Ecriture·YouTube

L’effet papillon – Chapitre 62

14 avril 2019

Lalisa commençait à avoir froid. La nuit était tombée depuis un bon moment maintenant. La jeune femme n’avait pas abandonné son idée de rentrer dans l’établissement même si elle commençait à se dire que c’était mission impossible.

Soudain, elle vit apparaître un groupe de jeunes femmes, rentrant de soirée, qui prenaient la direction de l’hôtel. À en juger par les tenues qu’elles portaient, le groupe fêtait l’enterrement de vie de jeune fille de la jolie blonde. Elles étaient trop ivres pour remarquer la présence de Lalisa. Elle réussit à se fondre dans ce groupe pour passer le portier de l’hôtel. Le groupe monta ensuite dans l’ascenseur.

Au fond de la cabine métallique, Lalisa se faisait aussi discrète qu’une souris. L’ascenseur se stoppa au quatrième étage. Tout le groupe sortit à l’exception de la future mariée qui se retourna vers l’étudiante. Lalisa, inquiète de ce soudain intérêt, sentit son coeur s’accélérer. Mais sa peur n’était pas justifiée. La future mariée se contentant de retirer le diadème orné d’un voile blanc qu’elle portait sur la tête pour le poser sur celle de Lalisa.

– C’est pour te porter chance ! Expliqua-t-elle.

Elle sortit de l’ascenseur pour rejoindre ses amies. Lalisa resta stupéfaite un instant. Elle voulut lui rendre, mais la porte métallique se referma sur elle. L’ascenseur continua alors son ascension vers l’étage où se trouvait la chambre de Jimin. Elle se regarda un instant dans le miroir, mais retira rapidement le cadeau de cette femme. Elle allait se faire repérer avec un tel accessoire.

Elle arriva enfin à l’étage désiré. Lalisa pouvait se féliciter d’avoir une excellente mémoire car elle n’avait plus son portable, elle ne pouvait plus vérifier dans ses notes, le numéro de chambre. Elle toqua à la porte de Jimin, mais personne ne lui ouvrit. Cela n’était pas étonnant. Il était probablement parti au Saturday Night Live. Cela expliqua sûrement pourquoi il n’y avait aucun garde du corps dans les parages. Le groupe devait y performer pour la première fois leur dernier titre. Elle décida de l’attendre, mais préféra ne pas le faire en plein milieu du couloir. Elle s’installa devant la porte de service, juste à côté, qui avait l’avantage d’être dans un recoin, à l’abri des regards.

Lalisa s’assit par terre et se mit à attendre. Elle avait passé la journée à cela, mais elle ne pouvait pas se résoudre à partir sans être sûre. Jungkook affirmait que Jimin avait des ennuis à cause d’elle mais, elle ne pouvait pas le croire. Elle ne voulait surtout pas le croire. Elle n’avait pas retrouvé son portable et n’avait donc pas pu joindre Jimin pour connaître sa version. La fatigue finit par l’emporter. La journée avait été épuisante. Elle s’endormit adossée à cette porte de service.

Des bribes de conversations la réveillèrent soudain. Elle jeta un oeil dans le couloir et aperçut Taehyung qui rentrait dans sa chambre. Elle se frotta les yeux encore embrumés par le sommeil. Elle entendit quelqu’un maugréer puis aperçut Jimin devant sa porte. Elle se leva en vitesse pour le rejoindre. Ce dernier semblait se débattre avec sa carte magnétique. Il n’arrivait pas à ouvrir sa porte, et pour cause, il glissait sa carte à l’envers.

– Mon coeur ! Je suis tellement content de te voir ! S’écria Jimin en voyant Lalisa. Je savais que tu ne pouvais pas me faire ça !

Jimin n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il se jeta sur Lalisa. Il la serra dans ses bras. Il n’était pas dans son état normal, la jeune femme le réalisa lorsqu’il manqua de s’écrouler sur elle. Elle sentit son souffle chaud dans son cou. Jimin empestait l’alcool. Le jeune homme était un bon buveur, pour qu’il soit dans cet état, il avait dû dépasser sa limite.

Des bruits se firent entendre à l’autre bout du couloir. Lalisa n’attendit pas de savoir de qui il s’agissait. Ils ne devaient pas rester ici. Jimin n’était pas en état et pour sa part, elle ne devait pas être là. Elle repoussa légèrement Jimin, juste assez pour accéder à la serrure. Elle remit la carte dans le bon sens et la porte finit par s’ouvrir. Elle eut juste le temps refermé la porte derrière eux qu’elle entraperçut des membres du staff passés dans le couloir.

– Chut ! Fit Lalisa en posant sa main sur la bouche de Jimin. Ton manager !

Adossé à la porte, Jimin, toujours aussi saoul, s’arrêta soudain de bouger. Lalisa était immobile, sur lui. Elle se concentrait sur ce qui se passait dans le couloir. Lorsque le silence se fit, elle se recula soudain, libérant Jimin.

– C’est bon, il est parti, souffla Lalisa. Jimin, pourquoi me fixes-tu comme ça ?
– Tu es réelle ?
– Bien sûr que je suis réelle ! Combien de verres as-tu bu ?

Pour toute réponse, Jimin se mit à déplier ses doigts pour faire le compte, tout en semblant chercher dans sa mémoire, tout ce qu’il avait ingurgité. Lorsqu’elle réalisa qu’il dépliait une nouvelle fois les doigts de sa main droite, elle souffla d’exaspération. Il n’avait pas simplement bu, il s’était pris une cuite monumentale.

– Deux ! Finit par dire Jimin avec un sourire béat.
– Ouais, bien sûr, fit Lalisa en le tirant à l’intérieur de la chambre. Tu ferais mieux d’aller te coucher.
– Non, j’ai pas envie de dormir !

Jimin tomba lourdement sur son matelas. Contrairement à ce qu’il affirmait, il était épuisé et s’endormit en quelques secondes. Lalisa aurait voulu savoir ce qu’il l’avait poussé à boire autant. Jungkook avait-il dit la vérité ? L’agence avait-elle vraiment découvert la vérité pour Jimin et elle?

Était-ce la dernière fois qu’ils pouvaient être ensemble ? Lalisa ne voulait pas que leur histoire se termina ainsi. Il avait pris trop d’importance dans sa vie. Jimin n’était pas juste son petit ami. C’était son meilleur ami, son confident, son pilier. Il était devenu son oxygène, il était indispensable à sa vie. Il y avait une vie avant lui, elle n’envisageait pas une vie sans lui.

Lalisa savait comment la Big Hit avait brisé le couple de sa colocataire. Elle avait toujours pensé que Ha-Neul avait manqué de courage en se pliant aux exigences de l’agence. Mais arriverait-elle à faire mieux ? Et si Ha-Neul n’avait pas manqué de courage mais au contraire, était pleine de lucidité ? Elle était sûre de son amour pour Jimin, elle savait que c’était réciproque. Mais cela suffirait-il à ces dirigeants dont le seul intérêt était le profit ?

La jeune femme avait passé la journée à penser à cela. Elle savait qu’elle n’était personne. Juste une étudiante sans le sou. Elle n’avait aucun pouvoir sur les grands manitous de la Big Hit. Pourtant, elle n’allait pas abandonner. Toute sa vie, elle s’était battue pour obtenir ce qu’elle voulait. Ses parents n’étaient pas riches mais l’avaient toujours poussé à se battre pour ce qu’elle pensait être juste. Elle se devait de les rendre fier, encore une fois.

Elle était décidée à affronter la Big Hit même si ça l’effrayait beaucoup. Elle se battrait bec et ongle pour prouver que son couple avec Jimin était solide et que l’agence devait arrêter de se mêler de la vie amoureuse de ses artistes. Mais pour le moment, la jeune femme avait un autre défi à relever : mettre au lit Jimin. Ce dernier s’était endormi tout habillé. Le garçon, allongé sur le ventre semblait vouloir commencer sa nuit. Elle lui retira ses chaussures. Alors qu’elle tentait de lui enlever sa veste, le garçon ouvrit brusquement un oeil.

– Tu veux abuser de mon corps ? Demanda Jimin avant de partir en fou rire.
– Quoi ? Non ! S’écria Lalisa qui s’empourpra à cette idée.

Jimin se leva de son lit. Il retira sa veste, puis son pantalon. Il leva son bras, prêt à faire glisser son tee-shirt lorsque Lalisa l’en empêcha soudainement.

– Que fais-tu ?
– Je me déshabille. C’est pas ce que tu voulais ? Demanda le garçon sur un ton charmeur.
– Jimin ! Râla Lalisa.

Le chanteur remit son tee-shirt puis se pencha vers la jeune femme pour lui déposer un baiser sur le coin de ses lèvres.

– Tu es tellement mignonne quand tu es gênée !

Lalisa releva la tête et croisa les yeux en forme de croissant de lune du garçon. Son sourire réussi à faire oublier à la jeune femme la journée horrible qu’elle avait passé.

Soudain, ce sourire se transforma en grimace. La jeune femme s’inquiéta de ce brusque changement d’attitude. Le chanteur eut un haut-le-cœur, puis un deuxième. La nausée gagnait Jimin qui finit par courir dans la salle de bains pour vomir.


Quelques heures plus tard, Jimin se réveilla difficilement. Il avait mal à la tête et à l’estomac. Il se frotta les tempes, cherchant à soulager la douleur tout en essayant de se souvenir de ce qui c’était passé la veille. Au bout d’un moment, il se rappela du pourquoi il avait tenté de noyer son chagrin dans l’alcool : il avait passé la pire journée de sa vie.

Tout avait commencé par la découverte par l’agence de son secret : il sortait toujours avec Lalisa, il mentait depuis le début de l’année. Il avait toujours pris cette menace par-dessus la jambe mais aujourd’hui, il réalisa le pouvoir terrible de son agence. Ce qui détruisit vraiment Jimin, ce fut ce message laconique et définitif de Lalisa. Elle le quittait. Par message. Sans explication aucune. Tout le reste de la journée, il l’avait passé à broyer du noir, à se demander pourquoi il n’avait pas droit au bonheur.

Le soir venu, en idol de kpop qui se respecte, il avait assuré le show à la télévision. Impossible pour les ARMY derrière leur écrans d’imaginer la souffrance que Jimin portait en lui. Son professionnalisme avait réussi à donner le change. Pourtant, une fois les caméras éteintes, la déprime s’empara de tout son être. Il tenta bien d’atténuer la douleur en buvant quelques verres avec Taehyung, mais tout ce qu’il avait gagné, ce fut ce mal de tête horrible.

Elle occupait constamment ses pensées. Au point d’imaginer qu’elle l’avait rejoint dans sa chambre cette nuit. Il passa sa main dans ses cheveux, réalisant qu’il avait, une fois de plus, trop bu. Il sursauta soudain lorsqu’il entendit quelqu’un marmonner. Cela le réveilla d’un seul coup, il ouvrit ses yeux et s’empressa de regarder qui était allongé à ses côtés. Lorsqu’il comprit qu’il s’agissait de Lalisa, il ouvrit encore plus ses yeux d’étonnement.

– Qu’est ce que… Lalisa ?

Jimin n’arrivait pas à croire qu’elle soit ici, dans son lit. Il hallucinait, cela ne pouvait pas être autre chose. Il voulait tellement la voir qu’il l’imaginait à ses côtés. Il devenait fou, il n’y avait pas d’autres explications.

– Salut ! Fit Lalisa que toute cette agitation avait fini par réveiller.
– Mon coeur, c’est vraiment toi ?

Il se jeta sur Lalisa. La jeune femme qui était allongée sur le côté se retrouva sur le dos. Jimin était sur elle et l’examina sous toutes les coutures. Même si c’était plutôt agréable de sentir les mains de Jimin courir sur son corps, Lalisa réalisa qu’il n’était pas son état normal. Elle le comprit vraiment lorsqu’elle croisa son regard paniqué et inquiet.

Lalisa l’arrêta en posant ses mains sur son visage. Il resta un moment à la regarder. Elle eut l’impression qu’il allait se mettre à pleurer mais au lieu de cela, il se pencha vers elle. Son visage était si près du sien qu’elle en distinguait chaque détail. Sans la quitter des yeux, Jimin effleura la bouche de Lalisa mais sembla hésiter à aller plus loin.

– Tu es vraiment ici ? Avec moi ? Répéta une nouvelle fois le garçon.

Lalisa commençait à s’inquiéter. Il lui avait déjà posé cette question il y a quelques heures. Elle n’avait pas relevé ce fait, mettant cela sur le compte de son ébriété. Pourtant, il était lucide maintenant, il n’était plus sous l’effet de l’alcool. Pourquoi était-il si étrange qu’elle soit là ?

Elle répondit simplement à cette question en brisant le peu de distance qui restait entre eux. Lalisa apposa ses lèvres sur celles de Jimin. Sa langue titilla celle du garçon qui sembla soudain reprendre conscience. Il répondit enfin à ce baiser en faisant tourner sa langue autour de celle de Lalisa. Rapidement, Jimin reprit le contrôle dans un baiser passionné et possessif. Lalisa eut l’impression qu’il allait la dévorer. Cette sensation nouvelle était délicieuse mais déconcertante car ce n’était pas dans les habitudes de son petit ami.

Le chanteur ne semblait pas vouloir s’arrêter mais son désir fut soudain stoppé par la sonnette de la porte d’entrée. Il choisit d’ignorer cette demande mais le mystérieux visiteur insista une nouvelle fois.

Soudain, un bip retentit, attirant l’attention de Jimin. La porte venait de se déverrouiller, quelqu’un entrait. Le chanteur sauta hors du lit en faisant de grands gestes à Lalisa pour indiquer la direction de la salle de bains. Elle courut s’y cacher tandis que Jimin arriva à la porte d’entrée où il tomba alors sur Sejin, son manager. Le garçon avait oublié qu’il avait le double de sa clé. Il se présenta devant son manager en lui adressant un sourire et l’empêcha d’avancer davantage dans sa chambre.

– Tu as besoin de moi ? Demanda Jimin.
– Je voulais m’assurer que tu allais bien. Après le message de Lalisa, tout ça… Je t’ai vu rentrer avec Taehyung cette nuit, je sais que tu as bu. Beaucoup bu.
– Je sais, j’aurais pas dû boire autant alors qu’on est en pleine promotion. Ce n’est pas professionnel du tout. Je vais me reprendre, je te promets.
– T’inquiète, je ne suis pas là pour t’engueuler, rassura Sejin. Je comprends que tu sois triste mais l’alcool ne résout pas les problèmes. Si tu as besoin de parler, je suis là.
– Ne le prends pas personnellement mais tu es la dernière personne à laquelle j’ai envie de parler.
– Je comprends, fit le manager penaud.
– Tu es cool comme gars, expliqua Jimin, mais tu fais parti du staff. C’est pas contre toi, mais plutôt ce que tu représentes. Je suis trop en colère contre la Big Hit en ce moment. Et puis, je ne veux pas te mettre en porte-à-faux avec les dirigeants.
– Tu es sûr ? Une rupture c’est jamais simple.
– Ouais, ne t’en fais. Je te remercie de ta compassion. Vraiment. Mais j’ai déjà Tae à qui me confier.

Au fur et à mesure de la conversation, Jimin poussa doucement son manager vers la sortie. Le manager vit que Jimin avait posé la main sur la porte. Il comprit qu’il l’avait dérangé.

– Je t’ai réveillé ? Demanda le manager. Je vais te laisser te recoucher. Juste n’oublie pas, on a rendez-vous à 13h00 dans le hall.
– 13h00, c’est noté, fit Jimin en ouvrant la porte.

Le chanteur souffla de soulagement lorsque son manager quitta enfin la chambre. Il resta quelques instants adossé à la porte, réalisant qu’il avait failli se faire prendre. Sejin était plus qu’un manager, c’était comme un père pour le groupe. Il veillait au bien-être des membres. La preuve, il était venu vérifier s’il allait bien ce matin car il s’inquiétait pour lui.

– Il est parti, c’est bon, s’exclama Jimin en direction de la salle de bains.

Lalisa sortit de sa cachette. Elle rejoignit Jimin qui s’était assis sur le bord de son lit. Une parole du manager tournait dans son esprit. Ce fameux message qui l’avait tellement touché. Un message de sa part apparemment. Mais pourtant, elle ne se souvenait pas lui avoir écrit quoi que ce soit. En tout cas, rien d’important et surtout rien qui aurait pu le rendre si déprimé que son manager s’inquiéta pour lui. A moins qu’elle ait mal compris. Avait-il reçu une mauvaise nouvelle de la part de la direction de l’agence, à cause d’elle ? N’était-ce pas plutôt un message la concernant ? Elle repensa à sa conversation avec Jungkook. Avait-il dit vrai finalement ?

– L’agence est-elle au courant ? Pour moi ? Spécifia Lalisa bien que Jimin savait déjà de quoi elle parlait.
– Oui. Depuis hier. Quelqu’un de la sécurité t’a reconnu dans le hall d’accueil.
– Je suis désolée, c’est de ma faute tout ça…
– Tu n’es responsable de rien du tout, coupa Jimin. C’est moi, et moi seul qui ai décidé de ne pas suivre les règles.
– C’est quand même un peu à cause de moi

Jimin cherchait sûrement à la rassurer, comme toujours. Pourtant Lalisa se sentait responsable. Elle pensait avoir fait preuve de discrétion mais visiblement pas suffisamment. Elle était trop pressée de retrouver Jimin, elle aurait dû être beaucoup plus vigilante. Résultat des courses, c’était la dernière fois qu’elle voyait Jimin. Jusqu’ici, l’agence n’avait que des doutes sur la relation de Jimin et Lalisa mais aujourd’hui, en apprenant qu’elle perdurait toujours, l’agence allait appliquer des sanctions. Lalisa savait qu’elle allait rentrer à Los Angeles en célibataire. Son coeur se serra, elle ne voulait pas que cela se termina ainsi. Elle avait encore tellement de choses à vivre auprès de lui.

– On doit se séparer ?

Formuler la chose la rendit soudain très réelle. Lalisa sentit les larmes lui montées. Jimin le remarqua et s’empressa d’effacer la larme qui naissait au coin de l’oeil de sa petite amie.

– Eh, mon coeur, ne pleure pas. Je ne veux pas te quitter. Toi, tu veux partir ?
– Non ! Cria Lalisa.

Elle lui répondit comme s’il venait de faire la supposition la plus stupide du monde. Jimin sourit en coin, en voyant la détermination qu’affichait Lalisa. Il voulait déjà se battre contre vent et marée pour imposer Lalisa et il était davantage motivé en voyant qu’elle partageait les mêmes sentiments.

– Au moins, je sais que tu m’aimes.
– Tu en doutais ? Demanda Lalisa.
– Non, murmura le chanteur.
– C’est quoi cette réponse ! Tu n’as pas l’air convaincu.
– Bah, c’est juste qu’après ton message, je savais plus quoi penser. J’ai vraiment cru que tu allais m’abandonner. J’étais vraiment mal. Je me suis dit que je devais pas compter tant que ça pour toi.
– Tu comptes pour moi, à un point que tu ne peux pas imaginer, fit Lalisa.

Elle prit la main de Jimin et entrelaça ses doigts aux siens. Jimin comptait énormément pour elle. Il avait pris une place à part dans sa vie dès leur rencontre. Il était devenu son ami et rapidement bien plus. Elle était tombée amoureuse sans s’en rendre compte, tant leur connexion était évidente.

D’après la légende, les dieux lieraient par un fil rouge autour du petit doigt, deux âmes destinées à s’unir pour l’éternité. Lalisa avait toujours cru que ce n’était que du folklore mais quand elle tenait la main de Jimin, cette légende lui semblait plausible.

– Attends ! Fit soudainement Lalisa revenant à la réalité. De quel message parles-tu ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s