Ecriture·YouTube

L’effet papillon – Chapitre 72

14 août 2019

En voyant Jungkook en larmes, assis par terre, Ha-Neul se précipita vers lui, oubliant l’espace d’un instant les raisons de sa présence ici. Elle oublia le mensonge de Lalisa et sa colère envers son amie lorsqu’elle vit son ex-petit ami si vulnérable. Elle s’agenouilla près de Jungkook et prit le visage du garçon entre ses mains. Il pleurait sans pouvoir s’arrêter. Ha-Neul était terrorisée. Qu’avait-il pu lui arriver pour le mettre dans cet état ?

– JK ? Que se passe-t-il ? Demanda-t-elle en le regardant dans les yeux.

Croiser Ha-Neul par hasard le surprit tellement qu’il s’arrêta de pleurer. Il ne répondit rien. Il se contenta de repousser la main de Ha-Neul brisant cette intimité qui le mettait mal à l’aise. Il se leva, laissant la jeune femme au sol. En le voyant ainsi la rejeter, elle fût blessée, mais elle aurait dû s’y attendre. Elle avait été horrible avec lui, pourquoi accepterait-il qu’elle le consola ? Elle était pourtant inquiète de le voir dans cet état. Elle ne l’avait jamais vu pleurer à chaudes larmes, il avait dû se passer quelque chose de vraiment grave.

Avant, il se serait confié à elle même si c’était honteux ou douloureux. Lorsqu’ils étaient simplement amis, ils se disaient des choses qu’ils n’auraient jamais avouées à personne d’autre. Ils avaient une confiance sans borne l’un pour l’autre. Ha-Neul oublia un instant qu’elle avait fait éclater cette confiance en le quittant sans lui expliquer les vraies raisons.

– Jungkook, murmura-t-elle, en tendant la main vers le garçon qui s’éloignait d’elle.

Jungkook l’avait entendu l’appeler mais il refusait de se retourner. Il en mourrait d’envie mais savait que cela ne servait à rien. Il allait juste souffrir encore plus. Juste la regarder, ce n’était pas suffisant, il avait envie de la prendre dans ses bras, la toucher, l’embrasser. Pourquoi continuait-elle autant à l’obséder alors qu’elle lui avait fait tant de mal ?

Il tâcha de vaincre sa frustration en fixant la porte métallique. Il essuya les traces de ses larmes tout en faisant de longues inspirations. Lui qui était déjà dans un piteux état mental suite à son altercation avec le groupe, se retrouver face à Ha-Neul amplifia son mal-être. Cet ascenseur était beaucoup trop lent à son goût. Il n’osa pas tourner la tête vers l’écran indiquant à quel étage ils étaient pour vérifier si son calvaire durerait encore longtemps. Jungkook savait qu’il ne pourrait pas s’empêcher de jeter un oeil sur Ha-Neul. Mais il ne devait pas céder à son envie pour une fille qui s’était jouée de lui, qui ne l’avait jamais aimé.

Ha-Neul fixa le dos de Jungkook. Son coeur se serra en comprenant qu’il l’ignorait totalement. Elle savait bien qu’il n’allait pas l’accueillir les bras ouverts, mais ne s’attendait pas à ce qu’il se montra si froid avec elle. Les larmes qu’elles avaient réussi à contenir finirent par rouler sur ses joues. Elle se laissa glisser le long de la paroi de la cabine de l’ascenseur. Elle remonta ses genoux vers sa poitrine et enfouit son visage dans sa robe.

L’ascenseur continua sa descente dans un silence de plomb. Soudain une secousse surprit ces occupants. L’ascenseur sembla s’être immobilisé. A peine Jungkook se retourna vers Ha-Neul pour voir si elle allait bien que le plafonnier s’éteignit. Dans le noir complet, Ha-Neul se leva et essaya de faire quelques pas. Malheureusement sans voir où elle mettait les pieds, elle ne réalisa pas qu’elle venait de poser le pied sur le bas de robe. Elle ne put échapper à la chute.

Jungkook entendit un fracas derrière lui puis la voix de Ha-Neul qui râlait. Il sortit son portable de sa poche et activa le mode lampe torche. Il dirigea l’appareil en direction du bruit de chute. Il découvrit alors Ha-Neul dont la robe longue déchirée faisait apparaître ses longues jambes. Il ne put s’empêcher de la trouver jolie avant d’être se rendre compte que la jeune femme lui parlait.

– Jungkook, tu m’écoutes ?
– Désolé. Tu disais ?

Jungkook était trop perdu dans ses pensées. Il tourna la tête en réalisant que Ha-Neul n’était plus par terre. Cette dernière était devant le panneau de boutons d’étage. Tout était éteint, rien ne semblait fonctionner, pas même le bouton d’urgence.

– Le bouton d’urgence ne répond pas. Tu as du réseau sur ton portable ? Tu peux appeler quelqu’un pour nous sortir de là ?
– Ouais, bien sûr, répondit le garçon en ouvrant son répertoire téléphonique.

Jungkook fut rassuré de constater qu’il avait du réseau, mais sa joie fut de courte durée lorsqu’il réalisa qu’il devait appeler Jimin. C’était le seul qui pouvait les sortir de là tout en demandant à l’hôtel la plus grande discrétion. Il pensa à appeler les pompiers, mais se ravisa immédiatement en imaginant les conséquences. Cette mésaventure allait faire les choux gras de la presse. Le plus croustillant n’étant pas qu’il soit bloqué dans un ascenseur, mais qu’il y soit avec son ex petite amie. Il avait surtout peur que la présence de Ha-Neul y soit révélée. Cela allait lui causer du tort bien qu’elle n’ait rien à se reprocher. Les fans saesang ne mettraient pas longtemps à l’identifier et à la harceler. Et même si elle avait été horrible avec lui, elle ne méritait pas de subir un tel sort.

– Jimin, je…bredouilla Jungkook.
– Je ne veux pas t’écouter ! Je ne sais même pas pourquoi j’ai décroché. Je t’ai demandé de me laisser tranquille ! Ne m’appelles pas !
– Attends ! Cria le maknae en comprenant que son collègue voulait clôturer l’appel. S’il te plaît, ne raccroche pas. Tu es le seul à pouvoir nous sortir de là. On est bloqué dans l’ascenseur de l’hôtel.
– J’ai pas le temps ! Je te rappelle que je me marie aujourd’hui !
– Je t’en supplie ! Fais-le au moins pour Ha-Neul. On est bloqué tous les deux dans cet ascenseur dans le noir !

Pendant quelques secondes, un silence se fit. Jungkook se demanda si Jimin était toujours au bout du fil. Il n’en revenait toujours pas. Jimin lui avait répondu après leur dispute. Il avait encore en tête le visage de ce dernier lui demandant de partir. Ce n’était pas leur première dispute, mais Jungkook réalisa qu’elle serait sûrement leur dernière. Jimin pouvait se montrer soupe au lait, mais l’amitié comptait pour lui. Il lui avait toujours pardonné, même le fait d’avoir essayer de détruire son couple. Pourtant, la gentillesse de Jimin n’était pas sans limite et ce soudain silence ne rassurait pas le garçon.


Jimin avait tenté de garder la face mais les mots de Jungkook l’avaient blessé. Il aurait tellement voulu qu’il soit présent pour son mariage. Sans lui, il n’aurait jamais rencontré celle qui s’apprêtait à partager le reste de sa vie. Il aurait tant aimé qu’il soit présent à ce moment unique, mais ce dernier ne semblait pas croire en sa relation. Il n’allait pas le laisser gâcher le plus beau jour de sa vie, même si ça voulait dire perdre un ami. Il espérait cependant qu’ils n’arriveraient pas jusqu’à ce point.

Le futur marié conduisit ses invités auprès de l’organisatrice du mariage. Alors qu’elle expliquait aux garçons qu’on allait leur prêter des smokings, Jimin aperçut Jessica, dépitée, semblant parler à quelqu’un à travers une porte close. Il s’approcha, inquiet, en réalisant qu’il s’agissait de la pièce où Lalisa se préparait. Un peu, plus tôt, il avait essayé d’y rentrer, mais Lalisa l’avait vite chassée, expliquant qu’il ne devait pas voir sa robe avant la cérémonie.

– Que se passe-t-il ? Demanda Jimin.
– C’est de ma faute. Je pensais qu’elle était au courant pour votre mariage et… Ah ! Grommela Jessica. Elle avait vraiment l’air en colère. Lalisa n’a pas réussi à s’expliquer. Elle est partie en lui reprochant de l’avoir manipulé. – – Maintenant Lalisa veut annuler le mariage.
– De qui parles-tu ?
– Son amie de Los Angeles. Ha-Neul, je crois.

Jimin sentit son estomac se serrer. Il savait que la présence de Ha-Neul était importante pour Lalisa. Et surtout, il savait qu’elle s’en voulait de lui avoir caché la vérité. Le plus difficile pour la jeune femme ces derniers mois, lorsqu’ils cachaient leur relation à tous, c’était de mentir à sa colocataire. Elle s’en était souvent plainte à Jimin, ayant des remords en voyant son amie la réconforter d’une rupture qui n’avait jamais eu lieu.

Il toqua à la porte et demanda à Lalisa de lui ouvrir. Finalement, au bout de quelques minutes de négociation, elle finit par déverrouiller la porte. Le garçon entra puis demanda à Jessica de s’occuper de ses invités à sa place sans parler du souhait de Lalisa de tout annuler. Il allait essayer de la faire changer d’avis. La jeune femme accepta cette mission, une façon de se racheter de sa bourde involontaire.

Jimin referma la porte puis fit quelques pas. Le silence pesant tranchait avec la bonne humeur qui régnait dans la pièce d’à côté. Le lieu était plongé dans une légère pénombre. Seules les lampes au-dessus du miroir étaient allumées. Il aperçut Lalisa de dos, assise dans un canapé. La jeune femme était au téléphone, mais elle soupira en raccrochant. Visiblement, le personne qu’elle essayait de joindre ne décrochait pas. Il s’arrêta devant un fauteuil où était posée négligemment une robe de mariée. Il comprit que Lalisa l’avait retiré, ses doutes sur le mariage n’étaient donc pas de simples hésitations. Il s’installa à ses côtés et passa son bras autour des épaules de la jeune femme.

– Tu veux qu’on annule la cérémonie ? Proposa Jimin, avant de déposer un baiser la tempe de la jeune femme.
– Tu as dépensé une fortune pour organiser cette journée, on ne va pas annuler. Et puis nos familles sont là et…
– Ne pense pas aux choses pratiques. Toi, tu veux toujours te marier ?
– Oui, bien sûr. Je ne doute pas de mes sentiments, expliqua Lalisa. C’est juste…
– Que tout ne se déroule pas comme prévu ?

Le garçon la fixait. Lalisa se demanda un instant si Jimin lisait dans ses pensées. Elle ne pouvait pas nier qu’il était la personne qui la comprenait le mieux au monde, une des raisons qui lui confirmait que c’était l’homme de sa vie. Elle acquiesça avant de laisser tomber sa tête sur l’épaule du garçon sans le quitter des yeux. Jimin resserra son étreinte, déposa sa main libre sur le visage de Lalisa puis se pencha légèrement pour l’embrasser avec tendresse.

Lalisa allait mieux et s’aperçut soudain que le Jimin lui, n’allait pas bien. Elle le connaissait assez bien pour lire entre les lignes. La façon dont il jouait avec sa bague, la faisant tourner sur elle-même en était le parfait exemple. Il faisait souvent cela quand il pensait à quelque chose qui l’ennuyait. Lalisa posa sa main sur la sienne. Il s’arrêta soudainement, comprenant qu’elle avait deviné que quelque chose le tracassait. Il leva les yeux vers Lalisa. Ses fossettes apparurent lorsqu’elle lui adressa un sourire rempli de compassion.

– Je crois que mon amitié avec Jungkook, c’est de l’histoire ancienne, confia Jimin. Il a mal pris l’annonce de notre mariage. Il a encore essayé de me convaincre que notre relation n’allait pas fonctionner. On s’est une nouvelle fois disputés. Je lui ai demandé de partir.
– Il va revenir, dit la jeune femme pour le rassurer.
– Sur le coup, je voulais qu’il disparaisse de ma vie. J’en ai assez de le voir jouer avec les nerfs de tout le monde. Je suis fatigué de constamment me battre avec lui. Je crois que cette fois, c’est différent, genre, la dispute de trop. Et puis, il s’est aussi disputé avec Namjoon. Tu aurais vu ses yeux quand il a compris que personne n’était de son côté. Il m’a fait de la peine.

Jungkook lui reprochait d’être égoïste en imposant sa relation avec Lalisa. Jimin allait contre les règles de l’agence et cela affecterait les autres membres du groupe. Effectivement, d’un point de vue extérieur, ce mariage semblait précipité et irréfléchi. Jimin ne pouvait nier que cette union était rapide, mais elle était loin d’être irréfléchie. Il avait douté sur plein de choses tout au long de sa vie, il avait remis en question bon nombre de décisions, mais pas celle-ci. Se marier avec Lalisa, c’était une évidence.

– Tu devrais te réconcilier avec lui. Il faut qu’il soit présent à notre mariage. On ferait mieux de reporter ! Annonça Lalisa.
– Hors de question ! De toute façon, il ne changera pas d’avis. Il est borné !
– Il est triste, nuance. Ha-Neul lui manque.
– Cela fait 8 mois qu’ils sont séparés, tu ne crois pas qu’il doit passer à autre chose ?
– Toi, tu passerais à autre chose si je te quittais ?
– Cela n’arrivera jamais ! S’écria Jimin. Nous, on s’aime vraiment !

Lalisa resta sans voix quelques instants. Elle voulut lui répondre que Jungkook et Ha-Neul s’aimaient aussi. En-tout-cas, Ha-Neul aimait toujours Jungkook, elle en était témoin tous les jours. Il suffisait de voir combien elle se tuait à la tâche, en enchaînant les heures à ses différents jobs étudiants. Officiellement, elle voulait rembourser la Big Hit, mais la somme était trop importante. Lalisa était sûre que c’était le moyen qu’elle avait trouvé pour se punir d’avoir menti en regardant Jungkook dans les yeux.

Lalisa était plus clémente que Jimin avec Jungkook, devinant que toute la colère qu’il dirigeait envers le groupe était nourrie par sa rupture avec Ha-Neul. Une rupture fondée sur un mensonge, ou plutôt sur une dissimulation de la vérité. Une vérité que Lalisa voulait aujourd’hui révélé au monde entier. Elle en avait assez qu’on considéra Ha-Neul comme une profiteuse et une sans-coeur alors que c’était tout l’inverse. Elle s’apprêtait à tout expliquer à Jimin, brisant ainsi la promesse qu’elle avait faite à sa colocataire. Cependant, son élan de justice fut coupé par la sonnerie d’un portable. Jimin sortit l’appareil de sa poche et vit alors le nom de Jungkook sur son écran.

Il décrocha l’appel, mais sa rancœur envers le garçon était remontée en flèche suite au souhait de Lalisa d’annuler le mariage à cause de lui. Lorsqu’il était énervé, Jimin pouvait se montrer très blessant et Jungkook en fit rapidement les frais. Néanmoins, en apprenant la raison de son appel, sa colère fit place à l’inquiétude. Il se figea soudain puis se tourna vers Lalisa.

– Jungkook est bloqué dans un des ascenseurs de l’hôtel, expliqua Jimin en éloignant le portable de son oreille.
– Pourquoi il t’appelle toi ? Demanda Lalisa qui trouvait étrange que Jungkook pensa à Jimin pour l’aider à se sortir de là, alors qu’ils venaient tout juste de se disputer.
– Ha-Neul est avec lui. Je ferais bien de prévenir le personnel de l’hôtel.

Jimin fut touché par la voix suppliante de Jungkook. Lui demander de l’aide lui coûtait, il en était certain. Il avait beau lui en vouloir, il ne pouvait pas le laisser dans cette situation délicate, surtout que Ha-Neul était elle aussi concernée. Il ne lui fallut pas longtemps pour se lever et quitter la pièce à la recherche d’une personne qualifiée. Il fut tellement pressé de les sortir de là qu’il lâcha son portable sur le canapé. Lalisa le récupérera et constata que la communication était toujours en cours.

– Jungkook, passe-moi Ha-Neul !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s