Ecriture·YouTube

L’effet papillon – Chapitre 59

 30 mars 2019

– Ce n’est pas possible ! Pourquoi je n’arrive pas à fermer ce fichu jean ! Grommela Ji-Kyung.

La jeune femme tira le rideau et partagea le désastre avec Geong-Min, la soeur de Namjoon. Les deux jeunes femmes s’étaient rencontrées il y a quelques semaines. Elles avaient très vite sympathisé.

Ji-Kyung était sociable, mais avait du mal à garder des relations amicales. Les seules personnes qu’elles considéraient comme ses amies étaient ses camarades d’université, mais elles avaient perdu contact. Sa bande d’amies s’était progressivement éloignée les unes des autres, trop occupées à essayer de réussir sa vie professionnelle aux quatre coins de la Corée. Elles échangeaient encore quelques messages sur les réseaux mais Ji-Kyung n’avait pas vraiment d’amies à qui se confier. Notamment sur sa vie amoureuse.

A son ancien travail, elle était rapidement devenue amie avec les collègues de son âge mais cette amitié fut mise à mal. Des rumeurs allaient bon train sur l’identité de son petit ami. Le fait qu’elle n’afficha aucune photo et évita d’en parler avait poussé ses anciennes collègues à croire qu’elle entretenait une relation avec un homme marié. Doucement, ses collègues s’éloignèrent d’elle, n’approuvant pas ce style de vie.

Ji-Kyung avait finalement démissionné, non pas à cause des commérages mais parce que sa grossesse n’était plus compatible avec son activité professionnelle. Une grossesse hors mariage qui avait d’ailleurs fait beaucoup jaser. Désormais, elle évitait de trop s’impliquer avec ses collègues, se contentant de socialiser à la pause-café.

Ji-Kyung était donc très heureuse d’être enfin elle-même avec Geong-Min. Soit on pensait qu’elle s’inventait une vie avec un petit ami imaginaire, soit on pensait qu’elle était dans une relation interdite. Dans les deux cas, on la jugeait mal. La jeune femme était heureuse de pouvoir parler de Namjoon sans faire attention de ne pas évoquer son métier ou tout autre détail qui laisserait apparaître son identité.

Geong-Min était plus jeune que Ji-Kyung mais le courant était très vite passé. Elle était aussi gentille que son frère mais manquait parfois de diplomatie.

– Je ne voulais pas te le faire remarquer mais tu as pris du poids.
– Eh ! S’exclama Ji-Kyung. Je t’aime bien, mais tu pourrais être plus subtile !
– On se connaît depuis quoi… Trois semaines ? Bah désolé de te le dire mais en trois semaines, tu as pris du bidon. C’est très mignon d’ailleurs, tenta de se rattraper Geong-Min.

La soeur de Namjoon essaya de se rattraper en voyant que sa remarque chagrinait Ji-Kyung. Cette dernière ne lui en voulait pas. Elle disait une vérité. Elle observa son reflet dans le miroir et remarqua que son ventre était, en effet, bien plus gonflé que d’habitude. Immédiatement, elle se revit l’an dernier, enceinte de Ah-Reum. A cette pensée, elle passa sa main sur son ventre.

– Cela t’irait bien, souffla Geong-Min.
– Quoi donc ?
– D’être enceinte.
– Ne raconte pas n’importe quoi ! Bougonna Ji-Kyung.
– Bah quoi, je me doute bien qu’avec mon frère, vous faites bien plus que vous embrassez. Cela arrivera bien un jour !
– Geong-Min !
– Quoi ? J’ai faux ?
– Oui ! Répondit Ji-Kyung. Avec les foutues contraintes de son agence, c’est à peine si on peut se voir. On s’est vu seulement une fois depuis…

La jeune femme s’arrêta de parler. Elle se mit à penser aux dernières semaines. La libido du couple était, en effet, bridée par l’agence depuis la mise en place de la nouvelle règle : aucune vie amoureuse pour les membres. Namjoon avait réussi à se débarrasser de son garde du corps qui veillait à reporter tout manquement à cette règle. Malheureusement, il avait réussi cet exploit une seule fois depuis qu’ils étaient de nouveau ensemble.

Trois semaines plus tôt, il avait menti à l’agence, prétendant rendre visite à ses parents et réussissant à avoir un peu de tranquillité avec sa famille sans surveillance. Il n’avait pas totalement menti. Il avait bien rendu visite à ses parents, il avait simplement omis de préciser qu’il comptait y retrouver Ji-Kyung et la présenter à sa famille.

Le couple avait passé le reste de la soirée ensemble. C’était la première fois qu’ils passaient du temps ensemble depuis plusieurs semaines. Certes, ils avaient couché ensemble mais la jeune femme ne pouvait pas être déjà enceinte ; en-tout-cas, c’était trop tôt s’en rendre compte ainsi.

En pensant à cet événement, un autre lui revint en mémoire : cette journée du 30 décembre. Leur visite au cimetière, leur retour en voiture et surtout, leur rapprochement dans son appartement.

– Oh non…
– Attends, j’ai raison ? Tu es enceinte ? S’écria Geong-Min.

Ji-Kyung s’empressa de faire taire la jeune femme en posant sa main sur la bouche de sa belle soeur. Elle vit des clientes de la boutique se retourner vers elle mais ces dernières retournèrent rapidement à leur shopping. Elle retira sa main du visage de Geong-Min. Cette dernière sauta sur place, se retenant de crier la bonne nouvelle.

Ji-Kyung était en état de choc : non, elle n’était pas enceinte. Ils avaient couché ensemble seulement une seule fois. Elle ne pouvait pas retomber enceinte aussi facilement. Et puis ils s’étaient protégés. Enfin, elle le pensait, Ji-Kyung devait avouer qu’elle se souvenait plus trop.


Le groupe s’offrait une pause bien méritée durant un tournage. Tout le monde était occupé dans son coin. Namjoon lisait tranquillement, non loin de Yoongi qui s’était endormi à peine avait-il posé la tête sur le coussin du canapé. Hoseok riait aux blagues de Seokjin tandis que le maknae line était réunie dans l’autre coin de la pièce.

Jungkook, comme souvent depuis quelques semaines, utilisait son temps libre pour faire du sport. Il enchaînait les pompes devant les yeux de Taehyung qui n’arrivait pas à savoir où il trouvait l’énergie pour cela. Le rire soudain de Jimin surprit ce dernier. Il se retourna vers son meilleur ami, curieux de savoir ce qui le mettait en joie.

– Lalisa a son billet d’avion ! On va enfin pouvoir se voir !
– Eh ! Parle moins fort ! S’exclama Taehyung. L’agence va finir par se rendre compte que tu continues de sortir avec elle.
– Relax, y’a personne que nous ici !

Jimin balaya la pièce de la main, prouvant à son ami qu’aucun membre du staff n’était dans les parages. Et puis de toute façon, le danseur se fichait royalement de l’interdiction de l’agence. Il avait dit qu’il quitterait Lalisa mais n’avait jamais mis sa promesse à exécution et n’avait nullement l’intention de le faire.

– On va se voir à New York, durant notre voyage promo, continua Jimin.
– Tu crois vraiment que tu auras le temps ? On va avoir un planning ultra chargé avec la promo de Boy With Love.
– Je m’en fiche que l’on ait peu de temps. Je n’en peux plus de la voir seulement à travers un écran. Elle me – manque trop. Je veux la serrer dans mes bras, même si c’est seulement cinq minutes.
– Si ça, ce n’est pas de l’amour, se moqua Taehyung.

Le bonheur s’affichait sur le visage de Jimin et cette vision réjouit également Taehyung. Il ne l’avait jamais vu aussi rayonnant que depuis qu’il fréquentait l’étudiante thaïlandaise. Un bonheur qui semblait hermétique à Jungkook. Ce dernier finissait son exercice et se tourna vers ses collègues, levant les yeux au ciel.

– C’est n’importe quoi, marmonna le plus jeune du groupe.
– Un problème ? Demanda Jimin qui avait clairement entendu son collègue.

Jungkook ignora la question. Il se mit debout et essuya sa sueur avec une serviette. Jimin apparut subitement devant lui. Le sourire avait disparu de son visage. Il avait bien remarqué l’attitude de Jungkook depuis un moment, lorsqu’il évoquait Lalisa.

– Pourquoi fais-tu ça ? Demanda-t-il en fixant Jungkook dans les yeux.
– Faire quoi ? Demanda le maknae sur un ton sarcastique.
– A chaque fois que je parle de Lalisa, tu lèves les yeux au ciel, tu souffles ou tu quittes la pièce.
– N’importe quoi !

Jungkook sentit la dispute arriver. Il préféra couper court. Il abandonna Jimin dont le sourire avait quitté son joli minois en quelques secondes. Le chanteur principal du groupe choisit d’ignorer son collègue, sachant qu’il serait cruel si leur conversation dégénérait. Depuis sa rupture avec Ha-Neul, il ne supportait pas de voir des couples heureux autour de lui. Jimin était son ami, il ne voulait pas le blesser davantage. Il décida donc de ne pas entrer dans ce jeu dangereux avec lui. Il s’isola sur un canapé, feignant d’être concentré par le contenu de son portable.

En faisant cela, il donnait finalement raison à Jimin. Au début, le danseur était compréhensif. Il évitait de parler de Lalisa devant lui, sachant que la jeune femme lui rappellerait Ha-Neul. Mais les semaines étaient passées depuis sa rupture, Jimin pensait qu’il était passé à autre chose. Il ne parlait jamais de son ex petite amie et refusait même qu’on prononçât son nom.

Jungkook avait le droit de ressasser sa rupture et de continuer d’en vouloir à Ha-Neul, mais Jimin en avait assez de le voir aussi réfractaire à l’amour. Et comme d’habitude, il se muait dans le silence. Impossible de savoir ce qui se passait réellement dans la tête du benjamin du groupe. Jimin était très patient, mais le comportement égoïste de Jungkook commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs.

– Aish ! S’écria soudain Jimin avant de partir de la salle de repos.

La porte claqua derrière Jimin, faisant sursauter tous les membres présents même Yoongi qui râla avant de repartir avant aux pays des songes. Taehyung regarda Jungkook tout en agitant légèrement la tête vers la porte. Jungkook devina qu’il voulut qu’il le rattrapât, mais il fit mine de rien comprendre. Il retourna à son écran de portable.

– Je sais qu’il est chiant, mais tu pourrais faire un effort ! T’es aussi gamin que lui !

Jungkook leva finalement les yeux de son smartphone lorsqu’il entendit la remarque de Taehyung. Ce dernier quitta ensuite la pièce pour essayer de rattraper Jimin. Pendant une seconde, Jungkook hésita à le suivre puis il souffla bruyamment avant de revenir à son jeu mobile. Il lançait un nouveau niveau lorsqu’il sentit une présence à ses côtés.

– Tu devrais utiliser le bonus Bouclier, conseilla Jin. Tu n’arriveras pas à finir le niveau sans.

Jungkook n’écouta pas son aîné et tenta le niveau sans ce bonus. Son avatar mourut au bout d’une minute à peine.

– Je te l’avais dit ! Se vanta Jin.

Jungkook éteignit son jeu et se retourna vers son ami. Il n’était pas venu le voir uniquement pour lui donner des conseils en matière de jeu vidéo.

– Que se passe-t-il avec Jimin ? Demanda Hoseok que Jungkook venait tout juste de remarquer à ses côtés.

Au milieu du canapé, Jin à sa droite et Hoseok à sa gauche, il sentit qu’il ne pouvait pas échapper à une mise au point avec les membres. Depuis leur début, le groupe mettait un point d’honneur à régler leur problème ensemble. En cas de dispute, le groupe avait l’habitude de se réunir, d’écouter chacun et de faire en sorte de régler le problème par la discussion.

– Pourquoi est-il parti en colère ? Demanda Jin.
– Pour rien, minimisa Jungkook.
– Arrête ! Cela fait des semaines que c’est tendu entre vous. Il se passe quoi ? Chercha à creuser J-Hope.
– Ce n’est pas tendu… C’est juste qu’il…

Jungkook ne savait pas pourquoi il en voulait autant à Jimin. Il ne lui avait rien fait. Il était juste heureux. Il transpirait le bonheur, tout le contraire de Jungkook qui broyait du noir depuis le début de l’année.

– Elle va finir par lui attirer des problèmes ! Expliqua Jungkook.
– Qui elle ? Demanda le danseur principal du groupe.
– Lalisa ! Ils continuent de se fréquenter. Cette histoire va mal finir.
– Je pensais qu’ils avaient rompu !
– Tu parles ! Jimin baratine tout le monde ! L’agence va finir par lui tomber dessus. Il va prendre cher et nous aussi ! Il est complètement accro ! Cette fille le mène par le bout du nez ! Elle va lui briser le coeur comme…

Jungkook se tut soudainement. Il ne pouvait pas prononcer son nom. Et pourtant, elle était dans ses pensées quoi qu’il fasse. Il avait beau tout faire pour l’oublier, son image revenait sans cesse devant ses yeux.

– Comme Ha-Neul ? En déduisit Jin.


– Alors ? Demanda Geong-Min.

Ji-Kyung eut à peine le temps de mettre un pied hors de la cabine des toilettes que sa nouvelle amie lui sauta dessus. Elle semblait complètement surexcitée et la suivit jusqu’au lavabo. Ji-Kyung avait un peu de mal à partager son entrain. Elle ne savait pas si elle allait apprécier de connaître la réponse à sa question.

– Il faut attendre, ça peut prendre jusqu’à cinq minutes, expliqua Ji-Kyung.

Les deux jeunes femmes étaient seules dans les toilettes du centre commercial. Ji-Kyung n’arrivait pas à croire qu’il y a moins d’une heure, elle était tranquillement en train de faire du shopping.

Pourquoi faisait-elle un test de grossesse en plein après-midi ? Il y a encore quelques minutes, Ji-Kyung aurait répondu pour faire taire Geong-Min et son idée farfelue qu’elle pouvait être enceinte. Elle avait réussi à faire naître un doute et les deux jeunes femmes s’étaient empressées de passer à la pharmacie la plus proche pour acheter un test de grossesse.

Mais en repensant aux dernières semaines, elle se rendit compte qu’elle avait laissé passé de nombreux indices. Ji-Kyung réalisa que la possibilité qu’elle soit vraiment enceinte était plus que probable.

Elle était fatiguée, avait souvent la nausée et surtout, elle n’avait pas eu ses règles. Mais tout ça, Ji-Kyung, ne l’avait pas interprété comme des signes de grossesse. Depuis son accouchement, elle faisait peu attention à son cycle et elle avait traversé une période de dépression qui lui faisait parfois oublier de prendre sa pilule.

D’ailleurs, elle s’était souvent demandée pourquoi elle avait repris une contraception. Depuis la mort de Ah-Reum, elle était persuadée qu’elle ne pourrait jamais retomber enceinte. Elle pensait que son corps n’était pas capable de porter la vie. La fin tragique de Ah-Reum la confortait dans cette idée. Son gynécologue lui affirmait que chaque grossesse était différente et que rien ne prouvait que ses prochaines grossesses ne pourraient pas aboutir. Mais ça, elle n’avait pas voulu le croire.

– Ji-Kyung ! Cela fait cinq minutes !

La voix de Geong-Min la sortit de ses pensées. Ji-Kyung s’empara du bâtonnet de plastique qu’elle avait posé à l’envers sur le lavabo. Tant qu’elle ne le retournait pas, elle pouvait encore prétendre que cette grossesse n’était que le fruit de l’imagination de sa belle-soeur.

Ji-Kyung ne savait pas comment accueillir la chose. Est-ce une bonne nouvelle ? Était-ce le bon moment pour cela ? Et Namjoon, la suivrait-il dans cette aventure ? Et cette fois-ci, arriverait-elle à mener à bien cette grossesse ? Ni Namjoon, ni elle ne supporterait de perdre un autre enfant.

– Tu veux que je regarde pour toi ? Demanda Geon-Min qui la vit hésiter.
– Non… Je vais le faire.

Geong-Min attendit donc quelques secondes supplémentaires. Finalement, lorsqu’elle se sentit prête, Ji-Kyung souffla un bon coup puis retourna le test de grossesse. Une croix bleue était visible sur le bâtonnet de plastique. Le doute n’était donc plus permis : elle était enceinte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s