ?
– Chut ! Réponds juste la première chose qui te vient en tête.

La jeune coréenne souffla mais finit par accepter. Elle doutait que Nathan puisse lui faire dire ce qu’elle refusait d’avouer. Il commença par lui poser quelques questions banales comme sa couleur préférée, son plat préféré ou son âge. Il enchaîna une bonne vingtaine de questions et Ha-Neul y répondait sans comprendre où il venait en venir. Elle commençait presque à trouver ce petit jeu ennuyant quand il posa alors la question fatidique :

– Aimes-tu Jungkook ?
– Oui.

A peine avait-elle répondu qu’elle mit sa main à sa bouche comme si elle venait de dire une horreur. Elle écarquilla les yeux, se surprenant elle-même de sa réponse. Elle n’arrivait pas à croire qu’elle l’avait dit à haute voix.

9 septembre 2018

Le poids à l’estomac que ressentait Jungkook s’évapora à l’instant même où Ha-Neul avoua qu’elle l’aimait. Elle le disait peut-être à demi-mot mais son corps parlait pour elle. Ses yeux et sa voix tremblante lui démontra qu’elle luttait contre ses sentiments. En réalité, elle se trouvait dans la même situation que lui.

Ils restèrent un moment à se regarder ainsi et leurs visages se rapprochèrent. Jungkook appuya son front sur celui de Ha-Neul. Il enroula ses bras autour de la brune qui se laissa faire. Une chaleur réconfortante parcourut le corps de Ha-Neul. Elle sentit que les défenses qu’elle avait bâties autour de son cœur se brisaient les unes après les autres. Il avait fallu d’une seconde dans ses bras pour qu’elle abandonne sa raison au profit de son coeur.

Elle plaqua ses lèvres sur celles de Jungkook. D’abord surpris, il répondit à son baiser. Il ferma les yeux et profita de ce moment qu’il espérait depuis si longtemps. Alors qu’il approfondissait leur échange en resserrant leur étreinte, il sentit les bras de la jeune fille se glisser autour de son cou. A bout de souffle, ils finirent par mettre fin à ce baiser langoureux.

Ha-Neul était toujours accrochée au cou de Jungkook. Elle faisait tourner entre ses doigts une mèche de cheveux de son ami. Elle attendait qu’il dise quelque chose mais se contenta de lui adresser son plus beau sourire. Elle fondit sur place une nouvelle fois. Il ne faisait pourtant rien de romantique, il était juste lui-même.

Il l’embrassa de nouveau. La jeune coréenne ne pouvait plus lutter. L’angoisse qui régnait dans cette pièce disparut soudain. La passion prit sa place.


Ha-Neul dormait paisiblement lorsque des sonneries de portable vinrent briser sa tranquillité. Elle tendit la main pour essayer d’attraper ce maudit appareil qui continuait à émettre des notifications intempestives avant de se rendre compte que deux choses clochaient. Premièrement, ce n’était pas sa sonnerie habituelle donc pas son portable. Deuxièmement, lorsqu’elle essaya de se tourner dans son lit en direction de sa table de chevet, elle heurta ce qu’elle prit d’abord pour un gros oreiller avant de se rendre compte que l’objet était doué de parole. Paniquée, elle se réveilla en sursaut et reconnut Jungkook allongé à côté d’elle.

Le garçon se réveillait tandis que la jeune femme réalisa qu’elle était aussi nue que son ami. Gênée, elle s’empara du drap et le remonta jusqu’à ses épaules.

– C’est un peu tard pour être pudique tu sais, fit Jungkook taquin.

Ha-Neul se laissa tomber sur son oreiller. Elle sentit le rouge lui monter aux joues, n’arrivant à croire qu’elle avait pu se montrer si entreprenante. Elle remonta encore le drap plus haut, couvrant son visage. Elle n’était pas spécialement prude mais elle ne pensait pas qu’elle dépasserait la première base avec Jungkook aujourd’hui. Alors faire un home-run, elle s’étonna elle-même.

– Ha-Neul, pourquoi te caches-tu ?
– Je suis morte de honte, répondit la jeune femme en l’empêchant de retirer le drap de son visage. Tu vas me prendre pour une Marie-couche-toi-là. Je me suis littéralement jetée sur toi.
– C’était pas pour me déplaire, fit en souriant le jeune garçon.
– Jungkook, s’il te plait, c’est déjà assez humiliant !

La jeune brune dit ses mots en retirant le drap de son visage. Elle s’apprêtait à continuer à râler lorsque son meilleur ami la fit taire en s’emparant de ses lèvres. Elle sentit la langue de Jungkook tenter se frayer un chemin. Elle finit par accéder à sa demande. Après un échange passionné, Jungkook abandonna les lèvres de la jeune femme, descendant dans son cou. Il continua à descendre l’a couvrant de baisers papillons. Il s’attarda un moment sur sa clavicule. Ha-Neul soupira d’aise alors qu’elle sentit la main de Jungkook glisser entre les draps en direction de sa poitrine. Le cœur battant, la respiration haletante, Ha-Neul s’étonna encore de l’effet que Jungkook pouvait avoir sur elle. Pourquoi perdait-elle toute logique lorsque Jungkook l’embrassait et la touchait ? Elle n’avait pourtant pas la tête à trouver une raison, trop occupée à laisser parler son désir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s