Ecriture, YouTube

L’effet papillon – Chapitre 31

22 novembre 2018

Lalisa voulait rester discrète mais impossible avec l’énergumène qui marchait derrière elle. Elle tirait par le bras Taehyung mais ce dernier était tout sauf coopératif. Il s’arrêtait à chaque fois que quelque chose attirait son attention. Autrement dit, quasiment tous les dix mètres. Soit pour s’extasier devant un bouquet, soit pour essayer de comprendre le sens d’un tableau figuratif ou bien lorsqu’il vit quelqu’un le fixer avant de réaliser qu’il s’agissait de son propre reflet dans un miroir. Elle souffla de soulagement en réalisant qu’ils étaient enfin devant la porte de la chambre de Taehyung. Il était tard, elle voulait aller se reposer dans sa propre chambre.

– Chambre 318. Taehyung, où est ta clé magnétique ?

Le garçon, saoul comme un cochon, se mit à chercher dans ses poches mais trop lentement au goût de Lalisa. Elle n’avait plus le temps pour ses enfantillages. Cela faisait vingt minutes qu’il abusait de sa patience. Elle fouilla elle-même dans les poches du yukata du chanteur. Ce dernier se mit à dandiner sur place, sentant les mains de la jeune femme sur lui.

– Oh, doucement jeune fille, on se connait pas assez bien pour ce genre de choses, fit Taehyung, les yeux remplis de sous-entendus.

La jeune femme roula des yeux, lassée de cet humour. Après quelques secondes à tater le fond des poches, sans trouver ce qu’elle cherchait, elle retira ses mains, sentant sa patience atteindre ses limites.

– C’est pas vrai, t’as perdu ta clé ?
– On dirait bien, lui répondit le garçon en arborant un sourire.
– Je vais descendre à la réception, est-ce que tu pourrais rester là, sans réveiller tout l’étage ?

Il la fixa un moment. Lalisa se demanda s’il était assez conscient pour comprendre ce qu’elle lui demandait. Elle s’en voulait de l’abandonner là mais elle allait perdre un temps fou s’il l’accompagnait. Le trajet pour regagner la chambre avait été un vrai parcours du combattant, la jeune femme n’était pas prête à recommencer.

Taehyung se laissa tomber par terre et s’adossa à sa porte. Il leva la tête vers la jeune femme, lui souriant de nouveau puis mimant un zip sur ses lèvres. Elle comprit qu’il promit de rester silencieux.

A contre cœur, elle prit la direction de l’ascenseur. Elle n’était pas arrivée au bout du couloir qu’un bruit sourd se fit entendre. Inquiète, elle se retourna. Visiblement, la promesse de Taehyung ne dura que quelques secondes. Ce dernier s’était relevé et était tombé lourdement sur le sol. La jeune femme revint sur ses pas pour vérifier qu’il était indemne.

Alors qu’elle l’aidait à se relever, la porte de la chambre en face de celle de Taehyung s’ouvrit. Lalisa n’eut pas besoin de regarder pour savoir qui était sur le pas de la porte. C’était la chambre de Jimin, elle le savait déjà.

– Que se passe-t-il ? Demanda l’occupant de la chambre.

Lalisa aurait voulu être une petite souris et disparaître dans un trou à ce moment précis. Elle avait réussi à l’éviter, pourquoi fallait-il qu’elle tombe sur lui maintenant ? Et surtout, qu’allait-il imaginer ? Taehyung chuta une nouvelle fois , entraînant Lalisa avec lui. Alors que la situation était déjà gênante, elle monta encore d’un échelon lorsqu’elle s’aperçut qu’elle se retrouva à quelques centimètres du visage de Taehyung.

Le cœur de Jimin manqua un battement en voyant cette scène. Sans qu’il puisse expliquer pourquoi, une rage grandit en lui. Il s’apprêtait à les séparer mais Lalisa mit fin à ce moment d’intimité avant même qu’il puisse l’atteindre. Elle se releva d’un bond, laissant Taehyung au sol. Elle remarqua très vite le regard inquiet de Jimin et s’empressa de dissiper ses doutes.

– Je voulais l’aider à rentrer dans sa chambre parce qu’il a trop bu.

Jimin détacha enfin ses yeux de Lalisa et s’attarda sur Taehyung dont l’attention s’était porté sur un fil dépassant de sa manche de yukata. Ce dernier croisa finalement le regard de son ami. Il se releva d’un seul coup, se réfugiant dans les bras de Jimin.

– Jiminie, la porte de ma chambre ne veut pas s’ouvrir ! Pleurnicha Taehyung.
– Il a perdu sa carte, expliqua Lalisa. Je vais descendre à la réception en demander une autre.
– C’est inutile, je vais appeler la réception, ils vont monter une nouvelle clé. Vous n’avez qu’à entrer pour attendre.

Pour appuyer sa proposition, il ouvrit sa porte en grand. Il entra dans la chambre, Taehyung toujours agrippé à lui comme une moule à son rocher. Ce dernier lâcha son emprise pour se retourner vers Lalisa qui était encore sur le pas de la porte, hésitante. La jeune femme voulut partir mais ne voulait pas se montrer impolie. Après tout, Taehyung allait regagner sa chambre, elle n’avait plus rien à faire là.

– Bon, et bien, salut, fit la Thaïlandaise, prête à quitter les lieux comme une voleuse.
– Minute papillon ! S’écria Taehyung, retenant la jeune femme par la main. Il a dit d’attendre. Tous les deux.
– Tu n’as pas besoin de…
– Bon, bah je vais raconter à Jimin ce que tu m’as dit tout à l’heure. Jimin, Lalisa m’a dit que….
– Chut !

Lalisa plaque sa main sur la bouche de Taehyung pour le faire taire. Elle accepta de le suivre, elle n’avait pas vraiment le choix. Elle ne pouvait pas le laisser répéter ce qu’elle lui avait confié plus tôt dans la soirée.

Elle referma la porte derrière elle et avança dans la chambre. Taehyung s’affala sur le lit tandis que Jimin termina sa conversation téléphonique. Il posa le combiné sur la table de chevet puis se tourna vers ses deux invités.

– Quelqu’un sera là dans 10 minutes, informa Jimin.
– Oh, d’accord, souffla la jeune femme qui n’arrivait à regarder Jimin et laissa son regard vagabonder dans la pièce.

Le silence pesant s’installa dans la pièce pendant plusieurs secondes. Lalisa se demanda si elle devait justifier sa présence auprès de Taehyung puis se mit à penser qu’elle n’avait aucun compte à rendre à Jimin. Pourtant, elle mourrait d’envie de lui expliquer qu’il n’y avait rien entre elle et Taehyung, malgré la position dans laquelle il les avait trouvés.

– Hey, ne baves pas sur mon oreiller !

Lalisa tourna la tête vers le lit. Taehyung était allongé et serrait un oreiller. Enfin, plus maintenant, Jimin venait de lui arracher des bras. Taehyung s’assied en tailleur au milieu du lit, râlant après son meilleur ami.

– Je ne bave pas !
– J’ai déjà dormi avec toi, je sais ce que je dis !
– Je ne bave pas ! Répéta-t-il.
– De toute façon, ne t’installe pas ! Tu retournes dans ta chambre dans quelques minutes !
– Oh ! Mais ton lit est tellement plus confortable que le mien, fit Taehyung en se laissant tomber sur le matelas.

Taehyung bougea ses bras et ses jambes, comme s’il dessinait un ange dans la neige. Jimin poussa son ami hors du lit. Il était hors de question qu’il chiffonne les draps. Taehyung ne se laissa pas faire et évita le pied de Jimin qui cherchait à le chasser. Cette scène eut le pouvoir de faire rire Lalisa. Les deux garçons arrêtèrent soudain de se battre lorsque la sonnette de la porte se fit entendre.

– Cela doit être ta clé, je vais ouvrir, proposa Lalisa. Jimin, tu pourrais l’aider à se mettre debout.

Lalisa remercia plusieurs fois l’employé de la réception d’avoir apporté si vite une nouvelle clé. Jimin était juste derrière elle, tentant bien que mal d’aider Taehyung à rester debout. La jeune femme se précipita vers les deux garçons. Elle posa le bras de Taehyung sur son épaule comme Jimin de l’autre côté. Ils traversèrent le couloir et Lalisa inséra la carte magnétique dans la fente. Elle abaissa la poignée pour ouvrir la porte.

– C’est bon, je vais pouvoir gérer ! Fit soudain Taehyung.

Jimin et Lalisa se retournèrent soudain sur le garçon qui semblait avoir complètement retrouvé ses capacités. Il lâcha ses deux porteurs et entra dans la chambre, cherchant à vite refermer la porte.

– Attends, commença Lalisa, tu n’es pas…
– Saoul ? Non désolé d’avoir menti mais c’était le seul moyen de t’obliger à monter à cet étage.
– Tu as simulé tout ce temps ? Demanda la jeune femme se sentant trahie.
– Jimin, c’est à toi de jouer maintenant.
– Pardon, tu.. Quoi ? S’écria Jimin stupéfait.
– Soyez sages… ou pas ! Fit Taehyung.

Il claqua la porte aux nez de Jimin et Lalisa qui réalisèrent soudain que Taehyung s’étaient joués d’eux. L’un comme l’autre restèrent à observer cette porte close.

– Je trouvais cela bizarre qu’il soit aussi saoul, il n’avait pas bu autant que ça… fit remarquer Lalisa.
– Je vais le tuer ! Promit Jimin.
– Ne lui en veut pas, il voulait juste bien faire.
– Peut-être mais il…

Jimin n’eut pas le temps de finir sa phrase que l’ascenseur tinta, annonçant l’ouverture de ses portes. Il reconnut l’homme qui se tenait au milieu de la cabine, le manager du groupe. Il ne fallait surtout pas qu’il le trouva au milieu du couloir. Enfin, qu’il le trouva accompagné de Lalisa surtout. Il n’avait pas le choix, il devait vite la cacher mais les solutions étaient plus que réduites. Il poussa Lalisa dans sa chambre et referma la porte derrière eux. La jeune femme s’apprêtait à protester mais Jimin lui fit signe de garder le silence. Il tendit l’oreille pour écouter ce qu’il se passait dans le couloir. Il entendit le bip d’ouverture puis un claquement de porte. Rassuré de savoir son manager dans sa chambre, il souffla tandis que Lalisa le fixait les bras croisés, attendant des explications.

– Mon manager. Il vient de rentrer dans sa chambre. On l’a échappé belle.
– Je ferais bien de faire la même chose.

Jimin était toujours dos à la porte. Lalisa s’approcha et s’arrêta juste devant lui. Elle s’attendait à ce qu’il se décala mais il resta immobile. Jimin plongea ses yeux dans les siens. Elle était si proche qu’il pouvait sentir son souffle sur lui. La jeune femme acceptait enfin de le regarder. Il avait bien remarqué son regard fuyant tout à l’heure, lorsque Taehyung était présent.

– Jimin, laisse-moi passer.
– On pourrait se parler, à propos de cet après-midi ?
– Cela ne peut pas attendre demain ? Je suis vraiment fatiguée.
– S’il te plaît, deux minutes ! Implora Jimin.

Lalisa savait très bien que cela ne pouvait pas se régler en deux minutes mais elle ne pouvait pas constamment fuir. Il fallait qu’ils mettent les choses au clair et il n’y avait aucun bon moment pour cela. Elle se retourna et avança dans la chambre. Elle voulut s’asseoir sur le fauteuil mais ce dernier était occupé par les affaires de Jimin. Elle n’eut pas le choix de choisir le lit.

Elle s’assied en tailleur et commença à triturer ses mains. Jimin s’assied en face d’elle dans la même position. Alors qu’elle sentit le stress l’envahir, les mains de Jimin virent se poser sur les siennes pour l’arrêter. Lalisa essaya de lever les yeux vers Jimin mais c’était trop difficile. Il y a quelques secondes, devant la porte, elle lutta déjà lorsqu’elle avait croisé ses yeux . Elle ne pouvait pas affronter son regard. Jimin avait été tellement blessé cet après-midi, lorsqu’elle s’était moqué du fait qu’on les pensait en couple. Plus que cela, elle s’en voulait de souffler le chaud et le froid avec lui. Elle laissait entendre qu’il ne pouvait pas être un couple, mais d’un autre côté, elle ne pouvait nier qu’elle aimait l’attention que Jimin lui portait. Elle aimait leur complicité.


Dans la soirée, elle avait pris un verre avec Taehyung. Elle n’avait pas beaucoup bu mais assez pour qu’elle se confia à lui. Elle avait passé tout l’après-midi à se demander quel sentiment elle avait pour Jimin sans trouver de réponse. En moins d’une heure Taehyung avait réussi à lui faire admettre qu’elle l’aimait.

– J’ignore ce qu’il t’est arrivée mais il était prêt à aller contre les règles de l’agence pour te rejoindre. Tu sais, lorsque tu donnais plus signe de vie.
– Ce sont juste des paroles, il n’aurait…
– Je l’ai vu regarder les horaires d’avion, coupa Taehyung. Il était prêt à partir. Écoute, Jimin est mon meilleur ami depuis qu’on est trainee. Je le connais par coeur, je sais reconnaître quand il est amoureux. Tu es venue le rejoindre, c’est que tu aimes passer du temps avec lui.
– Oui mais… bredouilla la jeune femme.
– Ne fais pas comme Ha-Neul avec JK. Ils ont failli loupé le coche tous les deux en refusant d’admettre leurs sentiments.
– Sous prétexte qu’on communique via messagerie, on est comme eux ?
– Tu as raison, c’est différent. Jungkook et Ha-Neul, ils étaient simplement amis au début, sans ambiguïté. Jimin, lui, a eu un coup de cœur la première fois qu’il t’a vu. Sauf qu’il était trop timide pour tenter quoi que ce soit.
– Jimin ? Timide ?
– Quoi ? Et toi ? Le portrait qu’il m’a fait de toi, une jeune femme ambitieuse, sûre d’elle et qui n’a peur de rien…. C’est pas ce que j’ai devant moi aujourd’hui.
– Eh ! S’exclama la jeune femme, outragée.

Elle avait beau râler, Lalisa ne pouvait qu’attester qu’apprendre les véritables sentiments de Jimin l’avait chamboulée. Pourtant, ce qui angoissait le plus la jeune femme, c’est d’être seule, sans Jimin. Ce qui lui faisait le plus mal c’était d’envisager qu’il ne soit plus à ses côtés.

– Si je suis vraiment honnête avec moi-même, je dois avouer que j’ai plus que des sentiments amicaux. J’aimerais qu’il soit à mes côtés, tout le temps, pour toujours. Je ne sais pas si c’est de l’amour. Je ne suis jamais tombée amoureuse.
– Vraiment ? S’étonna Taehyung.
– J’en sais rien, on dit qu’on a des papillons dans le ventre, ce genre de truc. Je n’ai jamais ressenti ça pour mes ex.
– Et pour Jimin ? As-tu des papillons dans le ventre en pensant à lui ?


Lalisa repensa à sa conversation avec Taehyung. Elle rassembla son courage pour enfin lever les yeux vers Jimin. Il fallait qu’elle lui dise ce qu’elle éprouvait vraiment. Pourtant, elle n’arrivait pas à détacher ses yeux des mains de Jimin, sur leurs doigts entrelacés. Ce simple contact physique suffit à réchauffer le cœur de Lalisa. Une sensation de bien-être la parcourut, Jimin avait ce pouvoir sur elle. Il suffisait qu’il la prenne dans ses bras ou qu’il lui tienne simplement la main pour que ses angoisses s’évanouissent.

– S’il te plait, sois ma petite amie, demanda alors Jimin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s