Ecriture·YouTube

L’effet papillon – Chapitre 61

13 avril 2019

Les BTS assuraient la promotion de leur nouveau titre « Boy with Luv » à New York pour quelques jours. Ils allaient notamment performer ce soir, pour la première fois, cette chanson dans la mythique émission Saturday Night Live. N’étant qu’à cinq heures d’avion, Lalisa avait accepté de venir passer le week-end ici.

La jeune femme était au Starbuck le plus proche de l’hôtel de Jimin. Elle avait bien essayé de rentrer dans l’hôtel, mais elle s’était gentiment faite refoulée lorsqu’elle fût incapable de prouver qu’elle avait une réservation. Elle ne voulut pas se faire remarquer et quitta les lieux sans faire d’histoires. Elle avait trouvé refuge dans ce café et échangeait via message avec Jimin pour trouver un autre moyen de se voir.

Au bout d’un moment, il fut convenu qu’il la rejoindrait ici. Taehyung et lui avaient apparemment mis au point un scénario pour distraire leurs gardes du corps. Jimin devait profiter de leur inattention pour quitter l’hôtel.

L’heure défilait et toujours aucune trace du chanteur. Lalisa se demanda s’il n’avait pas eu des problèmes avec son manager. Elle lui avait envoyé plusieurs messages restés sans réponse, elle commençait à se dire qu’il s’était fait prendre. Après tout, il bravait l’interdit pour la retrouver.

L’étudiante thaïlandaise se retourna une nouvelle fois sur la porte lorsqu’elle vit un nouveau client entrer. Elle guettait l’arrivée de Jimin, impatiente de le retrouver, mais en même temps inquiète des risques qu’il prenait pour elle.

Cela faisait cent jours. Cent jours, tout pile qu’il avait dû repartir en Corée. Une séparation imposée par la distance géographique, mais surtout par l’agence de Jimin. Lalisa savait que le garçon risquait gros de continuer à la fréquenter, mais l’un comme l’autre, ne pouvait pas se résigner à se plier aux désirs de l’agence.

Peut-on être de plus en plus amoureuse de quelqu’un ? Il y a quelques mois, Lalisa aurait répondu non, mais c’était avant de connaître Jimin. Il lui donnait chaque jour une raison d’être heureuse. Lalisa n’aurait jamais cru qu’un homme puisse prendre autant de place dans son coeur.

Elle ne put s’empêcher de sourire lorsqu’elle se mit à penser au garçon. Sourire qui s’effaça de son visage lorsqu’un homme brun, habillé de noir, s’assied juste à ses côtés. Elle s’attendait à voir apparaître un membre du groupe, mais pas celui-ci.

– Jungkook !

Le chanteur se retourna vers elle, lui adressant un regard tout sauf chaleureux. Il semblait agacé de se retrouver ici. Lalisa tourna la tête vers la porte, pensant voir Jimin le suivre, mais le chanteur BTS brisa son espoir.

– Il ne viendra pas ! Informa Jungkook. L’information a fuité. Le staff sait que tu es à New York. Jimin est en train de se faire engueuler par le manager.
– Quoi ? Oh non !
– C’était complètement stupide de chercher à aller contre l’agence. Regarde le résultat maintenant. Tu ferais mieux de retourner à Los Angeles et de l’oublier…
– Non ! S’exclama Lalisa indignée.
– Pardon ?
– Je ne ferais jamais ça !
– Tu n’as pas compris ce que je t’ai dit ? L’agence est au courant pour Jimin et toi !

Le ton monta brusquement. Le duo se retrouva soudainement au centre de l’attention du café. Lalisa se fichait d’être l’attraction du lieu, elle continuait à fixer Jungkook, bien décidée à ne pas changer d’avis. Pourtant, sa confiance en elle commença à s’effriter lorsque Jungkook continua à lui parler.

– Il risque gros, je n’ai pas l’impression que tu te rendes compte de la réalité des choses ! Il va perdre sa place dans le groupe à cause de toi !
– Je…

Lalisa voulut répliquer, mais n’avait aucun argument valable à part que son amour pour Jimin était sincère. Cependant, elle savait que cette raison ne convaincrait pas la Big Hit. La jeune femme fut triste de constater que Jungkook ne semblait pas prêt à entendre, lui aussi, cette raison.

– Tu devrais faire aujourd’hui ce que tu aurais dû faire il y a des mois : partir et l’oublier ! Si tu ne sais pas comment t’y prendre, tu n’as qu’à demander à ta copine. Elle sait très bien y faire, elle !
– Ma copine ?

Lalisa mit quelques secondes à réaliser que Jungkook lui parlait de Ha-Neul. Visiblement, il avait encore beaucoup de rancœur contre sa colocataire. La jeune femme ne s’attendait pas à ce qu’il se montra aussi dur avec elle.

– De toute façon, on sait très bien pourquoi tu t’accroches autant à lui. Qui a payé ton billet pour venir ? Hein ? Toi qui refusais qu’il dépense quoi que ce soit pour toi avant… Tu cachais bien ton jeu ! Apparemment, tu as bien appris la leçon auprès de ta coloc !

Jungkook avait le droit d’avoir du ressentiment envers Ha-Neul mais, ce n’était pas une raison pour se montrer acerbe avec elle. Lalisa était beaucoup de choses, mais pas une femme vénale. Entendre le chanteur sous-entendre qu’elle profitait des largesses de Jimin la mit en colère et la surprit tellement qu’elle ne sut pas quoi lui répondre. Elle préféra quitter les lieux, ne supportant plus le regard que Jungkook portait sur elle.


– Jimin, tu avais promis de la quitter !
– Il faut croire que j’ai changé d’avis, répondit le chanteur d’un ton moqueur.

Jimin était fatigué. Sejin, son manager, lui remontait les bretelles depuis un long moment. Il avait l’impression de se faire réprimander par son père sauf qu’il n’était plus un gamin depuis longtemps. Il prenait cette histoire d’interdiction de relation amoureuse à la rigolade, il pensait que l’agence voulait simplement leur faire peur. Il commençait à comprendre qu’il avait peut-être minimisé les risques.

– Je viens d’avoir Monsieur Bang au téléphone. Tu peux t’estimer chanceux. Tu écopes simplement d’un avertissement et de sanctions financières.
– On sait bien que cette menace de licenciement, ce n’est que du vent !
– N’en sois pas si sûr Jimin ! Monsieur Bang te laisse une chance, ne la gâche pas cette fois ! Tu dois arrêter de voir cette étudiante !
– Sinon quoi ?
– Sinon ton service militaire pourrait arriver bien plus tôt que prévu !

Le manager réussit à lui fermer le clapet. Jimin perdit son assurance. Il n’avait pas pensé à cette éventualité. L’envoyer au service militaire, c’était une façon de le retirer du groupe tout en gardant la face. Officiellement, il aurait rempli son devoir de citoyen alors qu’en coulisse, ce serait simplement une façon de le punir d’avoir été trop présomptueux. Jimin était important aux BTS, mais apparemment pas autant qu’il le pensait.

Lui qui pensait pouvoir dupé le système, il se rendit compte qu’il perdait le contrôle sur tout. Même s’il continuait à braver l’interdit, il ne serait pas gagnant. S’il partait au service militaire, il passerait deux années loin de Lalisa.

Au milieu de sa chambre, Jimin fixait Sejin. Ce dernier souffla, attristé de dévoiler les plans de l’agence. Il ne voulait pas blesser le chanteur, simplement lui prouver que ces actes pouvaient avoir de terribles conséquences.

La colère monta en Jimin. Une colère mêlée d’un sentiment d’injustice et d’impuissance. Peu importe ce qu’il ferait, il allait perdre Lalisa. Il avait le choix entre la quitter, alors que c’était la dernière chose qu’il souhaitait ou refuser de suivre les ordres de son agence mais être contraint de faire son service militaire et donc de ne plus voir Lalisa facilement.

Jimin se laissa tomber sur le lit et attrapa un oreiller avant de crier toute sa rage. Le cri était peut-être étouffé, mais le manager fut témoin de la souffrance de Jimin.

Soudainement, une sonnerie interrompit le chanteur. En reconnaissant l’arrivée d’un message de Lalisa, Jimin s’assied promptement puis attrapa son téléphone pour lire son message. Le garçon, déjà déprimé par les réprimandes de son agence, eut l’impression que le cauchemar était sans fin. Il relut ce message une seconde fois. Non, elle ne pouvait dire cela. Il avait mal compris. Il lut et relut ce message, mais son esprit refusait d’accepter cette nouvelle.

– Non ! Non ! Non !
– Jimin, que se passe-t-il ?
– Elle ne peut pas faire ça ! Je l’aime ! Comment….

Jimin était submergé par l’émotion. Il se mit à pleurer à chaudes larmes. Des pleurs de frustration, de colère, d’incompréhension et de tristesse. Un mélange indéfinissable, mais incroyablement douloureux.

Il lâcha son portable et continua de pleurer devant son manager qui se demandait ce qui l’avait brusquement autant touché. Curieux, Sejin s’empara du smartphone. L’application Messagerie était encore ouverte sur sa discussion avec Lalisa. Le dernier message de la jeune femme était glaçant .

Lalisa : Il n’y a pas d’avenir possible entre nous. Je préfère qu’on s’arrête là. Oublie-moi.


Lalisa quitta le café sans se retourner. Elle prit la direction de l’hôtel, mais aperçut les agents de sécurité qui l’avaient déjà stoppé tout à l’heure. Elle resta donc sur le trottoir d’en face. Frustrée de se retrouver si proche de Jimin et d’être ainsi bloquée, elle regarda le bâtiment en se demandant comment elle pourrait forcer la sécurité.

Elle se mit à imaginer plusieurs plans. Elle pensa d’abord à prendre une chambre, mais savait que sa carte de crédit serait refusée. Elle imagina ensuite d’autres scénarios, moins légaux, où elle essaierait de passer par l’entrée du personnel pour discrètement rejoindre la chambre de Jimin.

Dans les films, cela paraissait tellement simple, mais dans la vraie vie, les obstacles étaient partout. Même si elle passait à l’entrée des employés, comment arriverait-elle à ne pas se faire repérer ? Le staff était au courant de sa présence. Il était fort probable que l’étage où se trouvait Jimin soit encore plus surveillé.

La jeune femme était toujours fébrile, elle en voulait tellement à Jungkook d’oser la dénigrer ainsi. Le chagrin du Jungkook ne pardonnait pas qu’il soit si méchant avec elle. Et d’ailleurs pourquoi était-ce lui qui était venu la rejoindre ? Pourquoi se mêlait-il de sa relation avec Jimin ? Et puis, disait-il la vérité ? Devait-elle le croire sur parole lorsqu’il disait que le staff était au courant de sa venue et que Jimin était en train d’en payer les pots cassés ?

Elle ne croirait pas à cela tant que Jimin ne le confirmerait pas. Elle décida de le joindre pour en savoir plus. Elle glissa sa main dans la poche de son manteau, mais la trouva vide. Surprise de ne pas y trouver son téléphone, elle tapota toutes ses poches avant de vider l’ensemble de son sac à main. Elle réalisa soudain que son téléphone avait disparu.


Jungkook regarda Lalisa quitter le café, sans chercher à la suivre. A l’instant où elle passa la porte, il s’en voulut d’avoir été si minable. Il se vengeait sur elle, tout simplement. Il ne pensait pas que voir la jeune Thaïlandaise lui rappellerait autant son ex-petite amie. Son esprit lui joua même un mauvais tour lorsque pendant un instant, il vit les traits de Ha-Neul sur le visage de Lalisa. Cette hallucination fut brève, mais le chamboula tellement qu’il en perdit sa sympathie habituelle.

En soit, il n’avait rien contre Lalisa, mais l’agence interdisait d’être en couple. Il ne voyait pas pourquoi Jimin serait le seul du groupe à ne pas se soumettre à cela. On pouvait interpréter cela comme de la jalousie mal placée, mais Jungkook savait qu’il n’était pas envieux de Jimin. Il voulait juste l’empêcher de faire les mêmes erreurs que lui, s’attacher à la mauvaise personne et souffrir inutilement.

Il regrettait presque d’être venu là, pourquoi avait-il accepté de jouer les messagers ? Une partie de lui voulait se racheter auprès de Jimin, auprès de qui était exécrable dernièrement. Mais une autre partie de lui-même, dont il était beaucoup moins fier, était contente qu’il se fasse enfin prendre par l’agence.

Quelques minutes plus tôt, dans le couloir de l’hôtel, il était tombé sur Jimin qui tapait un scandale. Il se disputait avec l’équipe de sécurité qui refusait de le laisser passer. Jungkook ne resta pas longtemps sans savoir pourquoi son collègue était dans une telle colère. Taehyung apparut soudain à ses côtés et lui expliqua que Lalisa avait été aperçue dans le hall de l’hôtel. Il lui raconta qu’il devait la rejoindre au Starbuck du coin mais que leur rencontre était plus que compromise.

– Allez, s’il te plait ! Vas-y toi ! Supplia Taehyung.
– Mais pourquoi moi ?
– Le seul qui a son numéro c’est Jimin et ce foutu bouledogue lui a pris son téléphone ! Elle attend depuis un moment, elle doit s’inquiéter. Quelqu’un doit la prévenir.
– Tu n’as qu’à y aller toi ! S’énerva Jungkook.
– Je ne peux pas, je suis coincé ici à cause de lui, expliqua Taehyung en indiquant un garde du corps qui le fixait, le regard dur.
– Je ne peux pas sortir, j’ai moi aussi….

Le chanteur voulut montrer qu’il avait lui aussi un garde du corps un peu trop collant mais s’aperçut que l’homme qui aurait dû se trouver à sa porte n’était pas présent. Il n’avait donc aucune excuse pour refuser de rendre ce service.

– OK, donne-moi l’adresse de ce Starbuck, capitula Jungkook.

Une sonnerie indiquant l’arrivée du notification tinta. Jungkook remarqua alors le portable de Lalisa sur la table, à côté de son café à peine bu. Il prit l’objet dans ses mains. Il hésita à courir derrière l’étudiante pour lui rendre, mais il ignorait quelle direction elle avait pris. Alors qu’il allait le ranger dans sa poche, il réalisa que l’appareil n’était pas bloqué par un mot de passe. Il s’en rendit compte lorsqu’il ouvrit par erreur l’application Maps. Il refermait l’application quand son attention se porta sur l’application Messagerie.

Une idée, fourbe et diabolique, lui traversa l’esprit lorsqu’il réalisa qu’il pouvait se faire passer pour la jeune femme. Avant de changer d’avis, il ouvrit l’application Messagerie et cliqua sur la discussion qu’elle entretenait avec Jimin. Il commença à douter de son plan mais en lisant les messages débordant de romantisme qu’elle échangeait avec son ami, Jungkook fut pris d’un haut le coeur.

Tout ce bonheur n’allait pas durer, ce qu’il s’apprêtait à faire, c’était simplement pour aider Jimin. Lalisa n’avait pas été convaincu par ses mots tout à l’heure, Jimin le serait peut-être plus. Il appuya sur la zone texte. Il réfléchit à peine deux secondes et tapa un message qu’il espérait convainquant. Mais il était sûr qu’il aurait de l’impact car officiellement, c’était un message de Lalisa.

Il envoya son message puis s’empressa de bloquer le numéro de Jimin, pour qu’il ne puisse plus jamais parler avec la jeune femme. Il s’en voulait d’agir ainsi, mais savait que c’était le mieux à faire. Son histoire avec la thaïlandaise allait mal finir. Jungkook connaissait le pouvoir de l’agence, Jimin ne se rendait pas compte qu’il allait mettre tout le groupe dans la panade.

Il allait fermer l’application quand soudain, un nom attira son attention. Ha-Neul. Le point vert indiquait que la jeune femme était en ligne. Son coeur se serra, Jungkook n’arrivait pas à identifier ce sentiment : colère ou joie. Il cliqua sur la conversation et sans réaliser ce qu’il faisait, il lançait le dernier message de la jeune femme. Un vocal de quelques secondes.

Ha-Neul : Lalisa, qu’as-tu fait dans la salle de bains ? On se croirait à Tchernobyl ici ! Je te préviens, je ne rangerais pas ton bazar !

A peine l’avait-il écouté qu’un autre vocal arriva. Jungkook cliqua si vite dessus qu’il s’étonna lui-même. Il se fichait bien du contenu du message, il voulait juste entendre la voix de Ha-Neul.

Ha-Neul : Et n’oublies pas ta promesse, tu ne dois rien dire à Jimin ! Personne ne doit savoir ce que j’ai dû faire pour sauver le rêve de Jungkook. Passe un bon weekend avec Jimin. Bisous, à demain !

Intrigué par ce message, il l’écouta une nouvelle fois. Il voulait savoir ce dont Lalisa ne devait pas parler, mais cette dernière était loin et il venait sûrement, avec son texto, de briser le couple qu’elle formait avec Jimin. Elle n’allait sûrement pas répondre à ses questions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s