Ecriture

Le secret : le mariage Chapitre 8

Point de vue Jin

Plus le temps avance, plus je suis nerveux. Je n’arrête pas de regarder ma montre comme si vérifier l’heure toutes les deux minutes allait accélérer le temps. C’est étrange, je ressens un peu les mêmes sensations qu’avant un concert. Je suis impatient d’y être mais aussi un peu stressé. Je n’ai pas peur, je sais bien que mon trac s’envolera à la seconde où Da In sera là.

Tous les invités sont assis et attendent l’arrivée de la mariée. J’aperçois au premier rang mes parents. Je ne saurais dire qui de mon père ou de ma mère est le plus heureux aujourd’hui. Je ne les ai jamais vu aussi souriants et fiers de leurs fils. Et pourtant, il y a quelques mois, c’est un visage déçu qu’ils affichaient. C’est rempli d’angoisse que je suis venu les voir. Je me demandais bien comment ils allaient réagir en apprenant que j’avais une fille cachée de 7 ans et que j’étais retombé amoureux de sa mère.

Au début, ils n’approuvaient pas du tout. Ils n’étaient pas tendres avec Da In et heureusement, elle n’était pas présente pour entendre toutes leurs critiques. Ce qui les a complètement fait changer d’avis c’est Sun Hi. Ils sont tombés sous son charme à la minute où elle a posé un pied dans leur maison. Il a suffit qu’elle les appelle Grand Père et et Grand Mère avec son sourire espiègle. Ils sont devenus complètement gaga de leur petite fille. Ils ont appris à connaître et aimer Da In. Ma mère rêvait d’avoir une fille et Da In n’a plus sa mère à ses côtés, finalement elles se sont bien trouvées toutes les deux.

Se-Ri remonte rapidement l’allée et monte sur l’estrade. Elle m’adresse un grand sourire mais je crois qu’il s’adresse plutôt à Namjoon qui est juste derrière moi. Je n’aurais jamais imaginé ces deux-là être en couple bien que le comportement de Namjoon aurait dû me mettre la puce à l’oreille.

Après Noël, il ne faisait que parler de Se-Ri mais son intérêt semblait être retombé peu de temps après que je lui ai transmis son numéro de téléphone. Je pensais qu’il s’était trop vite emballé comme ça lui arrive souvent et qu’il était passé à autre chose. Ils ont bien caché leurs jeux tous les deux.

Pour une fois, Namjoon a réussi à garder un secret. Habituellement, il laisse toujours échapper quelque chose. Je n’arrive pas à compter le nombre de fois où il a donné des indices sur nos comebacks sans s’en rendre compte. Je connais moins Se-Ri mais je sais qu’elle dit normalement tout à sa meilleure amie. Da In ne savait rien, elle m’en aurait parlé. Pas qu’elle soit incapable de tenir sa langue mais elle aurait voulu partager le bonheur de sa meilleure amie.

L’apparition de Se-Ri m’indique que Da In est sur le point d’arriver. Je pense que je n’ai jamais été aussi pressé de la voir. Je n’arrive toujours pas à réaliser que dans quelques minutes, elle deviendra Madame Kim. J’ai hâte qu’elle porte mon nom et que notre fille puisse aussi le porter. Da In a tenu à garder quelques traditions, je ne l’ai pas vu depuis hier et naturellement, je n’ai pas aider à choisir sa robe. J’imagine qu’elle sera magnifique dans sa robe de mariée, de toute façon, peu importe ce qu’elle portera, elle sera rayonnante.

La musique d’ambiance qui était jusqu’ici diffusée s’arrête brusquement pour laisser la place à une marche nuptiale. Mon regard est attiré vers la double porte en bois qui s’ouvre et laisse apparaître Sun Hi. Elle s’avance dans l’allée, lançant de part et d’autres des pétales blancs. Très assidue, elle fait un pas, s’arrête et lance ses fleurs avant de reprendre ce manège tout le long de l’allée. Elle n’est pas arrivée jusqu’à l’autel qu’elle se rend soudain compte que son panier est vide. Elle commence à s’affoler de ne pas mener à bien sa mission. Elle revient sur ses pas et ramasse au sol quelques pétales pour les jeter plus loin. Son comportement fait sourire quelques invités. Je ne trouve pas vraiment la situation comique surtout que Sun Hi semble paniquée. Je suis sur le point de lui dire que ce n’est pas grave mais ma mère m’a devancé. Je la vois lui parler et ma fille retrouve son sourire. Elles vont s’asseoir auprès de mon père.

Une autre musique démarre et mon regard revient vers l’entrée de la salle. Da In fait son apparition au bras de son grand père. J’ai le souffle coupé en la découvrant. Je n’arrive pas à croire que cette femme s’apprête à partager sa vie avec moi. Elle porte une magnifique robe blanche mais je dois avouer que la seule chose qui m’interpelle, c’est son visage radieux.

Elle parcourt l’allée sous les yeux ébahis de nos invités. Son grand-père finit par la laisser devant l’autel. Le regard qu’il m’adresse est bien plus chaleureux que lors de notre voyage à Jeju mais je sens bien qu’il ne me fait pas encore totalement confiance. Je compte bien lui prouver que je ferais un excellent mari et je tacherais de lui faire oublier l’image pitoyable qu’il a de moi. Il a cru durant des années que j’avais abandonné sa petite fille enceinte. Il sait aujourd’hui que c’est faux mais mon absence ne peut s’effacer en un claquement de doigt.

Da In se retrouve à mes côtés, je ne peux m’empêcher de sourire tout comme elle. Je crois que nous sommes aujourd’hui les deux personnes les plus heureuses du monde. Nous nous regardons un moment pour partager ce moment unique puis la voix de l’officiant de cérémonie nous interrompt.

– Chers amis, nous sommes réunis aujourd’hui afin d’unir cet homme et cette femme par les liens sacrés du mariage, dit-il. Seokjin et Da In vont proclamer leur amour en partageant leurs vœux. Seokjin, je vous laisse commencer.

Mon dieu, je ne pensais pas que cela serait si stressant. Je connais mon discours par cœur, je l’ai répété tellement de fois avec Namjoon ces derniers jours. Si je l’ai choisi comme témoin, c’est parce que je savais qu’il m’aiderait. Il a beau être maladroit et tête en l’air, comme avec la perte des alliances, il est aussi un ami inestimable. La patience est une de ses qualités et je l’ai mise à rude épreuve en passant mon temps à lui réciter mon discours.

Mais maintenant, c’est le trou noir. Plus rien. J’ai tout oublié. L’officiant redit mon nom mais je l’ai très bien entendu. Je sais bien que c’est à mon tour de parler mais j’en suis incapable. J’attend ce moment depuis des semaines, je trépigne d’impatience pour cet instant depuis que Da In a glissé ma bague de fiançailles autour de son doigt.

Tout à coup je me souviens que j’ai rangé tout à l’heure mon discours dans ma poche. Je cherche donc cette feuille de papier mais je me rends compte qu’elle n’y est plus. Mon cœur s’accélère, ma respiration aussi. J’ai l’impression que tout commence à tourner autour de moi, je suis sur le point de faire une crise de panique mais soudain, tout s’arrête.

Je relève la tête et le sourire de Da In apparaît devant moi. Un sentiment de bien-être m’envahit. Je réalise alors qu’elle me tient la main. Je baisse la tête et voit qu’elle me tend le discours que je cherchais.

– Tu l’as fait tomber de ta poche, chuchote-t-elle.

Je n’ai plus besoin de regarder mon texte. La panique me quitte lorsque j’entend la voix de Da In. Elle est le meilleur anxiolytique du monde. Je lui souris en guise de remerciement. Je prends finalement la parole sans quitter des yeux celle qui s’apprête à devenir ma femme.

– Je l’ai souvent dit, Da In tu es la Terre et je suis la Lune. On est indispensable l’un pour l’autre. Je ne peux pas vivre sans toi, tu donnes un sens à ma vie. Il m’a fallu huit ans pour m’en rendre compte. On ne pourra pas rattraper ses années, je le sais. Je n’étais pas là dans ton passé mais je te promets d’être à tes côtés dans ton futur. Nous avons la vie devant nous pour nous créer de nouveaux souvenirs, encore plus beaux.

Je sais que j’ai raté des moments importants dans la vie de Da In et Sun Hi. Ce sont des moments qui ne se reproduiront plus jamais. J’aurais aimé féliciter Da In d’avoir obtenu son diplôme, de décrocher son premier emploi ou quand elle a donné naissance à Sun Hi. Mais je sais que j’aurais d’autres occasions d’être fière d’elle.

Je regrette de ne pas avoir pu assister aux premières fois de Sun Hi : ses premiers pas, son premier mot ou sa première journée à l’école. Ce sont des souvenirs que nous ne partagerons jamais mais nous avons déjà commencé à nous en créer d’autres ensemble. Le premier qui me vient en mémoire est lorsqu’elle m’a appelé Papa pour la première fois.

J’ai pardonné à Da In de m’avoir mis sur le côté de la route durant toute ses années. Nous avons fait table rase du passé et repris notre relation sur de nouvelles bases.

– La vie m’a offert une seconde chance, en te mettant sur ma route une nouvelle fois. Je ne ferais plus l’erreur de te laisser filer. J’ai écrit la chanson Moon en pensant à toi. Je t’ai fait une promesse et je compte bien l’honorer. Je serai en orbite autour de toi. Je vais rester à tes côtés. Je serai ta lumière. All for you (Tout pour toi).*

*Parole de Moon : 네 주위를 맴돌게 Je serai en orbite autour de toi
네 곁에 있어 줄게 Je vais rester à tes côtés
네 빛이 되어 줄게 Je serai ta lumière
All for you Tout pour toi Traduction Army France

Da In laisse échapper une larme, je m’empresse de l’effacer en passant mon pouce sur son visage. Je remarque alors qu’elle n’est pas la seule à être émue. J’entends quelques personnes renifler. Je suis bien trop dans ma bulle avec Da In pour regarder de qui il s’agit.

Les yeux de Da In brillent d’émotion, elle prend vraiment sur elle pour ne pas pleurer davantage. Même si ce sont des larmes de joie, la voir ainsi me touche. Je ne peux m’empêcher de lui adresser un sourire complice. Une fois qu’elle se sent prête, elle prend la parole pour adresser ses vœux.

– Selon moi, chaque moment de vie est un puzzle. Petit à petit, on construit sa vie. J’ai complété pleins de puzzles dans ma vie et ils forment la femme que je suis aujourd’hui. Il y a huit ans, j’ai décidé de commencer un nouveau puzzle en élevant seule Sun Hi. J’ai galéré à assembler les pièces mais au bout du compte, j’ai réussi à faire quelque chose de plutôt pas mal.

Da In tourne la tête et regarde Sun Hi en souriant. Je fais de même. Je ne peux qu’abonder dans son sens. C’est une mère attentionnée et dévouée, Sun Hi est une petite fille exceptionnelle. Et pas seulement parce que c’est aussi ma fille. Da In fait une pause dans son discours, je sais combien Sun Hi compte pour elle. Elle pense sûrement à cette leucémie qui a failli la priver de son rayon de soleil. Difficile de croire qu’il y a quelques mois notre fille était sur le point de mourir. Elle secoue la tête comme pour chasser ce sombre souvenir et son regard revient s’ancrer dans le mien.

– Enfin, je le croyais. Il manquait une pièce importante, toi. Jin, depuis que tu es revenu dans ma vie, ce puzzle est enfin complet. Et pas seulement pour le puzzle Sun Hi. Tes blagues me font sourire, ta cuisine remplit mon estomac, ton optimisme m’encourage chaque jour et ton amour remplit mon cœur. Il manquait une seule pièce au puzzle de mon bonheur : toi. Je ne suis pas superstitieuse mais tu es la chance de ma vie. Et très bientôt d’autres puzzles aussi réussis que celui de Sun Hi viendront s’ajouter à notre vie.

Alors qu’elle dit ses mots, elle passe sa main sur son ventre. Mon cerveau met quelques secondes à assimiler le sous-entendu. J’écarquille les yeux, n’osant pas y croire.

– Tu es…

Je chuchote ses mots, encore sous le choc. Je n’ai pas fini ma phrase qu’elle m’a comprise. Elle me répond d’un hochement de tête. Le sourire que j’avais déjà sur le visage s’élargit davantage. Je vais être papa pour la deuxième fois. Ce jour ne pouvait pas être plus beau.

Encore sous le feu de l’émotion, mon frère apparaît à côté de moi, pour me donner les alliances. Je suis tellement surpris que je manque de les faire tomber. Da In présente sa main gauche et je passe ce bijou autour de son annulaire. La voix légèrement tremblante, nous procédons à l’échange des alliances.

– Moi, Seokjin, je te choisis, Da In et avec cet anneau, je lie ma vie à la tienne. Dans la joie comme dans la peine. Dans la richesse et dans la pauvreté. Pour le meilleur et pour le pire. Je promets de t’aimer et de te chérir. Et je promets que je ne laisserai rien ni personne nous séparer. Je fais cette promesse pour l’éternité. Je me lie à toi pour toujours jusqu’à la fin des temps. Et je resterai à tes côtés jusqu’à ce que la mort nous sépare.

Elle fait la même promesse après m’avoir passé la bague au doigt, elle aussi très émue. Le maître de cérémonie officialise enfin notre union en nous déclarant mari et femme. Les invités nous applaudissent tandis que nous embrassons.

La journée défile à une vitesse folle. Je suis exténué d’avoir passé mon temps à prendre des photos avec tout le monde et à remercier chaque invité mais je suis presque déçu qu’elle se termine.

La majorité des invités sont déjà partis. Il est peu courant en Corée que les mariages s’éternisent mais avec Da In, nous voulions faire durer le plaisir. Mes parents, manteaux à la main, nous félicitent une dernière fois puis quittent les lieux. Je les accompagne jusqu’à la porte.

Lorsque je reviens dans la salle de réception, il ne reste désormais que les jeunes qui veulent continuer à faire la fête. La piste de danse est occupée par Jimin et Taehyung qui ont l’air de bien s’amuser sur de la musique electro. Je ne sais pas où ils trouvent l’énergie de danser aussi intensément.

La musique change alors pour une musique beaucoup plus lente. Mes deux collègues abandonnent la piste de danse mais le lieu ne reste pas longtemps vide. Se-Ri et Namjoon ont décidé de profiter de ce slow. Je décide de faire de même et invite Da In à me suivre.

– Si Madame Kim Da In veut bien m’accorder cette danse.

Da In pouffe de rire puis accepte la main que je lui tends. Nous nous enlaçons et bougeons au rythme lent de la chanson.

– Ils ont l’air si amoureux, dit Da In en regardant Se-Ri et Namjoon. Ils sont mignons.
– Nous le sommes encore plus !

Je réussis à la faire de nouveau sourire. Se-Ri et Namjoon seront sûrement les prochains à se marier. Namjoon semble vraiment tenir à la jeune femme, il suffit de voir comment il l’a imposé à Monsieur Bang. Et puis, Se-Ri a réussi à attraper le bouquet de Da In. D’après ma mère, c’est le signe indéniable qu’ils vont se marier.

– Qui est-ce ?

La voix de Da In me tire de ma rêverie. Elle fixe l’entrée de la salle. Un jeune homme brun, plutôt grand, semble chercher quelqu’un. Il scrute les lieux puis sourit. Il s’approche des tables où nos invités sont en train de parler autour d’un verre. L’inconnu s’arrête alors derrière Jimin qui est en pleine discussion avec son meilleur ami. Il pose alors sa tête sur l’épaule de ce dernier. Jimin réalise alors la présence d’un homme et tourne la tête. Il écarquille les yeux, visiblement surpris avant de bondir de sa chaise. Il tombe dans les bras de cet inconnu.

– C’est Seo-Jun. Le petit…

Je n’ai pas fini de lui présenter que Jimin et Seo Jun s’embrassent. Da In comprend leur relation sans que j’ai besoin de développer. Je suis un peu surpris de voir Jimin aussi tactile avec Seo Jun. Je ne suis pas choqué, il sort bien avec qui il veut, homme ou femme, tant qu’il est heureux. Il a bien le droit d’embrasser son petit ami quand ça le chante, je ne me gène pas moi-même avec Da In. Simplement, je n’ai pas l’habitude de voir Jimin si décontracté mais l’absence des membres de l’agence explique sûrement cela.

En observant la scène, je finis par comprendre que c’est Taehyung qui a fait venir Seo-Jun. Jimin n’arrête pas de dire qu’il n’aurait pas dû faire cela mais ça se voit comme le nez au milieu de la figure qu’il pense le contraire. J’avais pourtant dit à Jimin qu’il pouvait inviter son petit ami. Il en mourrait d’envie mais comme toujours, sa peur que les responsables de l’agence soient au courant a été plus forte. Seo-Jun n’a pas l’air de lui en vouloir, il sait que Jimin cherche à le protéger. Au bout d’un moment, le couple rejoint la piste de danse.

– Son visage s’est illuminé à la minute où il a vu Seo Jun. C’est fou, on dirait un autre Jimin, s’exclame Da In.
– C’est le pouvoir de l’amour. Tu me fais le même effet.

Da In esquisse un rictus. Je souris également avant de déposer un baiser sur le coin de ses lèvres. Je resserre mon étreinte, elle niche sa tête dans mon cou tandis que nous continuons de danser. Plusieurs musiques s’enchaînent et nous restons enlacés. Je pourrais rester ainsi des heures durant mais je me souviens soudain que Da In est enceinte.

– Tu n’es pas fatiguée ? Avec le bébé, tout ça, tu veux sûrement aller te reposer. On devrait aller s’asseoir. Tiens, ça a l’air très bien là-bas.

Je m’arrête soudain de danser et cherche un endroit confortable pour s’asseoir. Je tiens toujours Da In par la main et m’apprête à la conduire sur un canapé qui l’air d’être moelleux. Mais je suis stoppé par Da In qui me retient par la main. Je me retourne, perplexe. Elle m’attire vers elle, passe ses bras autour de mon cou et reprend la danse.

– Jin, je suis enceinte, pas malade !
– J’en fais trop ?
– Oui mais c’est ce qui fait ton charme, dit-elle en riant.
– Saches que tu pourras toujours compter sur moi. Pour ce bébé, pour Sun Hi, pour tout. Je t’aime.
– Je t’aime aussi.
– Et ça finira jamais.
– Ça finira jamais.

Je peux lire dans son regard toute sa sincérité. Ce ne sont pas juste des jolis mots que nous échangeons, c’est une promesse. J’ignore de quoi sera fait le futur mais je ferais tout pour rendre ma nouvelle famille la plus heureuse possible. Et tant que Da In continuera de sourire, à mes côtés, je serais capable de déplacer des montagnes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s