Ecriture·YouTube

L’effet papillon – Chapitre 52

2 janvier 2019

– Non mais attendez ! S’écria Jungkook.

La porte d’entrée de la maison des Kim se claqua devant lui. Le garçon ne savait pas trop ce qui était le plus surprenant, apprendre que Ha-Neul l’abandonnait ou l’apprendre par son père. Le chanteur resta quelques instants devant cette porte close.

De l’autre côté de la porte, Monsieur Kim se sentait désolé pour le garçon. Il s’en voulait de lui mentir aussi effrontément mais il le faisait pour Ha-Neul. Sa fille lui avait demandé son aide, il ne pouvait pas refuser même si ça voulait dire jouer le porteur de mauvaises nouvelles. Il pouvait lire toute l’incompréhension dans les yeux de Jungkook quand il lui annonça que sa fille le quittait et était repartie à Los Angeles. Il ne sembla pas le croire et chercha à entrer dans la maison. Quand il menaça d’appeler la Police, Jungkook se calma brusquement. Adossé à la porte, Monsieur Kim tendit l’oreille. Au bout de quelques minutes, il entendit des pas s’éloigner.

– Il est parti, annonça le père de famille.

Monsieur Kim s’avança vers l’escalier. Ha-Neul descendit les dernières marches. Cachée dans le coin, elle avait suivi toute la scène. Elle s’était retenue de courir rejoindre Jungkook mais elle avait pris une décision. Elle devait s’y tenir même si pour elle, c’était la décision la plus difficile du monde. Elle avait retenu ses larmes lorsque Jungkook était sur le pas de sa porte mais elle lâcha les vannes lorsque son père lui annonça son départ. Elle réalisa soudain que tout était fini.

– Ha-Neul, tu as pris la meilleure décision.
– Alors pourquoi ça fait si mal ?

Le père de famille n’avait pas la réponse et son coeur se brisa en voyant la chair de sa chair aussi malheureuse. Ha-Neul était maintenant une jeune femme mais quand il la voyait en pleurs, dans ses bras, il avait l’impression qu’elle était encore une petite fille. Elle lui semblait si dévastée, il aurait voulu l’aider mais se sentait démuni. De toute façon, il aurait beau répété qu’elle avait pris la meilleure décision, cela ne l’empêcherait pas de souffrir. Il se contenta donc de la serrer dans ses bras et de tenter de la consoler.

Lors de la veille de Noël, il se demanda qui était ce garçon qui cherchait sa fille et qui déguerpit à peine eut-il donné quelques informations. Le lendemain, il interrogea Ha-Neul. Il comprit vite, à la façon dont elle en parlait qu’il était plus qu’un ami. Elle finit par lui avouer qu’ils se connaissaient depuis quelques années et qu’ils sortaient ensemble depuis quelques mois. Inquiet de voir sa fille s’amouracher d’une star de kpop, il décida de mettre ses peurs de côté en voyant combien Ha-Neul était radieuse quand elle évoquait Jungkook.

Il y a quelques jours encore, sa fille respirait le bonheur et aujourd’hui, elle n’était que l’ombre d’elle-même. Et tout cela, à cause d’une personne : Jungkook. Ce n’était pas sa faute, en tout cas, pas directement mais cela n’empêchait pas le père de famille de lui en vouloir de faire pleurer sa fille.


Jimin et Lalisa avaient passé toute la matinée au restaurant. Ils avaient installé les nouvelles tables et chaises ainsi que toute la décoration au mur. Jimin voulait marquer des points auprès de son beau-père et cela sembla marcher. A la fin des travaux, le père de famille ne lui souriait pas encore mais ne le regardait plus avec ses yeux de tueurs.

Dans l’après-midi, Jimin profita enfin d’un peu de temps libre avec sa petite amie. Le couple avait décidé d’aller visiter le Grand Palais. Lalisa tenait à lui montrer ce bijou touristique même si, par manque de temps, le lieu fermant assez tôt, ils n’avaient pas pu tout voir. Ils s’arrêtèrent ensuite dans un café où Lalisa décida de lui faire goûter quelques douceurs de son pays. Jimin n’était pas fan de sucreries mais n’eut pas le choix de goûter le gâteau qu’elle glissa dans sa bouche.

– Alors ? Demanda la jeune femme.
– C’est pas mal.
– Pas mal ? C’est trop bon !
– Je suis pas très fan des gâteaux.

Jimin ne put réprimer un sourire en la voyant. Il disait cela pour l’embêter, c’était très bon mais il savait qu’il ne devait pas abuser de ce genre de douceurs. Il préféra se nourrir de la joie de Lalisa qui profitait de ces gâteaux thaïlandais mis à l’honneur pour la nouvelle année.

– Quand tu goûteras les gâteaux de ma mère, tu changeras d’avis sur la pâtisserie thaï, affirma Lalisa
– Tu cherches un moyen de me faire revenir en Thaïlande ?
– Bien sûr, tu n’as rien vu de ce merveilleux pays. La prochaine fois, je t’emmènerais dans le village de mon enfance, près de Phuket. Il y a des plages magnifiques, je connais tous les coins tranquilles.
– Tranquille comment ? Demanda Jimin taquin.
– Non mais, fit la jeune femme en sentant le rouge lui monter au joues. Je veux dire sans touristes.

Le téléphone portable de Jimin interrompit leur conversation. Il vit qu’il s’agissait de Taehyung qui tentait de l’appeler en visio. Jimin ne décrocha pas, il était bien trop occupé à rendre mal à l’aise Lalisa. La sonnerie se stoppa pour reprendre de nouveau. La jeune femme vit de nouveau le nom de Taehyung apparaitre sur l’écran du téléphone.

– Il insiste, ça doit être important, fit Lalisa avant de siroter sa boisson. Tu ferais mieux de décrocher.

Jimin attrapa son téléphone et accepta l’appel. Il vit apparaître le visage de son meilleur ami sur son écran. Il s’apprêtait à râler contre lui d’interrompre son rencard mais la mine déconfite de Taehyung le stoppa dans son élan.

– Pourquoi tu me… Taehyung-Ah, ça va pas ?
– Je ne voulais pas déranger durant tes vacances avec Lalisa mais c’est Jungkook.
– C’est quoi cette tête ? Quel est le problème avec Jungkook ? Il a eu un accident, il va bien ?
– Non, il ne va pas bien, souffla son ami.
– S’il te plaît, parles moi. Tu m’angoisses !
– Il y a ce mec, l’ex de Ha-Neul, il a porté plainte contre lui pour coups et blessures.
– Quoi ? Pour la petite altercation qu’ils ont eu devant chez Ha-Neul ? D’accord il lui a donné un coup mais… Je savais que ça allait mal finir. Il me semblait pas net ce type.
– Cette histoire est réglée. Il a retiré sa plainte.
– Il a quoi ? Hein ? S’exclama Jimin surpris. Mais c’est quoi le problème alors ?
– Ha-Neul l’a quittée.
– Elle a fait quoi ? S’écria soudainement Lalisa.

La jeune femme avait suivi la conversation sans intervenir mais cette nouvelle la surpris. Elle manqua de s’étouffer avec sa boisson. Elle toussota puis reprit sa respiration. Elle se leva se chaise et s’assit aux côtés de Jimin.

– Salut Lalisa, fit Taehyung en voyant la jeune femme apparaitre aux côtés de son ami.
– Que s’est-il passé ? Demanda-t-elle.
– Je ne sais pas. Il est entré à la résidence en pleurs. La seule chose qu’il a dit c’est qu’elle l’avait quitté. On a tous cherché à en savoir plus mais il a fini par s’enfermer dans sa chambre. Depuis, il ne parle plus à personne.
– Que fais-tu ? Demanda soudainement Jimin en voyant Lalisa allumer son téléphone.
– J’appelle Ha-Neul.
– Elle ne répondra pas, fit Taehyung. Namjoon a déjà essayé de la joindre, mais elle l’a bloqué.

Lalisa se rendit compte que son appel était dévié vers la messagerie. Donc soit Ha-Neul était déjà en ligne ou soit, elle était bloquée elle aussi. Inquiète, elle recomposa le numéro mais toujours aucune réponse. Elle tenta de la joindre via son application Messagerie mais se rendit compte qu’elle faisait aussi la morte ici.

– Faites attention tout les deux, fit alors Taehyung.
– A propos de quoi ? Demanda Jimin.
– On pense que l’agence est responsable de leur rupture. Si le staff apprend que vous sortez ensemble, il risque de vous arriver la même chose.
– C’est ma vie privée, en quoi ça regarde l’agence ? Je sors avec qui je veux !
– Contractuellement, l’agence a le droit d’intervenir dans nos relations en dehors de l’entreprise. Certains articles de nos contrats auraient mérité d’être lus deux fois. Le manager est venu nous parler tout à l’heure. Il nous a fait comprendre que les relations amoureuses étaient secondaires et que nous devrions nous concentrer sur notre carrière.
– C’est n’importe quoi, on est pas des machines sans coeur, râla Jimin.
– On pense tous la même chose mais il faut faire profil bas le temps que tout cela se tasse. Visiblement, personne n’a compris que tu venais en Thaïlande pour voir Lalisa, tout le monde pense que tu es juste venu passer quelques jours au soleil.
– Ils ne peuvent pas nous empêcher de voir qui on veut, on est plus des gamins.
– Ils ont collé un garde du corps au basques de Jungkook. Soit disant pour sa sécurité mais on sait tous qu’il était surtout là pour l’empêcher d’aller voir Ha-Neul.
– Quoi ? L’agence va nous fliquer ?
– C’est fort probable. Profitez de votre séjour tous les deux, vous n’êtes pas prêt de vous revoir.


Jimin avait décidé de suivre le conseil de son ami. Résultat : il se retrouvait à l’autre bout de la Thaïlande, dans le village natal de Lalisa. Pour une fois, la jeune femme ne batailla pas très longtemps et accepta l’idée folle de son petit ami. Au lieu de rentrer chez Lalisa, ils avaient décidé de se rendre à l’aéroport et de sauter dans le premier avion pour Phuket. En trois heures de temps, ils avaient quitté la capitale bruyante pour la maison calme de la grand-mère de Lalisa.

– Alors ? Demanda Lalisa.
– Tu avais raison, les gâteaux de ta mère sont bien meilleurs ! Fit le garçon en engloutissant une morceau de pâtisserie thaï.

Le garçon ne regrettait pas d’avoir agi sans réfléchir. Il avait proposé à Lalisa de venir ici sous le ton de la plaisanterie, il n’aurait jamais cru qu’elle accepta. Elle lui reprochait tout le temps de trop en faire mais visiblement, elle voulait tout autant que lui, passer ses derniers jours ensemble comme si c’était les derniers.

Depuis son arrivée, Lalisa rayonnait, Jimin était presque jaloux. Elle avait trouvé une autre personne qui la rendait heureuse : sa grand-mère. Lorsqu’elle entra dans la maison familiale, le coréen n’arriva pas à savoir qui était le plus heureux de cette visite surprise : Lalisa ou sa grand-mère. Les deux femmes n’arrêtèrent pas de parler et de rire toute la soirée. Jimin ne comprenait pas un mot mais voir sourire Lalisa suffisait à le rendre heureux.

Durant le trajet en avion, Lalisa expliqua l’importance de sa grand-mère dans sa vie. Lorsqu’elle était enfant, ses parents travaillaient dans un restaurant. Ils ne comptaient pas leurs heures et c’était sa grand-mère qui la gardait. Lalisa avait toujours entretenu un lien particulier avec elle.

Le chanteur se sentait un peu timide entouré par ses trois femmes. La mère de Lalisa avait bien tenté de lui parler, pour éviter qu’il ne sente mis à l’écart mais son coréen était basique et elle ne s’en servait plus depuis des années. Leur conversation fut donc un peu limitée. Contrairement au père de Lalisa, sa mère se montra bien plus accueillante, Jimin se sentit rapidement à l’aise. Malgré la barrière de la langue, il passa une bonne soirée.

Soudain, la mère de Lalisa se leva, entraînant avec elle sa propre mère. Lalisa et Jimin se retrouvèrent alors seuls dans la pièce. La jeune femme leva les yeux au ciel, suite aux paroles de sa grand-mère. Jimin crut entendre son prénom et se retourna vers sa petite amie.

– Elle parle de moi, non ? Demanda-t-il en attirant la jeune femme dans ses bras.
– Elle raconte des bêtises.
– Quoi donc ? Allez dis moi, chercha à savoir le garçon.
– Elle dit que je devrais t’emmener danser.

Jimin ouvrit la bouche, s’apprêtant à lui répondre mais s’arrêta net, Lalisa le regarda, se demandant ce qu’il avait encore en tête. Il avait fait cette même tête toute à l’heure, avant de lui proposer de prendre un avion pour venir ici. Visiblement, une idée venait de lui traverser l’esprit.

– A quoi penses-tu ? Demanda Lalisa inquiète.
– Et pourquoi pas ? Pourquoi on ne sortirait pas ?
– Tu veux aller où ?
– On s’en fiche, tant qu’on est tous les deux, fit Jimin rapprochant son visage du sien. Je repars demain soir pour Séoul et je ne sais pas quand je pourrai te revoir. Il faut profiter de chaque seconde.

Jimin faisait allusion aux nouvelles règles que comptait mettre en place l’agence. Pour le moment, rien d’officiel. Le groupe était en congés, le directeur de l’agence attendait sûrement le retour de Jimin pour les annoncer. Cependant, il ne fallait pas être Sherlock Holmes pour comprendre que l’agence allait les surveiller et s’assurer qu’aucun membre du groupe n’ait de petite amie.

– Et si on disait oui à toutes nos envies ? Proposa soudain Jimin.

La jeune femme semblait hésitée mais plus elle regardait Jimin, plus elle se disait que c’était peut-être pas une si mauvaise idée. Demain, Jimin rentrerait en Corée et dans quelques jours, elle allait devoir retourner en cours, aux Etats-Unis. Ils allaient se retrouver à des milliers de kilomètres l’un de l’autre. Ce n’était pas nouveau, le couple vivait déjà une relation longue distance. Pourtant, cette fois-ci, Lalisa savait que ce serait différent.

Le chanteur effleura les lèvres de Lalisa. Elle ferma les yeux mais Jimin n’approfondit pas ce baiser. Il traça une ligne de baisers papillons le long de sa mâchoire jusqu’à son oreille. Elle frissonna en sentant son souffle chaud sur sa peau.

Lalisa se demanda s’il n’utilisait pas ses charmes pour la convaincre. Était-il conscient de l’effet qu’il avait sur elle ? Tout son être s’électrisa à ce simple contact. Elle rouvrit les yeux tandis que Jimin se recula. Il se mordit la lèvre inférieure. Le désir monta en Lalisa, la jeune femme fut déconcertée de ressentir de nouveau ce genre de sensations. Il y a quelques semaines, elle n’aurait jamais cru cela possible.

Elle avait envie que ses trois jours passés ensemble soient inoubliables. Elle ne savait pas quand elle pourrait avoir la chance de passer de nouveau autant de temps avec lui, d’être aussi proche de lui. Elle se dit alors qu’elle devait se faire un maximum de souvenirs.

– Je ne sais pas qui est le plus fou, s’exclama Lalisa. Toi qui propose ça ou moi qui accepte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s