Ecriture·YouTube

L’effet papillon – Chapitre 78

24 décembre 2020

– Connaissez-vous l’effet papillon ? Une théorie comme quoi un battement d’ailes de papillon au Brésil peut provoquer une tornade au Texas. Un petit rien entraîne une succession d’événements menant à la situation actuelle. Mon papillon fut ce message arrivé ce 24 décembre 2014 par erreur sur mon portable. Comment aurais-je pu imaginer que six ans plus tard, nous en serions arrivés là ?

Jungkook avait allumé sa caméra de son téléphone. Il avait un temps hésité à lancer un live, mais il avait peur de perdre ses moyens en lisant les commentaires surpris des fans. Il voulait absolument expliquer aux ARMY comment Ha-Neul avait bouleversé sa vie et d’une certaine façon, fait l’homme qu’il était aujourd’hui.

Et puis, il voulait aussi prouver à Ha-Neul qu’il l’aimait sincèrement. Que malgré toutes les difficultés qu’ils avaient pu vivre depuis six ans, il ne regretterait jamais d’avoir répondu à l’appel de détresse de Ha-Neul.

– Jungkook, tu es prêt ?

La voix de Ha-Neul se fit entendre dans la pièce d’à côté. Le garçon lui cria qu’il arrivait puis se retourna vers la caméra. Il regarda sa montre, il n’avait pas vu l’heure passée, il pensait avoir un peu de temps devant lui pour son projet. Légèrement déçu, il tendit le bras vers son téléphone pour l’éteindre avant qu’une idée lui traversât l’esprit.

– Ha-Neul, tu peux venir une seconde ?

La jeune femme arriva trente secondes plus tard. Elle s’étonna de voir Jungkook assis devant son bureau. Elle ne remarqua tout de suite que l’objectif de son téléphone était braqué sur lui. Elle s’en aperçut seulement lorsqu’elle arriva à ses côtés et qu’elle vit son image dans le retour caméra.

– Tu es en live ? Qu’est ce que…

La jeune femme commença à paniquer. Elle cacha à la va-vite son visage. Elle chercha à fuir, mais Jungkook l’intercepta en l’agrippant par les hanches. Il la tira ensuite vers lui et Ha-Neul se retrouva assise sur les genoux de Jungkook.

– ARMY, voici Ha-Neul, fit le garçon en s’adressant à la caméra.
– Jungkook, tu fais quoi ? Qu’est ce que…

Elle regarda rapidement l’écran du téléphone, mais aucun commentaire n’était lisible. Elle s’aperçut soudain qu’il ne s’agissait pas d’un streaming live. Il enregistrait une simple vidéo. Elle souffla de soulagement avant de se retourner vers Jungkook.

– Tu veux que je fasse une crise cardiaque ? S’écria Ha-Neul. Ne me fais plus ce genre de blagues !

La poing de la jeune femme frappa la poitrine de Jungkook qui souriait, visiblement ravi de son prank. Il arrêta le coup sans réelle force de sa petite amie avant de l’embrasser sur la joue pour s’excuser.

– Tu viens, on va être en retard ! Expliqua Ha-Neul, avant de se lever.
– J’arrive. J’éteins tout ça.

Elle quitta la chambre et Jungkook attendit qu’elle passât la porte pour se retourner vers la caméra.

– Je ne sais pas de quoi sera fait le futur. La seule chose dont je sois sûr, ARMY, c’est que je n’imagine pas un futur sans Ha-Neul à mes côtés.

Il coupa la vidéo et se rendit dans la discussion de groupe qu’il avait avec les membres. Il uploada sa vidéo et demanda l’avis à ses collègues. Il aurait bien posté cette vidéo sur twitter dès aujourd’hui, mais il devait demander l’avis des garçons avant. Déjà, parce que leurs avis comptaient et surtout que la fanbase allait être secouée en apprenant l’existence de Ha-Neul.

Jungkook : Les gars, j’envisage de publier cette vidéo sur twitter le jour de l’anniversaire de Ha-Neul. Bonne ou mauvaise idée ?

Dans ce message vidéo, il n’annonçait pas simplement être en couple avec elle. Il expliquait la connaître depuis six ans et avouait qu’il fermait son coeur à toute autre femme. Il n’annonçait pas son mariage, mais c’était tout comme. Les ARMY allaient former deux clans : celles qui soutiendraient sa relation et celles qui allaient lui reprocher d’aimer quelqu’un. Le monde de k-pop était ainsi fait que les histoires personnelles avaient un réel impact sur la popularité d’un groupe.

Les membres devaient être occupés, car aucune réponse ne s’afficha sur son écran. En entendant Ha-Neul l’appeler une nouvelle fois, il se résolut à éteindre son appareil et à la rejoindre. Il lirait les avis de ses amis après son rendez-vous avec la jeune femme.


Accoudé au comptoir, Jungkook attendait qu’on apportât sa commande. Bien qu’il venait de sortir d’un restaurant, il avait encore faim. Jungkook avait invité Ha-Neul dans un restaurant étoilé, et même si la qualité était présente et le service impeccable, le couple n’avait pas vraiment apprécié sa soirée. L’endroit était beaucoup trop sérieux et guindé. Ils s’amusaient beaucoup plus depuis qu’ils étaient ici.

Après le dîner, ils avaient décidé de marcher dans les rues pour profiter des illuminations. Jungkook voulait la conduire au parc d’à côté. Taehyung lui avait montré les photos qu’il avait prises avec sa petite amie quelques jours plus tôt et cela avait l’air magnifique. Il voulait que Ha-Neul profitât du lieu.

Mais la jeune femme changea son programme lorsqu’ils passèrent devant une salle de jeux. Elle proposa d’abord de s’y arrêter cinq minutes pour s’amuser avec le photomaton. Et alors qu’ils allaient quitter les lieux, elle proposa une partie de panier de basket. Jungkook gagna haut la main la partie, mais la jeune femme voulut sa revanche. Elle proposa un autre jeu. Le couple enchaina ensuite les différents jeux présents sans voir le temps passé.

Jungkook observa Ha-Neul qui était revenue devant le jeu de basket. Elle était déterminée à battre le record de Jungkook et tentait d’enchaîner les paniers. Il sourit en la voyant râler lorsqu’un ballon rebondissait sur le cercle du panier. Une vibration se fit ressentir dans sa poche. Le garçon sortit son téléphone de sa poche. Il n’avait pas arrêté de vibrer dans la soirée, mais n’y avait pas prêté attention. Pour une fois qu’il pouvait passer une soirée avec Ha-Neul, il en profitait. Il déverrouilla son smartphone et s’aperçut que toutes les notifications émanaient de son application messagerie, et plus précisément du groupe de discussion des BTS. Visiblement, tout le monde avait son avis sur son projet.

Jungkook : Les gars, j’envisage de publier cette vidéo sur twitter le jour de l’anniversaire de Ha-Neul. Bonne ou mauvaise idée ?
Hoseok : Oh, c’est trop mignon. 😍
Yoongi : C’est mignon mais l’agence va lui tomber dessus.
Jimin : Fais pas ton rabat-joie Yoongi ! 😫
Taehyung : Il est amoureux et veut partager son bonheur ! T’es juste envieux de son bonheur !
Jimin : Ouais ! Trouve-toi donc une copine !
Yoongi : Pour devenir aussi mielleux que vous ? Non merci !
Taehyung : Jaloux va !
Yoongi : Je ne suis pas jaloux !
Hoseok : Attention, notre Min Yoongi sort les griffes !
Jimin : Il faut qu’on lui trouve une fille qui saura dompter ce matou grincheux !
Yoongi : Vous êtes tous ligués contre moi ?
Hoseok : 🤣🤣🤣
Jimin : Tu verras quand tu auras trouvé la bonne personne. Toi aussi, tu voudras le crier sur tous les toits.

Jungkook sourit devant son écran. Il imaginait très bien la tête de Yoongi devant son téléphone, choqué. Avec Jimin et Taehyung, il s’amusait lui aussi à se moquer du célibat de Yoongi. Ce dernier justifiait son absence de petite amie par son travail, mais tout le monde savait qu’il adorait passer du temps à son studio justement à cause d’une fille. Personne ne savait qui elle était, Jimin supposait qu’il s’agissait de la nouvelle compositrice qui avait été recrutée par l’agence alors que Taehyung penchait pour une trainee. Et naturellement, le principal intéressé restait muet comme une tombe. S’il avait vraiment trouvé sa perle rare, il voulait la garder pour lui seul.

Jin : C’est dingue comme le temps passe. Hier encore, je m’occupais d’un ado de 15 ans et aujourd’hui, c’est un homme. Je me sens comme un père qui voit son fils quitter la maison. J’ai l’impression qu’hier encore, je préparais les repas de Jungkook.
Taehyung : Mais tu lui as préparé un repas hier ! Je l’ai vu piquer tes restes de kimbap. 😁
Jin : Quoi ? 😱 Le voyou ! Il a réussi à me convaincre que j’avais tout mangé et que j’avais simplement oublié. Il ne perd rien pour attendre.

En lisant la dénonciation de Taehyung, Jungkook fulmina. Comment pouvait-il calmement le trahir alors qu’il avait lui aussi profité de ses délicieux kimbaps ? Il allait trouver un moyen de se venger sur ce complice délateur.

Taehyung : Mais Yoongi n’a pas tort, ça risque de faire du bruit.
Yoongi : Je m’inquiète surtout pour Jungkook. Comment vont réagir les fans en apprenant qu’il a une petite amie depuis des années ? J’adore nos ARMY mais certaines me font peur parfois.
Jimin : Tu as peur qu’on s’en prenne à lui ?
Yoongi : Bien sûr ! Et même à vous tous ! Il ne faudra pas longtemps à certaines saesangs pour remonter ensuite à vous. T’es marié Jimin, tu te rends compte de la bombe ? Et Yoona ? La rumeur court déjà que Namjoon a une famille secrète, t’imagines la réaction des fans quand elles apprendront que c’est vrai.

Yoongi avait beau râler, il le faisait parce qu’il s’inquiétait pour les membres. Et il n’avait pas tort. La nouvelle allait créer un tsunami. Il ne faudrait pas longtemps pour que la vérité sur les vies personnelles des membres soit exposée. Jimin, Taehyung et Jungkook voulaient que leurs relations soient connues, mais ils avaient tous promis de faire profil bas. C’était indiqué dans leur contrat, ils ne devaient pas exposer leurs vies sentimentales. Tout le monde avait accepté cette clause, par compromis, mais cela devenait de plus en plus difficile. Ils devaient constamment faire attention, cela devenait épuisant.

Pour Namjoon, c’était encore différent. Il ne voulait pas cacher à tout prix Ji-Kyung mais il ne voulait pas qu’on apprenne son existence de cette façon. Il rêvait de l’annoncer lui-même, publiquement. Et puis, il ne voulait pas qu’on accusât la jeune femme d’avoir piéger le rappeur en tombant enceinte. Même si c’était complètement faux, il était sûr que des rumeurs mal intentionnées soutiendraient qu’il restait avec elle uniquement parce qu’ils avaient un enfant ensemble. Le leader savait combien le poids des rumeurs et autres critiques avaient pu détruire des vies dans le monde de la k-pop. Il refusait que Ji-Kyung ou Yoona puissent être touchés par cela.

Taehyung : Yoongi hyung, tu crois pas qu’on devrait justement être honnête avec les ARMY ?
Hoseok : Je commence à me dire que Yoongi a raison. Pour vivre heureux, vivons cacher. Pourquoi risquer de tout gâcher en révélant la vérité ?
Jimin : Pourquoi tu gâches tout avec ton sérieux ? 😠
Taehyung : N’empêche, il a pas totalement tort.
Jimin : Et l’amour dans tout ça ?
Taehyung : Vous m’embrouillez tous les deux, je ne sais plus quoi penser.
Jimin : JK, publie cette vidéo !
Yoongi : Ne la publie pas !
Jimin : Publie-la !
Yoongi : Non ! C’est une erreur !

En filmant cette vidéo, il était sûr que publier cette vidéo était la meilleure chose à faire. Il avait posé la question à ses hyungs uniquement pour confirmer son idée. Pourtant, en lisant leurs avis, il doutait de plus en plus.

Il leva les yeux de son téléphone et observa Ha-Neul qui était toujours occupé à essayer de faire rentrer le maximum de ballons dans la machine. La jeune femme était souriante, rayonnante. Le couple était heureux, tout allait très bien entre eux. Jungkook se demanda soudain s’il n’était pas trop égoïste. Il allait exposer la jeune femme sans son consentement, était-ce vraiment la meilleure preuve d’amour ? Certes, c’était plutôt romantique, mais il obligeait Ha-Neul à devenir une personne publique alors qu’elle n’avait rien demandé.

Jungkook ne savait plus trop quoi penser. Pourquoi tout était si compliqué ? Pourquoi ne pouvait-il pas être un garçon normal ? Présenter Ha-Neul aux fans , c’était comme si la famille royale annonçait des fiançailles. Pourquoi tout prenait-il des proportions énormes à cause de sa célébrité ?

Il entendit son téléphone sonné. Visiblement, la conversation continuait. Il reprit sa lecture à l’endroit où il s’était arrêté. Il ne fut pas surpris de voir Namjoon mettre un peu d’ordre dans le groupe.

Namjoon : Bon les gars, c’est fini ces chamailleries ? Vous avez cinq ans ou quoi ?
Jimin : Mais c’est Yoongi ! Il est tellement négatif !
Yoongi : Je ne suis pas négatif, je suis juste réaliste !
Jimin : Rabat-joie ! 😝
Namjoon : Stop ! 🙅‍♂️
Sérieusement, vous me fatiguez ! Vous êtes plus épuisants que Yoona !
Hoseok : Comment va notre princesse ? Elle a été gâtée par le père Noël ?
Namjoon : Elle aura ses cadeaux demain matin, à son réveil.
Hoseok: Te connaissant, tu as dû dévaliser le magasin de jouets.
Namjoon : Bah quoi ? J’ai bien droit de faire plaisir à ma fille.
Et puis cette année, elle est capable d’ouvrir elle-même ses cadeaux. C’est son vrai premier Noël.
Jin : Namjoon, tu es trop gaga de ta fille.
Namjoon : C’est pas de ma faute, elle est parfaite ! 😁
Hoseok : C’est vrai qu’elle est craquante.
Je suis sûr que vous lui avez acheté un de ses pyjamas spécial Noël.
Namjoon : Bien sûr, je n’ai pas pu résister. Mais Ji-Kyung a fait pire que moi. Elle a acheté les pulls assortis à la tenue de Yoona. Et elle veut que je le porte demain, pour l’ouverture des cadeaux.
Jin : Et tu vas le faire ?
Namjoon : J’ai pas vraiment le choix.
Yoongi : Je suis sûr qu’en réalité, tu aimes ce genre de trucs. Les tenues coordonnées pour les couples ou les familles. Dis, tu nous posteras une photo ?
Namjoon : Hors de question !
J-Hope : On demandera directement à Ji-Kyung, t’inquiète 😎
Namjoon : Quoi ? Non !
Jin : Oh, j’ai hâte de voir ça !

La conversation sérieuse avait rapidement glissé sur un sujet beaucoup moins polémique. Jungkook esquissa un sourire, imaginant son leader et sa famille dans des tenues coordonnées ridicules. Alors qu’il mettait un point d’honneur à être toujours impeccable dans la sphère professionnelle refusant souvent des choix un peu trop audacieux de leurs stylistes, il avait visiblement peu de poids face à Ji-Kyung. Elle n’avait jamais forcé le garçon à quoi que ce soit mais Namjoon finissait souvent par faire des choses qu’il détestait uniquement pour lui faire plaisir. Il n’était contraint à rien, Jungkook savait très bien que Ji-Kyung ne l’aurait jamais obligé à porter ce pull s’il ne voulait pas vraiment. Mais Namjoon aimait tellement voir Ji-Kyung sourire qu’il aurait pu décrocher la lune pour elle.

Jimin : C’est tellement mignon de les voir s’émerveiller devant leurs cadeaux. J’ai hâte de connaître ça avec Lalisa.
Yoongi : Tu veux nous annoncer un truc ?
Taehyung : Lalisa est enceinte ? Félicitations 🍾
Jimin : Non, pas de bébé en route. J’aimerais bien accueillir un mini-Jimin, mais Lalisa ne veut pas en entendre parler avant la fin de ses études.
Taehyung : Courage, encore quelques mois à patienter.
Jimin : Franchement, je suis trop pressé, surtout en voyant combien Namjoon est heureux depuis l’arrivée de Yoona.
Yoongi : Il faudrait déjà que vous habitiez sur le même continent.
Jimin : Dès qu’elle est diplômée, elle me rejoint définitivement à Séoul et on emménage enfin ensemble.
Jin : Après presque deux ans de mariage, il serait temps.🤣

Bien que Jimin et Lalisa soient mariés depuis un an et demi, le couple vivait la majorité du temps séparé. Entre Lalisa qui étudiait à Los Angeles et Jimin qui parcourait le monde, ils avaient peu d’occasion de se voir. Mais l’un comme l’autre faisaient des efforts pour profiter de chaque occasion. Lalisa s’en voulait d’être si peu écolo, prenant parfois l’avion pour le rejoindre seulement un weekend.

La jeune femme partageait encore une chambre universitaire avec Ha-Neul. Jungkook était lui aussi très pressé qu’elle retourna au pays. Même si le groupe voyageait souvent, il vivait la plupart du temps à Séoul. Quand elle serait de retour, il pourrait profiter de Ha-Neul dès qu’il le voudrait et pas seulement durant les vacances.

L’esprit de Jungkook commença à divaguer. Jimin et Lalisa allaient eux aussi vivre ensemble. Devait-il le proposer à Ha-Neul ? Il n’avait jamais évoqué le sujet avec la jeune femme, mais c’était évident qu’il voulait vivre avec elle dès qu’il en aurait la possibilité. Il voulait passer chaque seconde de son temps auprès d’elle. Alors qu’il s’imaginait son futur de jeune couple s’installant ensemble, son téléphone émit une nouvelle sonnerie. En lisant le message de Namjoon, Jungkook se concentra sur son téléphone, intrigué.

Namjoon : Les gars, je crois que j’ai fait une bourde.
Jin : Qu’as-tu encore cassé ?
Namjoon : Non, c’est sérieux.
Yoongi : Que se passe-t-il ?
Namjoon : Vous savez si on peut annuler l’envoi d’une vidéo ?
Hoseok : T’as envoyé la vidéo de JK ?
Namjoon : Ouais.
Jimin : En effet, la bourde.
Namjoon : Tu m’aides pas là !
Jin : C’est pas si grave. Tu voulais l’envoyer à qui ?
Namjoon : Ji-Kyung.
Jungkook : Tu l’as envoyé à qui ?
Namjoon : T’es là JK ?
Je suis désolé.
Jungkook : Hyung, à qui ?

En voyant que Namjoon ne répondait pas tout de suite, Jungkook sentit le stress monter en lui. Une boule enfla dans son estomac, l’air commençait à lui manquer. Était-il en train de faire une attaque de panique ? C’était la première fois qu’il se sentait dans un tel état.

Tout à coup, il ne voulait plus que cette vidéo soit publiée. Quelques heures plus tôt, il mourait d’envie de la mettre sur twitter, mais maintenant, il voulait l’effacer. Il voulait qu’elle disparaisse de la surface de la Terre. Il se confiait trop dans ce message, il dévoilait une partie de sa vie qu’il cachait depuis six ans. Il pensait chaque mot prononcé sur cette vidéo. Il ne regrettait pas d’avoir tenu ses propos, mais réalisa soudain leur portée.

Il l’avait montré sans craintes aux membres de BTS. Ces derniers connaissaient Ha-Neul depuis longtemps, ils savaient tous combien la jeune femme comptait pour le maknae. Cette confession vidéo ne faisait qu’affirmer la chose. Jungkook n’avait pas peur de leur jugement, il savait qu’ils resteraient bienveillants et compréhensifs. La preuve, il n’en voulait pas à Yoongi qui trouvait que cette publication était une erreur, car ses arguments tenaient la route.

Non, il avait peur que cette vidéo soit visionnée par quelqu’un de moins à l’écoute. Il s’en fichait bien qu’on se moqua de lui, en trouvant cette vidéo puérile et ridicule. Il avait l’habitude qu’on le critiqua pour tout et rien, il s’en fichait du quand dira-t’on. Non, à ce moment, toutes ses pensées se tournèrent vers Ha-Neul. Et si on se moquait d’elle ? Et si on la critiquait ? Il ne voulait pas qu’on toucha à la personne la plus importante à ses yeux. Il refusait que quelqu’un lui fasse du mal.

La panique gagnait Jungkook. Namjoon faisait toujours le mort. A qui avait-il transmis la vidéo pour s’en vouloir autant ? Le benjamin du groupe s’angoissait encore plus. La colère commençait à s’emparer de lui tandis que la réponse de son aîné se faisait toujours attendre. Agacé, il renvoya un message beaucoup moins courtois.

Jungkook : Putain, à qui tu l’as envoyé ?
Namjoon : Ha-Neul.

Jungkook était à deux doigts de faire une crise cardiaque quand la réponse de Namjoon apparut finalement sur son écran. Il resta interloqué et n’arrivait plus à lire les messages que les autres membres envoyaient.

– Votre commande est prête !

La voix de l’employé, au comptoir, réussit à le sortir de sa torpeur. Encore sous le choc, il se retourna vers le garçon qui poussait vers lui un plateau où étaient posés les boissons et snacks commandés. Jungkook bredouilla un merci presque inaudible et l’employé retourna à d’autres tâches.

Il eut l’impression que son cerveau se remit soudainement à fonctionner. Ha-Neul avait reçu la vidéo et si Namjoon semblait si dépité, cela devait être pour une seule raison : la vidéo avait été visionnée. Il se retourna une nouvelle fois et chercha Ha-Neul près du jeu de basket, mais cette dernière avait disparu. Inquiet, il balada son regard partout dans la pièce, mais aucune trace de la jeune femme. Il était de plus en plus inquiet. Et si cette vidéo était finalement la pire idée du monde ? Que lui était-il passé par la tête ?

Il tourna sur lui-même cherchant du regard la jeune femme. Son téléphone sonna plusieurs fois. Il n’y prêta pas attention sauf lorsqu’une sonnerie particulière retentit. La sonnerie qu’il avait attribuée à Ha-Neul. Il déglutit en remontant doucement son téléphone dans son champ de vision. Il souffla avant de déverrouiller son mobile et d’ouvrir sa messagerie.

Ha-Neul : C’est vrai ? Tu vas publier cette vidéo sur twitter ?
Tu es complètement fou.

Jungkook grimaça en voyant que sa confession n’avait pas l’effet escompté. Pire encore, elle trouvait son idée complètement stupide et avait pris peur. Comprenant que la jeune femme avait pris la poudre d’escampette, il tenta de la joindre par téléphone pour essayer de s’expliquer. Il laissa sonner plusieurs fois, mais Ha-Neul ne répondit toujours pas. Il s’avança dans la salle d’arcade où il l’avait laissé quelques minutes plus tôt. Il aperçut alors les affaires de la jeune femme posés sur table : son sac à main et son manteau. Le garçon était paniqué. Ha-Neul était tellement surprise qu’elle avait quitté les lieux sans se couvrir alors qu’il faisait un froid polaire dehors. Il courut vers la porte d’entrée pour essayer de la rattraper.

– Jungkook, où vas-tu ?

Le garçon fit volte-face en reconnaissant la voix de sa petite amie. Alors qu’il était mort d’inquiétude, elle le regardait en souriant, un pot rempli de pièces dans les mains.

– J’ai fait de la monnaie, expliqua la jeune femme en montrant les dizaines de pièces que contenait son gobelet.
– Oh mon dieu ! J’ai cru que tu étais…

Jungkook n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il accourut vers Ha-Neul et la serra fort dans ses bras. L’étudiante était un peu confuse face à son comportement. Elle le laissa faire et chercha ensuite des explications quand il accepta enfin de desserrer son étreinte :

– Tout va bien ?
– Tu n’es pas en colère ? Demanda Jungkook.
– En colère ? Répéta l’étudiante complètement perdue. Pour quoi ?
– La vidéo. Namjoon te l’a envoyé par erreur. C’était complètement dingue d’avoir une idée pareille.
– Ouais, tu es complètement fou, approuva Ha-Neul avec un sourire gêné. Mais tu vas vraiment la publier ?
– Non, s’écria Jungkook. bien sûr que non.
– Dommage, souffla la jeune femme légèrement deçue. Mais c’est plus sage.
– Quoi ? Tu veux que je la poste sur twitter ? Tu n’es pas fâchée contre moi ?
– Fâchée de quoi ?
– Tu as dit que j’étais fou.
– Ouais, tu es fou, mais… je dois être aussi folle que toi. Moi non plus je n’imagine pas mon futur sans toi.

Six ans qu’il connaissait Ha-Neul et pourtant, elle le surprenait encore. Elle avait remarqué son inquiétude et s’empressa de le rassurer. Elle déposa un rapide baiser sur les lèvres de Jungkook qui restait figé comme une statue, mais qui sembla se détendre brusquement. Le soulagement se lisait sur le visage du chanteur.

Jungkook avait grandi depuis leur première rencontre, et pourtant, il gardait cette part d’enfant en lui. Il avait toujours en lui cette timidité et ce manque de confiance. Ha-Neul était toujours aussi étonnée de le voir autant douter de lui dans leur relation. Il avait souvent exprimé le sentiment de ne pas mériter l’amour de Ha-Neul. Cela faisait un moment que cette peur ne s’était pas manifestée, Ha-Neul était à la fois triste et heureuse de le voir ainsi. Triste, parce qu’elle détestait voir Jungkook dans cet état, mais heureuse de voir à quel point il l’aimait.

En visionnant la vidéo, elle ne put s’empêcher de laisser échapper une larme. Elle savait qu’elle comptait pour Jungkook, il lui avait plusieurs fois prouvé. Elle avait rencontré la famille de Jungkook et inversement. Même si leur couple restait secret en public, dans le privé, Ha-Neul avait la première place dans le cœur de Jungkook. Elle avait appris à vivre dans l’ombre et cela lui convenait très bien. Il s’apprêtait à révéler son existence au monde entier, il ne pouvait pas lui offrir la plus belle déclaration, même si elle avait en mémoire plusieurs instants inoubliables avec lui.

– Ha-Neul, tu as bouleversé ma vie. Je ne remercierai jamais assez le destin pour avoir reçu ton message. Grâce à lui, j’ai rencontré l’amour. Jimin a fait la connaissance de Lalisa. Sans toi, Namjoon n’aurait jamais essayé de recoller les morceaux avec Ji-Kyung. Et Tae, il a rencontré….
– Ouais, l’effet papillon, coupa Ha-Neul.
– Tu trouves ça débile ?
– Non. Juste… Je ne pensais pas que mon message aurait autant de conséquences.

La jeune femme afficha une moue gênée. Jungkook esquissa un sourire et rapprocha Ha-Neul encore plus près. Il plongea son regard dans celui de jeune femme. Il aurait pu se noyer dans ses yeux durant des heures. Et surtout, il savait qu’il pourrait y passer l’éternité sans se lasser.

– Je ne vais pas la publier. Finalement, je veux te garder pour moi seul encore un moment, annonça soudainement Jungkook.
– OK, comme tu veux.

Ha-Neul esquissa un sourire puis déposa un bisou sur la joue de Jungkook. Elle repoussa doucement les bras de Jungkook qui étaient autour de sa taille. Elle s’éloigna ensuite vers les machines à pinces.

– Mais je te promets, qu’un jour, je la mettrai en ligne, promit le garçon en souriant la voyant soudain partir.
– Jungkook, il y a des peluches BT21 ! Fit soudain Ha-Neul qui semblait soudain plus intéressée par les peluches à gagner.

Jungkook souffla, un poil déçu. Lui qui pensait lui faire plaisir en se montrant romantique, il avait visiblement raté son effet. A moins qu’il s’y prît mal ? Il avait en réalité peu d’expérience. Ha-Neul avait été sa première et réelle petite amie, s’il excluait cette fille avec qui il était sorti au lycée, mais dont le seul vrai rapprochement fut un baiser sans la langue, dans un couloir désert.

Ha-Neul s’empressa de glisser quelques pièces dans la machine et dirigea le grappin vers la seule peluche qui l’intéressa : Kookie, le lapin rose boxeur. Elle s’y reprit à plusieurs fois, mais la peluche glissait à chaque fois de la pince. Elle grimaça, déçue avant de se retourner vers Jungkook en lui adressant un regard de chien battu. Le chanteur compris qu’elle tenait vraiment à avoir cette peluche et prit sa place pour tenter à son tour de l’attraper.

Il lui fallut dix-sept essais mais il réussit à récupérer la peluche tant convoitée. Elle finit par tomber dans la trappe. Jungkook se pencha pour récupérer son cadeau tombé plus bas. Il en aurait eu pour moins cher à l’acheter, mais se retint d’en faire la remarque. Il se releva rapidement et se retrouva nez à nez avec Ha-Neul. Un large sourire s’étira sur le visage de la jeune femme et ses yeux pétillèrent de joie. Ce n’était qu’une simple peluche, mais cela semblait être pour elle le plus beau cadeau au monde.

– Merci ! S’écria en sautillant Ha-Neul, sa nouvelle peluche dans ses bras.
– On dirait que tu aimes plus cette peluche que moi, grogna Jungkook. Elle a quoi de spécial ?
– Rien.
– Alors pourquoi tu l’aimes autant ?

Ha-Neul passa ses bras autour du cou de Jungkook qui la fixait, sceptique. Il se demanda un instant si elle se moquait de lui. La jeune femme continuait de sourire, restant silencieuse. Elle finit par se pencher à son oreille et se mit à chuchoter :

– Parce que tu l’as gagné pour moi. Tu y a mis toute ton énergie juste pour me faire plaisir. Jungkook, cette vidéo, tu n’es pas obligé de la rendre publique. Je n’ai besoin que tu t’exposes pour prouver que tu tiens à moi. Tu m’offres des preuves d’amour tous les jours. Que ce soit en m’avouant tes sentiments avec des mots magnifiques ou en essayant de gagner une stupide peluche.

Le garçon ne s’attendait pas à une telle explication. Il fut touché et ne sut pas quoi répondre. Il se contenta d’enserrer la taille de Ha-Neul pour la garder encore plus près de lui.

– Il n’empêche que je la publierais cette vidéo, affirma soudain Jungkook.

Ha-Neul le regarda en faisant les gros yeux. Même si elle devait avouer que cette déclaration publique était pleine de charme, elle devait empêcher à tout prix que Jungkook publia cette vidéo sur internet. Son contrat stipulait noir sur blanc que les relations amoureuses étaient tolérées à la condition unique d’être secrètes. Les membres du groupe avaient interdiction formelle de s’afficher avec quelqu’un et encore moins de faire une annonce sans en avertir l’agence.

Jungkook n’y avait pas pensé. Il voulait simplement être honnête avec ses fans et partager son bonheur. Quand il s’agissait de Ha-Neul, il perdait parfois le sens des réalités. En-tout-cas, des réalités de star de Kpop. Quand il était avec Ha-Neul, il n’était pas Jungkook de BTS, chanteur mondialement connu. Il était simplement Jeon Jungkook, 23 ans, un homme amoureux.

– Je la publierais. Pas aujourd’hui bien sûr, précisa le garçon, j’ai compris, ce n’est pas le moment de m’attirer de nouveau des problèmes à l’agence. Mais un jour… Au prochain renouvellement de contrat, je ferais sauter définitivement toutes les clauses liées à la vie privée.
– C’est tout le mal que je te souhaite.
– Mais ce que je souhaite vraiment, c’est qu’un jour, je sois autorisé à répondre sincèrement à cette question. On me l’a pose régulièrement mais je n’ai jamais donné la véritable réponse.
– Quelle question ? Demanda Ha-Neul, intriguée.
– Quel est le jour qui a changé votre vie ?
– J’aurais dit le jour de ton audition pour la Big Hit ou la date de vos débuts… mais je suppose que cela n’a rien à voir.

Ha-Neul comprit qu’il parlait d’elle. Elle sentit le rouge lui monter aux joues, flattée, mais gênée. Les yeux de Jungkook parlaient pour lui. Il la regardait comme la huitième merveille du monde. Elle s’attendait à qu’il dise quelque chose de mignon, mais ne s’attendait pas être aussi bouleversée. Son cœur manqua un battement lorsqu’il répondit à cette question alors qu’il la dévorait toujours du regard.

– Le jour où tu es entré dans ma vie.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s