Ecriture·YouTube

L’effet papillon – Chapitre 76

14 août 2019

– Je te déteste tellement !

La violence des mots prononcés par Jungkook eut l’effet d’un coup de poignard. Ha-Neul eut l’impression qu’il donna le coup de grâce à son cœur déjà bien meurtri. Pourtant, elle ne répondit pas, car elle savait qu’elle méritait la rage du garçon. Elle le trouvait même qu’il était plutôt clément. Elle se serait attendue à plus de véhémence de sa part.

C’était elle qui avait tout fait capoter dans leur couple, elle s’attendait à ce qui lui reprocha de lui avoir menti et de l’avoir fait souffrir. Elle ne s’attendait pas à qu’il la prit dans ses bras et la serra si fort qu’elle ne pouvait plus faire un seul geste. Elle aurait dû le repousser, elle ne méritait pas cette attention. Cependant, le simple fait de sentir la peau de Jungkook sur la sienne réussit à l’émouvoir. Elle aurait voulu que ce moment ne s’arrêtat jamais. Ce fut finalement une sensation humide au creux de son cou qui la fit reprendre ses esprits. Elle réalisa que Jungkook pleurait. Elle paniqua, se sentant fautive. Elle commença à bafouiller quelque chose pour le consoler mais, Jungkook se mit à parler, toujours caché dans son cou.

– Je te déteste parce que tu obsèdes mes pensées. Je te déteste parce que tu as tout fait pour que je t’oublie. Mais je ne peux pas t’oublier. Je ne veux pas t’oublier !

Jungkook releva finalement la tête. Son regard brillant de larmes croisa celui de Ha-Neul. La jeune femme luttait pour ne pas avoir les chutes du Niagara sur ses joues.

– Tu es la femme de ma vie, continua Jungkook. Tu me connais mieux que personne et pourtant, tu as pensé que j’aurais pu être heureux sans toi. Être heureux sans toi, c’est comme essayer de crier dans l’espace, c’est physiquement impossible.
– Jungkook… On ne peut pas… J’ai signé cet accord, je ne peux plus revenir en arrière.

Ha-Neul voulait croire en ces paroles, mais ce n’était pas si simple. Déçue, elle repoussa les bras de Jungkook qui l’entouraient toujours. Elle soupira en prenant conscience qu’elle avait signé un contrat et qu’elle ne pouvait pas simplement l’annuler d’un claquement de doigts. Elle avait apposé sa signature sans vraiment le lire, mais était sûre que les clauses de rétractation n’étaient pas en sa faveur. Cependant, Jungkook semblait plus motivé que jamais pour faire casser ce contrat.

– Je trouverais un moyen. Je vais engager le meilleur avocat de Séoul, promit le chanteur.

Ha-Neul esquissa un sourire, touchée de son attention. Un sourire qui disparut aussi vite qu’il était venu. Elle savait que cela ne serait pas aussi simple et que ce serait que le début des ennuis avec la Big Hit. Elle sentit les mains de Jungkook se poser sur son visage et ses doigts effacer les larmes qu’elle n’avait pas pu retenir. Elle leva les yeux vers lui et remarqua son air déterminé.

– Je ferais tout pour me faire pardonner !
– Te faire pardonner ? Mais de quoi ? Demanda Ha-Neul.
– D’avoir douté de toi. D’avoir pensé que tu ne m’avais jamais aimé. J’étais tellement en colère contre toi que j’ai même souhaité n’avoir jamais répondu à ton message, ce soir de Noël.

Il prononça ses derniers mots dans un murmure, honteux de révéler ses plus sombres pensées. Ha-Neul ne lui en voulait même pas, elle avait tout fait pour qu’il pensa ainsi. Pourtant, se faire détester pour être plus vite oublier n’avait aucunement fonctionné.

Lorsqu’il évoqua le contexte de leur rencontre, Ha-Neul réalisa l’importance de Jungkook dans sa vie. Ce message vidéo envoyé au mauvais numéro, c’était sa plus belle erreur. Elle se souviendrait toujours du premier message de Jungkook.

– Tu as sûrement des dizaines de raisons de vouloir mourir, cita Ha-Neul. J’ai des centaines de raisons de vouloir vivre. Si tu veux les connaître, il va falloir rester en vie. Tu te souviens ?
– Bien sûr. C’est ce que j’ai répondu quand j’ai reçu ton message vidéo.
– Je me souviens de toutes les raisons que tu m’as données depuis ce jour-là.
– Vraiment ? Demanda Jungkook étonné.
– Numéro 1 Faire ta connaissance.
– Facile, c’est la première.
Tu ne me crois pas ? Allez, encouragea la jeune femme en le voyant si sceptique, donne-moi un nombre.
– Trois, proposa Jungkook.
– Avoir un ami, répondit immédiatement la jeune femme.
– Quarante-et-un ?
– Fêter Noël.

L’esprit de compétition prit soudainement place entre Jungkook et Ha-Neul. Le garçon proposa des nombres de manière aléatoire et Ha-Neul répondit immédiatement la raison qui lui était associée. Ce petit jeu dura un moment réussissant à mettre un peu de bonne humeur entre eux. Certaines raisons étaient vraiment futiles, mais toutes étaient liées à un souvenir commun. L’un comme l’autre réalisèrent alors à quel point leurs vies étaient entrelacées depuis ce fameux 24 décembre 2014. Alors que des sourires s’affichaient sur leurs visages, Jungkook la mit au défi une dernière fois.

– Et la raison 53 ?

Ha-Neul réfléchit un instant avant de se souvenir que Jungkook s’était arrêté avant. Leur petit jeu avait pris fin et à cette pensée, le sourire de Ha-Neul disparu de son visage.

– Elle n’existe pas, finit par répondre Ha-Neul.
– Pas encore ! Rectifia Jungkook.

La jeune femme fronça des sourcils, ne comprenant pas le sous-entendu. Elle n’eut pas le temps de faire la moindre supposition. Elle sentit les mains de Jungkook glisser derrière son dos. Dans un mouvement rapide, il l’attira vers lui, s’arrêtant juste avant que ses lèvres ne touchèrent les siennes.

– Raison 53 : Je t’aime.

Le cœur de Jungkook était au bord de l’explosion. Il lui avait déjà dit ses mots. Mais aujourd’hui, c’était différent. Plus intense, plus profond. Ces trois mots, ce n’était pas simplement son ressenti. C’était une déclaration. Il l’aimait, de tout son cœur et de tout son être.

Il observa quelques instants la réaction de Ha-Neul. Elle ne répondit rien, mais sourit de manière gênée. Réalisant brusquement le degré d’intimité qu’il imposait à la jeune femme, Jungkook se recula soudain. Cependant, il n’eut pas l’occasion de faire un pas en arrière que les bras de Ha-Neul se retrouvèrent autour de sa nuque.

Ha-Neul l’embrassa, Jungkook fut tellement surpris qu’il resta les yeux ouverts. Mais rapidement, il profita des lèvres de la jeune femme. Il ferma les yeux et retrouva les douces sensations qui lui avaient tant manqué durant ses longs mois loin d’elle.

Ha-Neul était faible, elle n’avait pas pu se retenir de se jeter dans ses bras. Jungkook n’était pas un grand romantique. Dire des jolies choses, pour séduire, ce n’était pas son truc. Il disait simplement ce qu’il ressentait. Et sa sincérité touchait en plein cœur Ha-Neul, comme toujours. Elle n’avait pas pu résister à répondre à sa confession. Une chaleur l’envahit lorsqu’elle scella ses lèvres à celles de Jungkook. Elle était bien, oubliant quelques instants tous ses problèmes.

Leur baiser prit fin, mais Ha-Neul ne réussit pas à lâcher Jungkook. Elle laissa ses mains sur la nuque du garçon, ne pouvant s’empêcher de continuer de jouer avec les cheveux de ce dernier. Ils avaient poussé depuis la dernière fois, elle n’avait jamais vu Jungkook avec autant de longueurs. Ce nouveau look n’était pas déplaisant à voir, mais Ha-Neul se rendit compte que peu importe sa coupe de cheveux ou quelle tenue il portait, il était toujours magnifique. Et cela, c’était parce qu’elle avait les yeux remplis d’amour à son égard. Elle sentit le rouge lui monter aux joues en réalisant cela. Son visage s’empourpra davantage lorsque Jungkook prit la parole :

– Raison 54…

Le chanteur n’eut pas le temps de donner une bonne raison de vivre à Ha-Neul. La jeune femme posa son doigt sur les lèvres de Jungkook, l’obligeant à s’arrêter.

– Chut ! Fit Ha-Neul, avant de retirer sa main.
– Je t’ai promis cent raisons, je suis un homme de parole, répondit Jungkook déçu d’être coupé alors qu’il avait en tête une jolie autre raison à donner.
– Je sais. Et tu auras tout le loisir de me les donner plus tard, expliqua la jeune femme avant de l’embrasser de nouveau.

Le couple échangea un langoureux baiser, réalisant tous les deux à quel point ils s’étaient mutuellement manqués. Ha-Neul laissa échapper un soupir de plaisir et Jungkook ne put s’empêcher de sourire en comprenant qu’il en était la cause.

– Ce n’est pas vrai, vous n’êtes pas encore prêt ?

Une voix féminine interrompit leur moment romantique. Ils tournèrent la tête au même moment et découvrir l’organisatrice du mariage qui s’avançait vers eux. Ha-Neul sentit le rouge lui monter aux joues, gênée. Elle se sentait honteuse d’avoir été surprise ainsi. Elle n’avait aucune honte à embrasser Jungkook en public, même si malheureusement, à cause de sa notoriété, elle en avait peu l’occasion. Ce qui la mettait mal à l’aise, c’était que quelqu’un, autre que Jungkook, ait pu l’entendre prendre du plaisir. Tout ce qu’elle réussit à faire, ce fût de cacher son visage sur le torse de Jungkook. Ce dernier passa son bras autour de la jeune avant de s’adresser à cette organisatrice de mariage qui l’agaçait de plus en plus. Mais il n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche qu’elle était repartie presque aussitôt.

– Dépêchez-vous de régler vos histoires. Le mariage de vos amis débute dans 15 minutes.


Au même moment, tous les autres invités étaient réunis dans la salle de réception. L’endroit était magnifique, décoré avec soins. Les familles des mariés étaient au premier rang tandis que les membres présents étaient juste derrière.

Ji-Kyung était assise juste à côté de J-Hope et Jin. Namjoon devait la rejoindre, mais ne s’était pas encore montré. Les deux garçons avaient une conversation animée à son sujet. Jin racontait comment Namjoon et Ji-Kyung s’étaient rencontrés et après l’accord de cette dernière, donna quelques détails sur leur relation. Lorsqu’il évoqua Ah-Reum, elle se détacha de leur conversation. Parler de sa fille n’était pas tabou, mais aujourd’hui, si elle devait pleurer, c’était de joie. Elle se détourna des garçons et préféra s’extasier devant la décoration des lieux. Elle avait assisté à plusieurs mariages, mais celui-ci était certainement le plus chic. Toutes les fleurs disposées tout au long de l’allée qu’emprunteraient dans quelques minutes les mariés étaient splendides et laissaient échapper leurs délicieux parfums. Son regard se posa ensuite sur le haut de cette allée où une arche était dressée ornée de fleurs et de voilages. Le tout était agrémenté de lumière. Ji-Kyung trouva tout cela très clinquant mais terriblement romantique. La décoration était digne d’un film américain.

Elle frissonna soudainement. Le lieu était magnifique, mais la climatisation était trop forte. Elle se frotta les bras pour tenter de se réchauffer. Elle sentit alors une chaleur agréable la traverser. Elle tourna la tête et vit Namjoon à ses côtés. Ce dernier venait de poser sa veste sur ses épaules. Il s’assied à ses côtés et Ji-Kyung s’empressa de rechercher sa main et de la serrer.

– Tout va bien ? Demanda Namjoon inquiet.
– Hum, bredouilla la jeune femme.
– Chaton…

La jeune femme ne répondit pas, baladant une nouvelle fois son regard sur ce qui l’entourait. Namjoon comprit que quelque chose contrariait sa petite amie mais se demanda ce qui n’allait pas. Il se mit à penser à leur bébé,mais la jeune femme le rassura immédiatement.

– Kim Baby va très bien, dit-elle en lui adressant un sourire trop grand pour être sincère. Tout va très bien Nam.
– Je vois bien que non. Je te connais. J’ai dit ou fais quelque chose qui…
– Tu crois qu’on aura ça, nous aussi ? Demanda soudainement Ji-Kyung.

Namjoon la regarda, un peu perplexe. Il ne savait pas de quoi elle parlait. La jeune femme s’empressa alors de clarifier ses pensées.

– Un mariage aussi beau, expliqua la jeune femme. Nam, pourquoi tu m’as jamais demandé de t’épouser ?
– Et bien…
– Je ne suis pas assez bien pour…
– Enlève-toi cette idée de la tête tout de suite ! S’exclama Namjoon.

Namjoon monta d’un ton. Les personnes autour se retournèrent, mais il ne les remarqua pas. Il était bien trop concentré sur Ji-Kyung pour s’en préoccuper. La plupart des invités retournèrent à leurs conversations au bout de quelques instants. Le leader du groupe observa sa petite amie, il pensait avoir lever les doutes de cette dernière depuis longtemps, mais visiblement, elle ne semblait pas aussi sûre que lui dans l’avenir de leur relation. Ji-Kyung tritura la main du garçon, sans oser le regarder.

– On va avoir un enfant ensemble et, murmura Ji-Kyung sans arriver à finir sa phrase.
– Et donc quoi ? Demanda le rappeur. On doit se marier parce qu’on va avoir un bébé ? Tu as peur que je n’assume pas mon rôle de père si on ne se marie pas ?
– On va former une famille et peut-être que…
– Chaton, on forme déjà une famille. Depuis un moment déjà. Je n’ai pas besoin d’un bout de papier pour le dire.
– Alors pourquoi tu avais l’air si déçu quand j’ai repris Jin, chercha à savoir la future maman. Pourquoi as-tu fait cette tête si tu ne veux pas te marier ?
– Je veux me marier, corrigea Namjoon. Je veux que tu deviennes Madame Kim. Et je te promets qu’on aura un magnifique mariage. Cependant, je refuse qu’on se marie en secret, comme Jimin et Lalisa. Je veux que tout monde sache que j’épouse la plus merveilleuse femme du monde. Quand notre mariage sera annoncé, ce ne sera pas par un tabloïd qui l’aura découvert, mais par une annonce officielle de mon agence. La Big Hit refuse de le faire aujourd’hui, mais elle finira par plier, je vais tout faire pour ça.

Le silence s’était fait dans les rangs. La conversation du couple était arrivée aux oreilles de deux voisins curieux de Ji-Kyung. J-Hope et Jin avaient l’impression d’assister en direct à une scène romantique de drama. Ils étaient suspendus aux lèvres de leur leader.

Ils ne le connaissaient pas si fleur bleue et ils ne purent s’empêcher de lâcher un petit cri lorsqu’ils virent Namjoon se mettre dans une position qui ne laissait pas le doute dans ses intentions. Il se leva brusquement sans lâcher la jeune femme du regard. Il plia son genou et le posa à terre. Les yeux de Ji-Kyung faillirent sortir de leurs orbites tant elle était surprise. Namjoon était pour sa part sûr de lui lorsqu’il fit sa demande.

– Lim Ji-Kyung. Veux-tu m’épouser… un jour ?

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s